Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alcoolisme et toxicomanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Alcoolisme et toxicomanie   Lun 21 Avr 2008 - 11:54

L’alcoolisme et la toxicomanie peuvent être considérés comme des maladies.

L’abus d’alcool, de médicaments et de drogues est très répandu. L’alcoolisme et la toxicomanie sont considérés comme des modes d’adhésion au groupe, et des études démontrent que de 20 à 50% de la clientèle psychiatrique fait un usage abusif d’alcool et (ou) de drogue. On note que l’usage ou l’abus de substances toxiques constituent souvent une méthode d’autotraitement pour une personne qui veut fuir les symptômes d’une maladie mentale.

L’abus de ces substances peut compliquer le traitement de la maladie mentale. C’est pourquoi on recommande souvent une cure de désintoxication comme première étape du traitement. Le succès de la cure dépend de la motivation de la personne. Si votre proche souffre d’un tel problème en plus d’une maladie mentale, son médecin devrait être consulté en ce qui a trait à son état psychiatrique et à sa médication dans le cadre d’un programme de désintoxication. Le sevrage de l’alcool ou de drogues peut entraîner des effets secondaires sérieux et il est important de déterminer si la personne doit être dans un milieu supervisé ou non.


Facteurs de risques


Contexte
milieu de vie


-Pauvreté.
-Violence, abus.
-Messages familiaux ambigus.
-Parents abusif, qui contrôle.
-Niveau d`autorité excessif ou absence totale d`autorité.
-Parents négligeant.
-Parents violents.
-Parents consommateurs.
-Lacune dans la communication ; nulle ou faible en qualité.
-Attentes , parent-enfant (irréaliste ou exigeante).
-Conflits dans la famille, désunie ou climat de tension.
-Comportement criminel ou antisocial dans la famille.
-Surprotection (souvent pour compenser le contrôle excessif de l`autre parent , en général le père).
-Famille monoparentale.


Contexte
milieu social


-Consommation dans le cercle d`amis.
-Milieu exerçant des pressions.
-Manque de reconnaissance.
-Manque de satisfaction dans les rapports avec autrui.
-Echecs, décrochage scolaire et/ou absentéisme(ammenant une non-fierté de soi).
-Pression de performance élevée.
-Conditions de travail difficile.
-Publicité incitative.
-Grande accessibilité.
-Nombreuses occasions de consommer.


Individu

-Faible estime de soi.
-Ambivalence.
-Repli sur soi.
-Difficulté d`affirmation.
-Isolement, solitude.
-Attitude de rébellion.
-Lacune au niveau de la communication.
-Peu de résistance au stress et à l`angoisse.
-Manque de motivation.
-Souffrance psychologique.
-Difficulté a gérer ses émotions.
-Ennui , vide intérieur.
-Centré sur son propre univers.
-Attitudes rebelles.
-Manque d`adhésion aux valeurs sociales.
-S`adapte mal au moule de la société.
-Traumatisme subit durant l`enfance.
-Dépression , problème de santé mentale.
-Maladie ou handicap physique.


Substances


-Initiation précoce à la consommation.
-Quantité consommée.
-Fréquence de la consommation.
-Polyconsommation.
-Mode d`administration.
-Qualité douteuse du produit due à son illégalité.


A noter que les facteurs énumérés ci-haut , ne sont que des facteurs de RISQUES , un individu ayant un ou plusieurs de ces facteurs ne deviendra pas automatiquement toxicomane.


S'en sortir?

-En premier lieu, on peut préconiser une cure de desintoxication
-De nombreux groupes de soutient existent pour aider la personne à s'en sortir, à ne pas replonger
-Un soutien psychologique et médical est indispensable
-Traiter les troubles psychiatriques qui ont conduit la personne à abuser de substances illicites
-Un traitement médicamenteux est souvent prescrit pendant le sevrage (anxiolitiques, antidépresseurs...)
-Si l'entourage a une mauvaise influence (entourage consommateur), une rupture avec ce dernier doit être envisagé
De nombreux témoignages prouvent que l'on peut s'en sortir!! Ne vous découragez pas!!


Sources:
http://www.toxico.info/
http://www.acsm-ca.qc.ca

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
 
Alcoolisme et toxicomanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au moins 10000 victimes d'«alcoolisme passif»
» Mesure de prévention contre l'alcoolisme
» L' ALCOOLISME
» L'alcoolisme
» Alcoolisme en cuisine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: