Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)   Sam 19 Jan 2008 - 4:29

Définition et diagnostic

Lorsqu'une personne vit un événement qui comporte des pertes de vie, des risques de décès ou des blessures physiques graves, elle peut développer ce qu’on appelle un état de stress post-traumatique, ou ESPT. On a aussi découvert ses mêmes symptômes chez les victimes d’abus sexuel, de traumatismes physiques, d’un accident de la route ou de travail, d’une maladie constituant un danger de mort comme le cancer, ou encore de l’exposition répétée aux traumas d’autres personnes (les infirmières des salles d’urgence et les ambulanciers, par exemple). Certains psychiatres parlent également d'ESPT pour des personnes particulièrement troublées par la mort d'un ami ou d'un parent proche. Le sentiment de désespoir ou d'horreur qui est associée à l’ESPT se traduit par des symptômes de trois types :

- L’intrusion
La personne revit l’événement traumatisant. Il ne s’agit pas seulement de vagues réminiscences, mais d’incapacité à empêcher ces souvenirs de revenir nous hanter. Certains parlent même de reviviscence pour dire à quel point il s’agit davantage de véritables flash-back envahissants que de simples souvenirs. Les cauchemars sont une autre manifestation de ce type de symptôme.

- L'évitement
L’individu tente d’éviter les situations et les facteurs déclencheurs qui pourraient lui rappeler l’événement traumatisant. Il aura aussi tendance à éviter d’en parler pour éviter d’y être confronté directement. Un autre aspect de l’évitement est l’émoussement des émotions qui peut aller jusqu’à une insensibilité émotive. La personne perd intérêt dans des activités qui autrefois la passionnaient, se replie sur elle-même et fuit ses proches.

-L’hyperstimulation
Le patient souffrant d’ESPT a plusieurs symptômes d’hypervigilance et a par conséquent de la difficulté à se concentrer et à mener à terme ses activités. Il peut avoir notamment de l’insomnie, de la nervosité, une tendance à s'effrayer facilement, une impression constante de danger ou de désastre imminent, une grande irritabilité ou même un comportement violent.


Déclenchement

À l’instar des phobies, plusieurs pensent que l’ESPT est une forme particulière de peur conditionnée.
Plusieurs chercheurs sont d’avis que l’ESPT est le résultat de mécanismes d'adaptation de l'organisme. Par exemple, les symptômes d'hypervigilance se produisent comme s'il fallait rester en alerte pour s'assurer de faire ce qu'il faut pour se mettre hors de danger. L'émoussement des émotions, pour sa part, pourrait être une forme de protection face à trop de stress à gérer. Le problème avec l’ESPT, c’est qu’il maintient ces mécanismes d’alerte chez l’individu alors qu'ils ne sont plus nécessaires, perturbant ainsi son comportement.

Un tel état de stress aigu s'installe rapidement après un traumatisme et dure moins d'un mois. On ne diagnostiquera un ESPT que si ces perturbations persistent plus d’un mois et provoquent une profonde détresse chez l’individu.

La gravité du trauma (les blessures physiques pendant une agression, par exemple) joueraient peut-être un rôle moins important dans la prédiction de la gravité de l’ESPT que la réaction émotionnelle initiale du survivant.

Certaines personnes, en particulier celles qui ont déjà souffert de dépression, d’anxiété ou d’autres traumas, ou encore qui sont prédisposées à la colère ou dont le style d’adaptation au stress suppose de ne pas parler ou penser à l’événement, seraient plus vulnérables.


Troubles et comportements associés

Plusieurs autres troubles psychologiques peuvent cohabiter avec l’ESPT. Parce qu’elles revivent sans cesse l'événement traumatisant, les personnes qui en sont atteintes souffrent souvent de dépression. Des attaques de panique peuvent aussi être déclenchées par des personnes, des endroits ou des conversations rappelant l'événement traumatisant.

Enfin, bon nombre de personnes atteintes d'un ESPT cherchent dans les drogues une façon de composer avec les souvenirs pénibles rattachés à leur traumatisme. Mais à long terme, ces substances vont plutôt accentuer les symptômes d'anxiété et de dépression


Traitement

Il est souvent difficile. Le recours a des medicaments est utile pour traiter la depression et l'anxiété. Le traitement de fond repose en général sur une psychothérapie. Côté médecine douce, l'EMDR a donné de bons résultats.


*********************
Source: Le cerveau à tous les niveaux

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)



Dernière édition par le Lun 11 Fév 2008 - 14:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)   Sam 19 Jan 2008 - 17:20

merci encore Marie pour toutes tes recherches... :emook:
et je souffre aussi de de stress post-traumatique malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)   Lun 11 Fév 2008 - 15:50

et ben je sais de quoi je souffre j peux mettre un nom a ma maladie
merci les filles vous faites un boulot extraordinaire non seulement vous nous informez mais en plus vous nous donnez les solutions bravo :8+): :8+):
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Etat de stress post-traumatique (ESPT)
» Etat de stress post-traumatique (ESPT) - Définition DSM-IV
» Antidépresseurs et état de stress post-traumatique (ESPT)
» insomnie post traumatique
» Trouble du stress post traumatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: