Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des questions et encore des questions ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Des questions et encore des questions ...   Dim 8 Déc 2013 - 14:35

Bonjours,

après une très brève présentation je me permet donc de vous écrire ici je vais donc essayer de m’expliquer d'être la plus concise possible.

J'ai 38 ans je vie en couple depuis plus de dix ans avec le papa de mes deux enfants une fille qui va avoir dix ans et un garçon qui va avoir neuf ans, nous sommes une famille un peu atypique mais très unie, mon conjoint souffre de phobie social ( ont pense que c est une phobie social) d’anxiété, et très probablement d'une dépression, il ne sort plus de la maison depuis plus de quatre ans cela c'est fais progressivement et je n'y ai vu que du feu.

Pour couronné le tout comme si c'étais pas assez difficile nous vivons au Portugal je suis portugaise mais lui est canadien il n'a jamais appris la langue cela fais 6 ans que nous sommes ici , nous savons bien qu'il a besoin d'une thérapie mais ici c'est compliquer soit en portugais soit en anglais, mais imaginons que je trouverais un psychanalyste ou autre psychologue le soucis reste qu'il ne sort pas a l'extérieur de la maison, malheureusement je ne peu pas le porter si au moins je pouvais prendre sa place.

Je sais plus quoi faire je suis complètement perdue a mon tour, il me dit que je ne comprend rien mais j'ai sur mes épaules la charge de tout, sa peu paraître idiot mais je commence a perdre pied de mon coté je n'ose plus le laisser seul a la maison de peur qu'il ce fasse du mal ou autre acte inconsidéré, pourtant je ne lui demande rien je ne le presse pas ,mais lui est en souffrance je suis désarmée je ne sais pas comment faire pour l'aider.

Je suis allée lire des témoignages mais j'en pleur tellement sa me touche, je suis quelqu'un de très sensible.

Si quelqu'un a une idée a me soumettre pour m'aider a trouver une solution je vous en remercie d'avance.

Amicalement Adry
Revenir en haut Aller en bas
Marine
Agora' accroc
Agora' accroc
Marine

Féminin
Nombre de messages : 1438
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 9 Déc 2013 - 0:43

Adryha, tout d'abord, ce qui me touche c'est que tu comprennes cette phobie. Bien sûr, tu la vis au quotidien avec ton mari, mais les personnes qui ne comprennent pas et qui pensent qu'un bon coup de pieds aux fesses suffit son tellement nombreuses !! Bravo pour ça et pour le courage que tu as de tout mener seule.
Ensuite, je me demande : tu dis que vous vivez au Portugal depuis 6 ans... comment ça se passait avant? Etait-il déjà phobique?
Ce à quoi je pense, c'est qu'il pourrait être possible que ton mari souffre de se sentir mis à l'écart de la société (barrière de la langue, de la culture, etc.). Sans jugement, je me demande pourquoi ton mari n'a jamais appris la langue... Est-ce déjà la peur? Si cela pouvait l'aider, serait-il envisageable pour vous qu'il ait des cours à domicile pour apprendre?
Si je comprends bien il ne parle que l'anglais?
Penses-tu qu'il aurait envie de venir sur le forum? A défaut d'une thérapie pour le moment, peut-être que ça pourrait l'aider? Peut-être que certains d'entre nous saurons nous débrouiller en anglais.
Enfin, si c'est possible pour lui comme pour toi, tu peux peut-être essayer de lui proposer dans un premier temps de petites promenades (pas très loin de la maison au début et un peu plus au fil du temps) accompagné, pour le rassurer, ça peut-être l'occasion de balades avec vos enfants. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 9 Déc 2013 - 11:43

Bonjour Adryha,

J'ai l'impression que ton mari souffre d'un Syndrome de déracinement. Le fait qu'il n'ait pas fait de démarche pour apprendre le portugais depuis 6 ans et qu'il reste enfermé à la maison depuis 4 ans en sont probablement les signes.
En France, il y aurait la possibilité de "faire venir la psychiatrie à lui" grâce aux soins à domicile et aux différents services d'entraide par téléphone, mais je ne connais pas les moyens existants au Portugal...
Son médecin généraliste (qui se déplace aussi à domicile) pourrait l'écouter et lui donner les coordonnées d'un psychiatre.
La langue ne doit pas être une barrière : il existe certainement des structures type "Hôpital américain" comme on a à Paris et où les soignants s'expriment en langue anglaise.

Dans un premier temps, essaie d'en parler avec votre médecin de famille (ça te permettra aussi de souffler : c'est dur de vivre au quotidien avec une personne dépressive et tu ne peux pas tenir seule) qui t'indiquera la marche à suivre.
Essaie aussi de faire parler ton mari à propos de ce qu'il désire réellement (peut-être veut-il partir du Portugal mais n'ose pas t'en parler pour ne pas te décevoir ?).
Ne t'attends pas à ce qu'il te sorte tout ce qu'il a sur le cœur tout de suite (il a dû perdre sa capacité à communiquer ce qu'il ressent). Ne te décourage pas, n'essaie surtout pas de le "secouer" et évite de te mettre en colère.
Ca va être difficile et il va falloir t'armer de patience. Garde bien à l'esprit que, seule, tu ne peux rien pour lui (même si vous vous aimez très très fort) : votre couple risque d'en subir les dommages.

"Força" !

zen

Edit : au temps pour moi, j'ai lu trop vite et je pensais que ton mari était canadien anglophone. L'équivalent français de l' "hôpital américain" existe peut-être au Portugal.
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 9 Déc 2013 - 12:42

Bonjour Marine,

merci de m'avoir répondu, je vais essayer au mieux de répondre a tes questions.

Était-il déjà phobique ? nous soupçonnions un problème a l'époque je l'avait amener a l’urgence psychiatrique les maladies dites mentale sont difficile a définir au premier abord, le médecin penchais soit bipolaire ou phobie sociale il lui a prescrit des médicaments je suppose encore pour bipolaire ses derniers l'avait rendu comme un zombie c'étais vraiment pas beau a voir au lieu de le voir remonter la pente je l'ai vu descendre aux enfers, j'avoue que de ma propre initiative je lui ai demander d’arrêter le nom du médicament est Zyprexa 5 mg . Aujourd'hui nous sommes sur qu'il n'est pas bipolaire il na jamais eu de up et down , il est stable coté humeur , quand je dis stable je l'ai jamais vu avoir des épisodes ou il est super heureux et retomber en dépression.

En ce qui concerne la mise de coté par la société depuis toujours il a été comme sa, une personne qui le connait pas va en avoir peur il ne sourit pas portera toujours des lunettes pour ce cacher le plus possible (moi j'ai toujours penser qu'il voulait avoir du style ) et bien non c'est juste pour que les gens ne le vois pas, au Canada sa marche très bien car les gens vivent chacun pour soit au Portugal , et bien ici les gens ce disent encore bonjours ont s’arrête 2 minutes pour parlé de la pluie et du beau temps et si ont passe tout droit on va passer pour des gens sans savoir vire, et sa ça le tue car il fais semblant ses sourires sont hypocrites ...

Non il parle que le français le choix des thérapie ici sont soit en Portugais et si ont a de la chance en anglais .

Venir sur le forum j'en ai pas la moindre idée il faudrait que je trouve le moyen que l'idée vienne de lui car je ne veux pas l infantilisé et vu que je sais pas trop comment m'y prendre, moi j'appelle un chat un chat avec lui je dois prendre des précautions et vu que lui est très noir et moi très coloré ont est complètement différant je sais pas comment faire trouver les bons mots. Mais je vais lui en parlé .

A la maison sa fais 5 ans que plus personne ne viens ,j'ai voulu qu'un médecin vienne le voir a domicile il a refuser catégoriquement donc je force pas je veux pas le stresser plus qu'il peut déjà l'être.

Les promenades c'est même pas possible d'y songer je lui ai proposer de sortir le soir aller jusqu’à la plage et le soir moins de risque de croiser des gens et comme dis le dicton la nuit tout les chats sont gris , il veut pas et sa le met de mauvaise humeur car il s'en veut donc j'évite se genre de choses.

Tu vois Marine quand tu me dis ( les personnes qui ne comprennent pas et qui pensent qu'un bon coup de pieds aux fesses suffit son tellement nombreuses ) cela fais aussi parti du problème vu qu'il sort pas peur d'être juger , j'ai beau lui dire mais tu t'en fout des gens rien n'y fais c'est perturbant pour moi car je ne veux pas le mettre en situations stressante je le protège "parfois je me demande si je fais bien? " l'année dernière il sortait au moins dans le jardin cette année il ne sort dans le jardin que la nuit tombée et encore ...

enfin voilà j’espère avoir répondu au mieux mais je pense qu'il nous faudra bien des postes pour englober le tout je voudrais qu'il sorte de cet enfer qui est le sien je me sent tellement impuissante fasse a cela.

Marine es tu phobique ?

amicalement Adry
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 9 Déc 2013 - 14:20

me revoilà,

je lis beaucoup et je me pose encore des questions pour comprendre la différence entre Phobie social et trouble de la personnalité évitante ? Es ce que c'est pareil ? ou juste un dériver ...

peut on arriver avec des médicaments au début pour essayer que la personne atteinte puisse sortir de chez elle pour aller faire une thérapie es ce que sa se soigne ou on vie avec ?


Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
Tania

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 30
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 11:59

Je ne pouvais pas mieux dire que TWD.

Et je le comprends car je suis comme lui. Mais moi je sors quand même  Embarassed .

Oui j'habite depuis 5 ans en région parisienne car mon mari a trouvé du travail ici. Mais sans amis, sans famille, sans personne, je me retrouve toujours seule.
Mais ton mari a toi, il a tes enfants aussi mais peut-être qu'il lui manque quelque chose. Il ne supporte plus la vie au portugal peut-être ? Il veut revoir sa famille peut-être...

S'il veut s'en sortir, il faut qu'il voit un psy, c'est déjà un très grand pas vers la guérison.

En tout cas, il a besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 12:35

Bonjour a toutes,

Alors , il ne veux pas retourner au Quebec, nous avons comme projet d’aller en Suisse, mais voila il sort pas donc sa le stresse
Tania mon homme sortais il y a 4 ans de sa nous allions a la plage ont faisait les courses ensemble et un jour il me dit j'ai pas envie de venir, bon ok pas de soucis et le lendemain et sa a continuer comme sa avec l'excuse sa me tente pas de sortir comme je le disais plus haut je n'y ai vu que du feu, au début après je lui demandais je devenais insistante, jusqu'au fameux jour ou je me suis casser un orteil j'avais le pied dans un état et je lui ai demander d aller faire les courses et ce fut a se moment la qu'il ma dit je peu pas, comment sa tu peu pas ? il m'explique et la j'ai compris que il sortirais plus mais qu'il allait travailler la dessus, et comme je le connais je savais très bien que sa n'allais pas être demain j'ai plus jamais insister pour qu'il sorte en 2012 j'ai pris la décisions avec les enfants de faire un potager j'ai un petit bout de terrain les enfants etaient aux anges je suis allé chez un de mes voisin emprunté des outils et hop j'ai commencer a retourner la terre, je pense que sa la blesser de me voir faire ce travail qu'il est plutôt fais pour un homme, et la il est sorti par la fenetre et a commencer a retourner la terre du jardin nous n'avons pas dis un mot, il m'avais dit et si ont avais des poules et des lapins je lui ai dis ok nous avons 9 poules pondeuse et un joli coq, il avais un but s'occuper de ses poules car je lui avais dis ok pour les poules mais j'ai pas le temps de m'en occuper il ma dit c'est moi qui vais m'en occuper et sa été vrais jusqu'a cet été il a recommencer a plus sortir c'est ma fille qui s'occupe des poules car moi j'en ai peur pas des poules mais du coq il me saute dessus .... non non j'ai pas de phobie des poupoules loll

a mon avis cela fais depuis ce printemps que j'ai le projet de retourner en suisse mon pays de naissance la vie au portugal ne nous conviens pas comme vous le disiez la première chose étant la barrière de la langue mon fils aime pas le portugais ils sont scolarisé a la maison par correspondance.

Comme je ne suis pas dans sa tête et qu'il est très secret je ne sais pas ce qu'il l'angoisse ce qui lui fais peur il faut aussi savoir que je dois subir une chirurgie donc je dois allée a l’hôpital et je ne sais pas encore pour combien de jours 3 ou 5 ou peut être même plus, il me dit qu'il angoisse pas mais me dit il la vérité ? J'ai ma consultation le 23 décembre et j'aurai qu'a ce moment la la réponse en question de temps a passer a l’hôpital...

... bref je ne sais même pas si je m'explique comme il faut

Amicalement Adry
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 13:54

Adry,

Tu fais une accompagnatrice formidable dans l'épreuve de ton mari. Foi de "Dépressive en Etat de Stress Post Traumatique qui a développé une Phobie Sociale", je te garantie que se sentir compris et écouté dans sa maladie, ça n'a pas de prix. Et je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de patients-psy sur ce forum qui pourront prétendre avoir un entourage aussi attentionné. Oui, ton mari a beaucoup de chance.

Cependant, la seule chose sur laquelle je peux mettre un bémol, c'est que cet amour que tu lui portes est à la fois son meilleur et son pire atout.

Je ne connais pas tous les tenants et aboutissants de l'histoire de sa maladie (en 4 ans de maladie, difficile de faire un résumé précis sur ce forum) ; quoiqu'il en soit :

- Tu dis : "j'avoue que de ma propre initiative je lui ai demander d’arrêter le nom du médicament est Zyprexa 5 mg"
Était-ce la volonté de ton mari ? Qu'a-t-il été décidé médicalement en relais du Zyprexa ?

- Tu dis : "Aujourd'hui nous sommes sur qu'il n'est pas bipolaire il na jamais eu de up et down , il est stable coté humeur"
Qui est ce "nous" ? Une équipe de médicale formée à la pathologie psychiatrique et au fait de la situation de ton mari ?

- Tu dis : "une personne qui le connait pas va en avoir peur il ne sourit pas portera toujours des lunettes pour ce cacher le plus possible"
Il porte des lunettes non pas pour se protéger du soleil ou corriger sa vue mais pour se cacher de la foule ? Là, ça m'alerte. Parce que, justement, ces "bizarreries" vestimentaires et sur le sentiment des gens sont typiques d'une phase maniaque (le fameux "up" dont tu parlais)

- Tu posais une question essentielle : " je ne veux pas le mettre en situations stressante je le protège "parfois je me demande si je fais bien? " "
Je vais être crue mais, précisément NON : surprotéger un patient-psy (malgré tout l'amour que tu lui portes) peut avoir des conséquences dévastatrices. C'est également la raison pour laquelle je te sens si démunie (au point d'en avoir envie de pleurer en te lisant, crois-moi !). En psychiatrie, les équipes médicales sont formées pour stimuler les patients tout en respectant leur pathologie. Et ton homme est en grande difficulté.

- Tu demandes : "peut on arriver avec des médicaments au début pour essayer que la personne atteinte puisse sortir de chez elle pour aller faire une thérapie es ce que sa se soigne ou on vie avec ?"
Bon raisonnement mais terrible erreur de penser que le médicament seul vient à bout de la pathologie. La voie de la guérison en psy n'est possible que grâce au couple "traitement médicamenteux-séances de psychothérapie".

Enfin, à propos de la mise sous Zyprexa ("traitement de cheval"), sache que lorsqu'un patient-psy est hospitalisé en phase aigue (au moment de la crise), les médecins le "shootent" à fond, non pas dans un but de "camisole chimique" comme on peut le lire dans la presse, mais pour permettre à cette personne qui souffre terriblement de se reposer, de prendre du recul. Une sorte d'anesthésie de la douleur morale afin de permettre à son corps de récupérer pour pouvoir commencer la psychothérapie.

Surtout, surtout, surtout, ne prends pas mal mes commentaires. Mon objectif est de te faire comprendre que tu ne peux pas te substituer au travail d'un psychiatre même si tu portes le plus grand amour du monde à ton mari.
Il est réellement malade.
Il a besoin de l'aide de professionnels.
Abonder en son sens est le pire service que tu pourrais lui donner dans la mesure où, justement, sa pathologie lui permet de trouver tous les moyens possibles et imaginables pour t'obliger à faire ce qu'il veut (et tu n'y vois que du feu !). Chose qui ne saurait se produire dans un service de psychiatrie car les soignants savent détecter ces stratégies.

Tu es épuisée, Adryha, au bout du rouleau, à bout de solutions. Regarde dans quelle situation cette surprotection t'a mise !  triste 

Je sais que ce n'est pas simple de voir un proche sous les effets des neuroleptiques ; oui, ce n'est "pas beau à voir", mais c'est le passage obligé vers la guérison. Et il faut l'accepter.

Dernière question : si l'un de tes enfants avait la rougeole, penses-tu que ton amour pour eux les guérirait ou t'empresserais-tu de les emmener chez le médecin ? Arrêterais-tu leurs antidouleurs prescrits à l'occasion sous prétexte que tu les trouves trop endormis à cause du traitement ?
C'est exactement la même chose pour la pathologie psychiatrique dont souffre ton mari.

Courage, ma belle. Tu mets bien trop d'énergie à vouloir aider ton mari et il est donc impossible que vous ne vous en sortiez pas. Il y a de la lumière au bout du tunnel. Courage !
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 14:39

TWD coucou et merci pour toutes ses questions cela m'aide beaucoup a comprendre ou sont mes points faible et ce que je peu corrigé je vais donc encore une fois essayer de répondre car 10 ans de vie en 3 poste pas facile de résumé et en résumant parfois ont ce fais mal comprendre.

Tu dis : "j'avoue que de ma propre initiative je lui ai demander d’arrêter le nom du médicament est Zyprexa 5 mg"
Était-ce la volonté de ton mari ? Qu'a-t-il été décidé médicalement en relais du Zyprexa ?

le zyprexa date du Quebec il y a 6 ans et demi, le psy m'avais demander de le surveiller je devais ecrire tout changement radicale et comme je le disais il étais devenu zombie épaule baisser, gris encore plus malheureux donc je me suis mal exprimer
je lui en avais parler a mon homme il me dit non sa m'aide pas j ai encore plus d'idées noir donc oui il a arrêter, il n'y a pas eu de substitution a ce médicament car il avais déjà arrêter d'aller chez le psy, et je ne pouvais pas le forcer a y aller non plus.Et il a réussi a me convaicre a cette époque que le changement d'air allais lui faire le plus grand bien c'est a cette époque que nous somme venus au Portugal. 2 ans ici ou tout allais bien. En en apparence ...

Tu dis : "Aujourd'hui nous sommes sur qu'il n'est pas bipolaire il na jamais eu de up et down , il est stable coté humeur"
Qui est ce "nous" ? Une équipe de médicale formée à la pathologie psychiatrique et au fait de la situation de ton mari ?

Le psy lui avais donc dit qu'il avais une phobie social et c'est la qu'il a commencer a aller chez le psy je me souviens plus 2 ou 3 fois dans le max c'est il rendu vraiment ? 1 fois j'en suis certaine les autres je n'y mettrais pas la main a couper .


- Tu dis : "une personne qui le connait pas va en avoir peur il ne sourit pas portera toujours des lunettes pour ce cacher le plus possible"
Il porte des lunettes non pas pour se protéger du soleil ou corriger sa vue mais pour se cacher de la foule ? Là, ça m'alerte. Parce que, justement, ces "bizarreries" vestimentaires et sur le sentiment des gens sont typiques d'une phase maniaque (le fameux "up" dont tu parlais)

Il a toujours porter des lunette de soleil depuis que je le connais quand il sort, je connais une personne bipolaire et il n'a rien avoir avec, tu trouve que porter des lunette c est bizarre ?



Tu posais une question essentielle : " je ne veux pas le mettre en situations stressante je le protège "parfois je me demande si je fais bien? " "
Je vais être crue mais, précisément NON : surprotéger un patient-psy (malgré tout l'amour que tu lui portes) peut avoir des conséquences dévastatrices. C'est également la raison pour laquelle je te sens si démunie (au point d'en avoir envie de pleurer en te lisant, crois-moi !). En psychiatrie, les équipes médicales sont formées pour stimuler les patients tout en respectant leur pathologie. Et ton homme est en grande difficulté.

Que faire alors ? j'ai déjà essayer pas mal de chose, je ne peu pas le porter pour qu'il sorte ni le menacer ni faire du
chantage c'est pas dans ma personnalité.


Tu demandes : "peut on arriver avec des médicaments au début pour essayer que la personne atteinte puisse sortir de chez elle pour aller faire une thérapie es ce que sa se soigne ou on vie avec ?"
Bon raisonnement mais terrible erreur de penser que le médicament seul vient à bout de la pathologie. La voie de la guérison en psy n'est possible que grâce au couple "traitement médicamenteux-séances de psychothérapie".

Oui je pense que tu a tout a fais raison je me suis mal expliquer , pour te montrer a quel point il va pas bien, il a un plombage qui a sauter et je lui ai dis tu dois aller chez le dentiste il peu pas sortir je me suis même organiser pour qu'il puisse y aller en soirée mais rien a faire il sort pas et c est un non catégorique d'ou la question existe t il un médicament qui pourrais l'aider a sortir voir un médecin.


pour finir j'ai peur qu'il ce suicide, déjà sa dernière tentative même si a cause de l’alcool et la prise de médicament ma déjà assez traumatiser mes enfants et moi il voulait ce pendre ...

je suis consciente et lui aussi qu'il a besoin d'une thérapie mais sa reste toujours très compliquer il n'accepte personne a la maison et ne sort pas, c'est pour sa que je suis ici je cherche justement des réponses a comment agir comment faire j'en fais peut être trop mais je ne peu pas l obliger c'est un adulte et pas mon enfant c'est un paradoxe ...

mais il y a une chose je ne baisse jamais les bras je suis de celle qui verra toujours le verre a moitié pleins et je sais sa prendra le temps que sa prendra il va réussir a s'en sortir meme si c est pas grace a mon amour mais je serai toujours la pour lui je l’abandonnerai jamais ... je l'aime !

amicalement adry


Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
Tania

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 30
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 15:21

J'ai juste une question à te poser Adryha. Si toi tu es de Suisse et ton mari du Canada, comment ça se fait que vous habitez au Portugal ?
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 15:55

lol Je suis née en suisse mais mes parents étaient portugais en suisse tu garde ta nationalité donc je suis portugaise Wink
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 16:03

Houlààà... Très très complexe que tout cela...

Tu sais quoi ? Au regard de tout cela, on va se concentrer ta question : "Que faire alors ? j'ai déjà essayer pas mal de chose, je ne peu pas le porter pour qu'il sorte ni le menacer ni faire du
chantage c'est pas dans ma personnalité."


Là, comme ça, tout de suite, je ne vois que :
1. Ouvrir un dialogue avec lui : tu le laisses parler, tu n'argumentes pas : il te dira peut-être des choses qui te feront bondir mais laisse-le vider son sac. Quoi qu'il arrive, ne le plains surtout pas : reste dans l'empathie.
2. Tu ne cèdes pas : comme tout patient-psy, il a besoin d'avoir un emploi du temps, des horaires. Confie-lui des tâches (vaisselle, surveillance des devoirs...). Même si c'est fait de travers.

A force de le faire parler, il va "entrer en conflit" avec sa patho et va réaliser qu'il a réellement besoin d'aide. S'il a mal vécu sa première expérience des médicaments, tu peux essayer de lui démontrer que c'est nécessaire (demande à ton médecin pour trouver les mots justes).
A force de s'inscrire dans une "temporalité" grâce aux tâches qu'il va effectuer, il va reprendre pied dans la (vraie) réalité et non plus dans la sienne (qui consiste, pour l'instant, à s'appuyer sur toi).

Le but de tout cela : qu'il prenne l'initiative d'aller consulter de lui-même. Car il est la seule personne qui peut l'aider (pas simple quand on est devenu son propre ennemi).

Ca va être long, je ne te le cache pas.

Et fais bien attention : sa maladie est devenue très puissante (= elle l'a rendu très rusé, très fort, dans sa manière de te faire abonder en son sens).
Ne lâche rien et garde confiance dans tes sentiments pour lui : quoiqu'il arrive, ce n'est pas lui qui parle, mais la maladie.

 bisous
Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
Tania

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 30
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 19:12

adryha a écrit:
lol Je suis née en suisse mais mes parents étaient portugais en suisse tu garde ta nationalité donc je suis portugaise Wink

D'accord, je comprends mieux maintenant.  Wink 

TWD a les bons mots  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 10 Déc 2013 - 21:52

hello Twd

j'ai lu cette phrase :Et fais bien attention : sa maladie est devenue très puissante (= elle l'a rendu très rusé, très fort, dans sa manière de te faire abonder en son sens).

pour être sincère avec toi je suis en colère (pas après toi :) ) a ton avis il joue avec moi ? peut il véritablement sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 1:43

Voilà surtout l'erreur à éviter en tant que "membre de la famille du malade" :ce n'est pas lui qui parle, c'est sa maladie ; ce n'est pas lui qui te "ballade", c'est sa maladie.
Tout ce personnage imbuvable, capricieux, taciturne : ce n'est pas ton mari, c'est sa maladie.
Tu me suis ?
Ce n'est pas à ton mari qu'il faut en vouloir, c'est cette fichue maladie qui le bousille, donc toi avec. Et il en souffre. Beaucoup  triste 

Comme tous les membres malades de ce forum (moi y compris) : nous ne sommes pas tristes, addict, suicidaires, "auto-mutilateur" par nature : c'est notre maladiequi nous rend comme ça.

C'est aussi en cela que je trouvais formidable ton accompagnement, ta présence et ton intérêt pour la situation de ton mari  Wink

Pas de colère donc  bisous 
Revenir en haut Aller en bas
Marine
Agora' accroc
Agora' accroc
Marine

Féminin
Nombre de messages : 1438
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 2:39

Salut Adryha.
Hé ben, tout ça est bien complexe et tu as bien du courage !!!

Alors déjà, pour t'aider, je dirais que pour le faire venir sur le forum, tu pourrais lui dire qu'il n'est pas seul à souffrir comme il souffre et à avoir ces fichues angoisses. Et que peut-être, qu'il pourrait trouver des forums ou des personnes phobiques se rassemblent pour s'entraider ; que peut-être ça pourrait l'aider d'en parler librement avec des gens qui vivent la même chose ou au moins lire dans un premier temps. Et puis s'il semble plutôt enclin à cette idée, vous cherchez ensemble et... oh tiens !! Vous tombez sur le forum !! (Bon dans ce cas, il faudrait que tu retires tes messages sinon il risque de reconnaitre la situation... ou alors tu lui dis que tu as cherché de l'aide et tu lui montres le forum).

Enfin, pour répondre à ta question, oui moi aussi la phobie sociale me touche, voire même plutôt la personnalité évitante. D'ailleurs, au passage, pour répondre à une autre de tes questions, je pense que ton mari tend largement vers la personnalité évitante aussi. [A propos de tous ces termes complexes et bizarroïdes et de leurs signification et différences, je pourrais te conseiller un livre intitulé La peur des autres, qui est très bien fait].
Donc oui, je suis aussi phobique, mais à un degré moins élevé que ton mari sûrement. Je mène une vie à un rythme "normal" puisque je travaille, à temps plein. Mais en dehors de ça, ma vie est bien vide. Pas de vie sociale et encore moins sentimentale. Je ne sors pas en dehors de mon travail : après mes journées passées dans un collège à affronter le jugement impitoyable de centaines d'ados, j'ai besoin de me reposer et me détendre. Chaque situation sociale est un calvaire, surtout dès que ça sort de ma routine.
J'ai très peur qu'on porte un jugement négatif sur moi, je ne supporte pas qu'on me regarde, je m'impose de tout réussir de peur de décevoir, etc... bref, un calvaire... mais tu connais.

Tu dis "Comme je ne suis pas dans sa tête et qu'il est très secret je ne sais pas ce qu'il l'angoisse ce qui lui fais peur"... si ça peut te "rassurer", je ne sais même pas moi non plus ce qui me fait réellement peur. Par exemple, je dis que j'ai peur du jugement négatif. Mais si je me demande "qu'est-ce qui me fait peur dans le jugement négatif? Je n'ai qu'à me dire que je m'en fiche de ce que pense autrui"... je ne sais pas, je ne peux pas l'expliquer.
Alors bien sûr j'ai conscience d'avoir certains éléments de mon passé qui peuvent expliquer tout ça. Mais je le sais, j'ai travaillé dessus, et pourtant la phobie est toujours là.
Nos peurs peuvent prendre de telles proportions qu'elles sont complètement irrationnelles. Au bout d'un moment tout devient peur... même la peur d'avoir peur.
Ce que je veux dire, c'est que tu ne sais pas ce qui angoisse ton mari, il ne te le dit pas, mais il se pourrait bien que ce soit simplement parce qu'il ne le sait pas vraiment lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 12:57

Hello les filles  bisous 

du coup hier soir suis aller me coucher a 21h30, j'ai essayer de me concentré sur ma lecture mais j'ai surtout réfléchi et c'est drôle j'en suis venue de moi même a la même conclusion que toi TWD sans te lire alors en te lisant j'étais plutôt très contente!

et oui hier j'étais en colère je lavais la vaisselle et les larmes coulais toutes seules c'est peut être juste la fatigue ...

pour le forum je lui en ai déjà parler j'ai pas le sentiment que sa l’intéresse du moins pour l'instant cela fais a peu près 2ou3 jours que j'ai l'impression qu'il va un peu mieux (je me trompe peut être ) il ce lève plus a 15h00 mais a 10h30 ou 11h00 d'ailleurs j'en étais surprise, il prend un malin plaisir a me faire sursauter et sa le fais rire ...

aujourd'hui j'avais envie que nous fassions un petit bond dans le temps ont va remonter a son enfance si vous voulez bien, il est l’aîné d'une fratrie de 3 enfants son enfance fut douloureuse une mère très spéciale qui lui a mis sur le dos la charge de sa jeune sœur atteinte de spina-bifida il a 7ans a l'époque et devais par la même occasion s’occuper de son frère qui a 1 an de moins que lui, les parents sont en phase de de crise de couple et finissent par se séparer, il décide d'aller vivre avec son père, après un événement qui ce passa chez sa mère le papa décide de (l’abandonner) aux soins de la mère, a cette époque il devais avoir 12 ou 13 ans, la mère étais déjà avec un nouveau compagnon et mon homme ne l'aimais pas il le brutalisais il lui a casser un bras et tenter l'étrangler et j'en passe, après ses événements se fut les services de l'enfance (dpj) qui ont pris la charge des enfants mais mon homme n'est pas allé dans la même famille d’accueil, il y a eu cassure du lien familiale avec sa sœur et son frère, après avoir fais 2 ou 3 famille il est enfin placer dans une famille ou il restera jusqu'à ses 19 ans et la bang encore une déception la personne qui tenais cette famille ne pouvais plus le garder submerger de dettes la personne a tout perdu, il fini par trouver du travail dans une tannerie travail peu ragoutant mais a ses dire il aimait y travailler il du arrêter cause d'allergie, il est toujours très assidu dans son travail peu de temps après avec son meilleur ami il décide donc d'aller planter des arbres quelque part au canada mais vu qu'ils sont du quebec cela ne marche pas comme ils veulent et poursuivent leurs route a pied jusqu'à Vancouver ou il restera un an, ils décident de revenir au quebec et la il trouve du travaille c'est a ce moment la que je l'ai connu via internet je vivais a l'époque en suisse après un an d'appel aux téléphone et de mails je décide de quitter la suisse pour le Portugal et lui propose de venir me rejoindre il accepte, notre première rencontre en chair et en os fut a l'aéroport nous avons vécu ici a peu près 9 mois il me demande si je ne veux pas allé au quebec ou il pourrais étudier pour avoir un métier et moi je pourrais y travailler, j'ai presque tout vendu pour nous payer les billets d avion, et nous voila parti pour l’Amérique du nord, nous sommes allés vivre chez sa mère a peu près 1 mois sa été difficile, il a trouver du travaille assez vite je pense après 2 semaines après 3 semaines je me rend compte que j'ai toujours pas mes règles moi qui pensais que c'étais du au stresse ẽt bien non j'étais enceinte de ma fille commet lui annoncer cela il a prit la chose avec une normalité il ma juste demander que veux tu faire toi ? j'avais 28 ans je me sentais prête a être maman, il me dis ok ... j’étais déjà enceinte de 5 mois et demi j'avais même pas de ventre ont a vite trouver un appartement

Le déclencheur de la maladie la naissance de ma fille j'en suis sur (même s'il vivais déjà avec sa ) au Quebec les future parents ont droit a un congé d'une année partageable entre la maman et le papa mais comme je travaillais pas il eu droit a ses 12 mois mais voila que jetais a nouveau enceinte la encore je l'ai su a 5 mois ont me disais que je ne pouvais pas être enceinte bref c'étais repartis il a encore travailler et re congé de 12 mois ce fut a cette époque qu'il décida de reprendre ses études et qu'il les lâcha un collège privé puis au cegep ou il fut accepter car il passa un teste ou il étais arrivé 2 eme sur 30 personnes il devais juste passé son français pour rentrer en septembre il avait le temps et la se fut le drame la personne responsable m’appelais pour savoir ou il en était mais il n'est jamais aller passé ses teste de français la lui est venu l'idée de revenir au Portugal , c'est la aussi que j'ai appris sa maladie ou il m'avais demander de l'aide ou nous étions aller a l'urgence psychiatrique ce fut une année épique il a réussi a me convaincre de revenir ici les 2 premières année ce sont bien passé nous avons même eu un petit café jusqu'au jour ou nous l'avons perdu. nous l'avons perdu en octobre et c'est a partir de cet hiver la qu'il ne sorti plus dehors ...

Maintenant il veut être soigné il me le demande me le réclame , je dois allé voir mon médecin voir s'il peut lui donné des médicament sans le voir avec la promesse de sa part que d'ici 3 mois il ira le voir quand les médicament ferons effet es ce que je peu lui faire confiance ? il veut allé en suisse il veut changer de vie, il ne se sent plus un homme cela reviens tellement souvent , je suis pas bon je suis mauvais je suis égoïste se sont ses paroles, je vous avoues que d'une certaine manière je ne lui fais plus confiance avec les médicament après qu'il ai pris une surdose et failli ce suicider, je dois pas l infantiliser mais je dois surveiller tout cela me pèse, j'ai penser qu'il pourrais peut être écrire une lettre a mon médecin (c'est un gentil docteur) qu'en pensez vous que dois je faire accéder a sa demande ?

et je voulais vous remerciez car vous m'aidez beaucoup vous êtes encourageantes merci merci mille fois !
Amicalement Adry
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 13:38

La réponse se trouve dans ton post :
"son enfance fut douloureuse une mère très spéciale qui lui a mis sur le dos la charge de sa jeune sœur atteinte de spina-bifida il a 7ans a l'époque "
"le papa décide de (l’abandonner) aux soins de la mère"
puis " il devais avoir 12 ou 13 ans, la mère étais déjà avec un nouveau compagnon et mon homme ne l'aimais pas il le brutalisais il lui a casser un bras et tenter l'étrangler et j'en passe"
"Le déclencheur de la maladie la naissance de ma fille j'en suis sur (même s'il vivais déjà avec sa )"


Ton mari semble avoir un problème avec la paternité. La représentation (donc sa Valeur) qu'il donne au mot "Papa" a été détruite par ce qu'il a vécu comme un abandon (absence) de son père biologique puis définitivement salie par le compagnon (violent) de sa mère. Comment se sentir digne d'être père soi-même lorsqu'on ne sait pas ce qu'est réellement un père ?

D'ailleurs, l'as-tu déjà vu lire une histoire à tes enfants ? Prendre l'initiative d'aller jouer au foot avec eux au parc ? Leur préparer à manger sans que tu ne le lui demande ? Leur donner des conseils quand, à l'école, ils se sont fait embêté par leurs camarades ?
Quand je te disais de lui proposer des tâches domestiques, c'est aussi pour qu'il se reconnecte à sa famille en tant que Père. L'homme, le chef de famille.

Il veut être soigné ? Bonne nouvelle. Il veut que tu ailles chercher des médicaments chez le médecin ? Hors de question. Il doit y aller lui-même et tu l'y accompagneras. C'est comme ça que ça marche.
Tu as peur de la tentative de suicide ? Les médicaments seront enfermés à clé dans l'armoire à pharmacie dans une pièce qui, elle aussi, ferme à clé. Naturellement, c'est toi qui aura les clés.
Avoir confiance en lui ? Hummm... Confiance dans le fait qu'il demande de l'aide et veut s'en sortir : oui. Confiance dans son auto-gestion du traitement médicamenteux : hors de question. Pas encore. Plus tard. Quand il sera bien avancé dans sa psychothérapie.
Sera-t-il sorti d'affaire au début de son traitement : certainement pas. Il en donnera l'illusion, mais ce sera encore trop tôt (la tentative de suicide et la décompensation rôdent).
Quand il prend son traitement, qu'il le fasse devant toi : tu regarderas sa pomme d'Adam lors de la déglutition et il devra te montrer ses mains et ouvrir la bouche en te tirant la langue. Dégradant ? Infantilisant ? Assurément. Mais c'est le deal. Jusqu'à ce qu'il soit capable de gérer lui-même son traitement.

Reste tout en douceur. Même si nous avons tous hâte de le savoir pris en charge par le médecin.

PS : s'il refuse de sortir pour aller voir le médecin, essaie de lui proposer une heure creuse où les rues sont vides et allez-y en voiture. Personne ne le verra.
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 14:06

TWD,

tu écris :

D'ailleurs, l'as-tu déjà vu lire une histoire à tes enfants ? Prendre l'initiative d'aller jouer au foot avec eux au parc ? Leur préparer à manger sans que tu ne le lui demande ? Leur donner des conseils quand, à l'école, ils se sont fait embêté par leurs camarades ?
Quand je te disais de lui proposer des tâches domestiques, c'est aussi pour qu'il se reconnecte à sa famille en tant que Père. L'homme, le chef de famille.

sa peux te paraître paradoxal mais oui il joue avec ses enfants, peut être pas au foot, mais il s'investi beaucoup dans la vie de famille, fais a manger plusieurs fois par semaine( peut être pas a midi ) mais le soir il fait, il faut dire aussi qu'il me dit souvent si ta besoin tu demande bien que je préfère ne pas demander car j'ai toujours l'impression de le dérangé, (les enfants ne lui disent pas papa ) sa toujours été son prénom cela choque bien du monde mais ils savent qu'il est leurs papa c'est l'autorité.
Je te l'accorde depuis 4 ans il ne sort plus au parc ( la plage ) ce que nous faisions avant presque tout les jours.


Pour ce qui est de la sortie chez le docteur a des heures creuses même pas la peine d'y penser il ne veux pas ( il ne peut pas c'est ce qu'il me dis il n'arrive pas a franchir le pas de la porte) je lui avais pris un rendez-vous a 22h00 je peu pas faire mieux ...

en ce qui concerne la prise des médicament pas de soucis le truc c'est pas de les prendre c'est d'en prendre trop !!

Comment te dire je n'ose pas lui dire qu'il faut qu'il vienne avec moi car il va piquer une crise en me disant ( tu dis vouloir m'aider mais en fin de compte tu fais rien ...) je sais pas comment le convaincre je sais pas ...

Tu dois penser que je n'ai pas de colonne que je suis une molle ...

Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mer 11 Déc 2013 - 21:19

Houlà ! Tu n'es pas "molle" du tout !!!! Bien au contraire !

Je suis contente de savoir qu'il est investit dans la vie familiale : c'est un super atout ! Et qu'il se lève plus tôt aussi. C'est super.

Avant de répondre, je te présente des excuses pour avoir été trop vite dans le déroulement de la démarche, ça a dû te faire peur. Pardon.
On va procéder par étapes.

La première :
Pour une éventuelle reprise en charge psychiatrique, tu as écrit : "Maintenant il veut être soigné il me le demande me le réclame". C'est super. Mais, tu ajoutes : "je dois allé voir mon médecin voir s'il peut lui donné des médicament sans le voir".
C'est une démarche que tu t'imposes et qui le conforte dans sa maladie (tu te souviens, la "surprotection" ?).
Ce que je te propose, sans lui faire de chantage selon ton souhait (et puis c'est contre l'éthique), de changer légèrement ton mode de communication avec lui pour ne plus tomber dans cette "surprotection" qui, d'une part entretien sa maladie et d'autre part, t'épuise.

Par exemple, dans l'idée du dialogue, s'il te dit :
- J'ai décidé de reprendre mes médicaments.
Toi : - Super, bonne nouvelle.
Lui : - Est-ce que tu peux aller demander au médecin de me les prescrire ?
Toi : - Oui, bien sûr je le pourrais, mais c'est mieux si ça vient de toi. Pourquoi ne le lui demandes-tu pas toi-même ?
Lui : - Tu sais bien que je ne sors pas.
Toi : - Tu pourrais le lui demander par téléphone, comme ça, il pourra entendre à quel point tu es motivé pour te soigner.
=> Là, tu restes toujours dans l'écoute, l'empathie, tu l'aides à réfléchir sur son comportement et tu lui proposes des solutions.

Maintenant, si le ton "monte" (la peur et la maladie qui parle) et qu'il te dit :
- Mais, je comprends pas : tu m'as toujours encouragé à me soigner alors que tu sais que je ne peux pas sortir.
Toi : - Et je continuerai toujours à t'encourager à te soigner et à accepter que tu ne peux pas sortir jusqu'à ce que tu sois prêt à le faire de nouveau. Tu sais très bien que je ne t'obligerai jamais à faire ce que tu ne veux pas faire et que je suis contre le chantage.
Lui : - Alors, va voir le médecin pour moi.
Toi : - Ne penses-tu pas qu'à l'instant, c'est toi qui vient de me faire du chantage ?
Lui : - Comment ça ?
Toi : - En me demandant d'aller chez le médecin à ta place, alors que je préfèrerais que tu en fasses toi-même la démarche et en te voyant de plus en plus mal puisque tu ne te soignes pas, parce que je ne suis pas allée chez le médecin.
=> Là, tu es encore dans l'écoute et tu lui permets de réfléchir sur ton ressenti.

Ensuite, tu peux te montrer "contenante" avec les mots (ça l'apaisera) par des formules telles que :
- Tu es mon mari, le père de mes enfants et je t'aime.
- Ne penses pas un seul instant que tu me déçois : tu es important pour moi.
- Ca fait 10 ans que nous sommes ensemble et ce n'est que le début.
- J'ai confiance en toi et je sais que, tôt ou tard, t'en sortira.
- Je suis là.
- Je t'écoute.
- Je t'aime.

Quelques jours de dialogue sur ce modèle-là avant de prendre la décision d'aller chercher le traitement. Ou pas (je te dirai plus tard pourquoi, sinon les idées vont encore s'embrouiller).

Et si, entre temps, tu te sens encore triste, en colère et que les larmes coulent, tu es à la bonne adresse pour venir décharger le trop plein.
Courage ! bisous
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 16 Déc 2013 - 20:51

Coucou,

Ici je suis sur le stress, j'ai pas eu le temps et pire je déteste écrire avec ma tablette ...

TWD ,

Oh mon dieu !

J'ai tenter ton approche il a péter un câble, du coup j'étais toute triste mais le lendemain il c'était adouci et comme j'étais partie me coucher il y a réfléchis, si je t'avais sous la main je t'aurais embrassé et me serais mise a tes pieds pour te remplir d'éloges !

Merci , merci pour ton aide, cela fais 4 jours que c'est plus calme sa me fais du bien ( il est pas guéri ! ) mais plus calme et l'humour est revenu !
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Lun 16 Déc 2013 - 21:18

Youh ! Ca me fait plaisir de te lire !!!  content 

Je suis très heureuse que ça ait été efficace, mais, effectivement, ce n'est qu'un début.

Merci pour tes compliments, mais, tu sais, je ne fais que te rapporter ce qu'on m'a appris à l'école d'infirmière, en plus de mon expérience en stage de psychiatrie et mon expérience de dépressive.
J'ai peur en te donnant des conseils parce que je ne suis pas encore Infirmière diplômée et, en ce sens, je t'encourage encore et encore dans ta démarche de te rapprocher d'un médecin pour parler de tout ça avec lui. C'est tellement difficile par forum interposé ! Surtout que ce n'est pas ton mari que j'ai en face de moi. Je t'assure que je tremble à l'idée de te faire faire des bêtises (et que les lecteurs de ce forum, membres ou invités) appliquent des techniques qui ne seraient pas adaptées.
(Tu vois : mon maudit manque de confiance en moi  triste )

Cela dit, cette approche est la base. Et, au fond de ton cœur tu la connais : il s'agit de te protéger en restant ferme tout en restant dans la douceur. Toi qui a des enfants, tu sais très bien de quoi je parle  Wink 

Tu as aussi besoin de décompresser en parlant (à ton médecin ?), ne t'oublie pas.

On se tient au courant (on peut aussi parler par MP). Et merci pour ces bonnes nouvelles !!! respect1
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 17 Déc 2013 - 11:48

hello!

je suis sur le pc donc sa va beaucoup mieux pour écrire !

TWD :

ah et bien tu a très bien appris tes leçons !! Tu ma donné les outils pour lui parlé et comme en général il a le dernier mot car je ne sais plus quoi dire j'ai pu argumenter tout en restant zen tu peu pas imaginé quand il décide que c'est non c'est un mur mais la il a prit le temps d'y penser donc je me rend compte que tout est dans la façon de parlé!

J'espère que tu va réussir a continuer dans cette voie qui a mon sens t'es toute destinée et peut être moins te poser de questions, comme je te disais il n'est pas guéri mais aujourd'hui je sais quelle approche avoir et cela je te le dois a toi! Merci!

Si tu a besoin de discuter je serai toujours la pour t'écouter !!

Amicalement Adry
Revenir en haut Aller en bas
TWD
Agora' accroc
Agora' accroc
TWD

Féminin
Nombre de messages : 1538
Age : 40
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 17 Déc 2013 - 14:07

Tu vois, j'ai compris que je n'étais pas assez bonne quand tu m'as dit : "(...) du coup j'étais toute triste (...)".
C'est normal, en tant qu'aidant naturel, d'être triste sur le coup, mais pas au point d'aller se coucher avec sa tristesse  triste 
C'est en cela que je te dis avoir "merdé". Et tu te serais couchée plus sereinement si un vrai professionnel t'avait expliqué en détail ce à quoi tu aurais été confrontée en parlant de cette manière à ton mari (enfin, à sa maladie en fait).
Tu vois : c'est compliqué par écrit !  étourdi 

En tout cas, son armure est entrain de se fissurer. Il baisse sa garde. Parce qu'il arrive à y réfléchir, que tu le sens "plus calme" et que "l'humour est revenu". Même si c'est loin d'être définitif.
Pour l'instant, tu dis être zen. Mais le zen ne suffira pas sur le long terme.

Par exemple, en stage, il m'est arrivé d'être face à une dame Alzheimer. Je lui proposais ses vitamines dans un gobelet et, d'un coup (alors qu'elle avait été toute calme pendant la toilette et le petit déjeuner), vlan ! elle m'a envoyé le verre à la figure en me hurlant : "T'es qu'une salo***, Jacqueline ! (c'est qui ça ?  quoi ? )  Voleuse de mari ! Salo*** ! Salo*** !". Je comprenais qu'elle était complètement entrain de délirer et que c'était à cause de sa maladie mais le cumul de fatigue, plus le trajet, plus les études, plus la maison à tenir, etc. Bah, j'ai fini par craquer. Pas devant elle, au poste de soins. Heureusement qu'il y a toute une équipe derrière pour prendre le relais, parce que, toute seule, j'y arrivais plus.
Je l'aimais bien, cette petite vieille :)
Il y a eu aussi cette infirmière qui était partie en mission humanitaire. Elle était venue en psychiatrie à cause d'un Etat de Stress Post Traumatique (elle avait été prise en otage au Mali et on lui a fait subir un tas d'horreur), du coup, pour oublier, elle consommait de la cocaïne. Un après-midi, je suis venue pour lui donner son traitement. Elle dormait. Alors je me suis approchée (comme une imbécile) tout doucement et je lui ai touché la main pour la réveiller. D'un coup, elle m'a choppé à la gorge, j'ai cru mourir. Elle s'en est voulu, la pauvre, quand elle a réalisé ce qu'elle avait fait. J'ai eu peur, mais ce n'était pas de sa faute.
Une dame formidable et courageuse (elle y est retournée, en Afrique, peu de temps après). Admirable !

Donc, voilà, quand ton mari reste buté sur le refus, eh bien il faut l'accepter. C'est juste qu'il n'est pas encore prêt à dire "oui". A force de communiquer avec lui, ça viendra.

Merci pour tes encouragements. Mes patients me manquent beaucoup !  triste 
Et, comme toi, j'ai hâte de voir ton mari se mettre debout, pousser la porte d'entrée et sortir lui-même pour aller chez le médecin. Ce sera un beau moment.
Revenir en haut Aller en bas
adryha
Agora'nouveau
Agora'nouveau


Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2013

MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   Mar 17 Déc 2013 - 15:07

hello ,

en fait je me suis mal exprimé comme d'hab !

J'étais triste car il a péter un câble, mais comme il était déjà tard je suis allée me coucher loll ! ahhh l'écris !

le truc ta rien a te reprocher n'oublie pas cela !!!!!!!

je ne m'attendais a rien pétage de plomb sa me fais pas peur triste car je me suis dite bah j'ai pas réussi a le toucher mais en fin de compte c'est le contraire donc une belle VICTOIRE et grâce a TOI !!!

j'ai toujours énormément de plaisir a te lire et j’admire ton courage.

Je me posais une question es ce que tu sors de la maison ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des questions et encore des questions ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des questions et encore des questions ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Serais-tu capable de répondre à mes questions?
» Je me pose pas mal de questions sur "le rêve éveillé"
» Questions générales aux Témoins de Jéhovah, Catholiques, Adventistes du Septième Jour, Baptistes, Pentecôtistes, et autres.
» Petites questions toutes betes aux lycéens de LLG
» les 10 questions existentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Phobie Sociale / Sociophobie-
Sauter vers: