Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se remotiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeish
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 33
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Se remotiver   Lun 13 Oct 2014 - 3:33

Bonjour,
dans le trouble agoraphobique panique plus qu'ailleurs on a toujours se sentiment qu'on est condamné,
mais c'est pas vrai. Ca se travail, mais pour ça il faut s'y mettre et s'y tenir, et ne pas attendre 10 jours entre deux expositions.
Au début de mes crises je mettais 5 minutes a traverser un passage piéton, il m'arrivait aussi de prendre mon velo pour aller à la poste, qui était à 30 m devant mon immeuble, aujourd'hui quand je repense à ça j'hallucine dinos1
j'ai ensuite laissé stagner la maladie durant des années, je buvais beaucoup d'alcool, j'avais pas particulièrement le profil a vouloir m'en sortir, je vivais "bien" avec tant j'avais appris à pas m'exposer.
Mais malgré ça même au tout début une simple idée m'a déjà permis de faire un bout de chemin en avant, simplement d'arrêter de donner de crédibilité à ce danger imaginaire dont mon cerveau s'est imprégné,
et petit à petit a force de me balader j'ai gagné du terrain.
Puis le temps a passé et j'ai commencé a me dire qu'il faudrait peut être que je m'y mette si je voulais que le reste de ma vie ressemble à quelque chose, et j'ai commencé a m'exposer, sans forcer, mais quand même suffisamment pour avoir l'anxiété voir des crises, légères ou demi hard.
et petit a petit, j'ai commencé a faire les centres commerciaux de long en large, puis j'ai commencé a faire le tour des centres commerciaux, puis le tour des ensembles d'immeubles, etc... mètres après mètres, même si on ne s'en rend pas compte, même si on ne sait pas pourquoi ni comment, le cerveau lâche petit à petit son idée qu'il y a danger.
Les règles sont assez simple, ne pas en faire trop car un vrai crise n'est pas propice au travail de désensibilisation, ne pas regarder ce qu'on arrive pas a faire mais seulement les progrès, ne pas s'arrêter sur un échec, ils font parti de n'importe quel apprentissage, répéter une exposition 10/15 fois avant d'en tirer une conclusion, ne pas fuir à la moindre montée d'anxiété, c'est cette réaction de fuite qui fait croire au cerveau qu'il y a un danger réel, si on ne l'écoute pas il apprend en conséquence qu'il se trompe, l'anxiété dure 1/2/5/20 minutes dans une exposition modérée, pas une éternité.
Si on suit ces règles on progresse, stagner est impossible, le cerveau est un organe plastique qui apprend en permanence, si on l'éduque il s'adapte et revoit ses vérités, une exposition n'aura jamais un impact nul, elle sera dans la mémoire parmi d'autres, et plus il y en aura et plus la croyance se transformera, s'effritera devant des faits qui lui prouve qu'elle est infondée.
Aujourd'hui je parviens a faire tout le centre ville de ma ville sans pratiquement aucune anxiété, soit environ 1km de rues larges et rectilignes, sans rien pour fuir, il y a quelque temps je me disais encore que je n'arriverais plus jamais à faire ça.
Au début de mon trouble je pensais que l'ago était quelque chose de lourd a vivre, grave, etc... certain vont même jusqu'à prendre des médicaments contre la dépression, mais récemment il m'est arrivé quelque chose de bien pire, j'ai subis un traumatisme auditif au travail par la faute de la connerie de quelqu'un qui l'a fait exprès, et je me retrouve avec un acouphène en plus d'une oreille qui brûle depuis 1 an et qui ne supporte plus les bruits, je suis obligé de mettre une boule quies pour sortir et du coup je suis comme sourd en plus des problèmes de base,
bien je peux vous dire que je donnerais 1 millions pour que l'agoraphobie redeviennent mon plus gros problème, car la souffrance que cela occasionne est réellement insignifiante comparé à celle de l'acouphène et l'hyperacousie, donc ne vous apitoyez pas sur vos sorts, je vous assure que vous ne savez pas a quel point votre vie est agréable si c'est votre plus gros problème, et en plus cela là n'est pas gravé dans le marbre, ça se change. alors go
Revenir en haut Aller en bas
 
Se remotiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» perte de motivation ou comment varier ma pédagogie en lycée?
» 4ème. Critique sociale (besoin d'aide pour remotiver mes élèves)
» Comment se remotiver au travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Se Sortir de l'Agoraphobie et de la Phobie Sociale :: Conseils pratiques-
Sauter vers: