Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 22 Nov 2011 - 20:59

Bonjour à tous!


J ai posté une fois ici, dans la section "présentation"! Je n'avais pas internet chez moi jusqu'à aujourd hui donc c'était un peu difficile!

En fait je viens poster mon message ici car je vois qu'il y a beaucoup de soutien et qu'on pourra me comprendre! :hiu):

Donc pour resumer mon message de présentation, j'ai des tocs (que j'ai beaucoup diminué seule avec de la volonté, avant ça j'avais fait un an de psychanalyse, sans arriver à ce moment là a les diminuer), j'ai une très grande timidité mais en regardant mieux c'est une phobie sociale! D'ailleurs on m'a souvent dit "ca passera" mais non ca ne passe pas!

Pour mes tocs je m'etais toujours dit que si un jour ca n'allait vraiment pas (comme a la periode ou j'ai commencé ma thérapie) alors j'en referai une autre!

Aujourd'hui je me pose la question depuis quelques temps mais à cause de la phobie sociale!
Pourquoi elle m'handicape peut etre plus maintenant qu'avant?

Mes hypothèses: je ne vis plus chez mes parents depuis quelques mois et j aimerai beaucoup avoir un enfant pas trop tard mais soyons realiste comment arriver à l'assumer puisque je ne m'assume pas moi meme!

Alors j'ai commencé à rechercher des psys vers chez moi, j'ai trouvé un psychiatre qui a l'air d'etre hypnotherapeute et cette partie m'interesse enormement! J'ai cherché des renseignements sur lui et ait trouvé quelques renseignements sur internet! J'ai hésité car j'ai trouvé des informations qui ferait penser qu'il est croyant! Je sais c'est débile mais du coup j'ai l'impression que si j'y parle de la religion a laquelle je ne suis pas du tout sensible, il sera pas objectif! Et il a l'air d'etre pour l utilisation de medicaments (on trouve pas mal d'infos sur lui sur internet) Enfin bref c'est pas ça la vrai raison au fond c'est surtout que je n'ose pas prendre rendez vous!

J'ose pas me lancer:
Peur d aller au rendez vous
Peur de tout raconter, ma vie etc
Peur que je fonde trop d espoirs et que ca n'aille pas assez vite ou surtout que ca ne m'aide pas du tout et que je desespere un peu
Peur +++++ de téléphoner pour prendre rendez vous :uhuh*:
Tous les soirs ou presque je me dis "peut etre demain" mais non le lendemain j'y arrive pas!
Alors des personnes très proches ont proposé d'appeller pour moi, mais je n'ose pas et je sais meme pas si il acceptera de prendre rendez vous via quelqu'un d'autre ( démarche de la personne concernée)!

Après concretement si on regarde j'ai pas mal de choses dont je pourrai parler!
Pour les tocs et pour la phobie sociale!
Je vais essayer de citer pour appercevoir une partie du "chantier"! lol

Tocs:
Phobies D'impulsions
Tendance à avoir peur d'etre malade sans je pense aller jusqu'à l'hypocondrie!
Du mal à me séparer des affaires personnelles et même de choses insignifiantes à jeter! (peur de l'abandon? : j'ai eu plusieurs periodes petites avec une grande peur de l'abandon et je me demande si en fait j'en ai pas toujours peur)


Phobie Sociale:
Anticipe les situations de la vie courante, quand on reflechit presque toute, il suffit que j'ai un truc à demander pendant mes courses, je vais m'imaginer la scene 150 mille fois avant et le stress va monter!
Rougis, parfois, meme pour raconter des choses banales
Rougissements souvent accompagnés de tachycardie et qui du coup font parfois apparaitre des maux de tete important, au final!
Tremblement (du visage dans le pire des cas)
Sue
Stresse qu'au travail une situation de conflit apparaisse!
Crois assez souvent qu on me critique et lorsque cela est le cas, gros stress et idees qui tournent dans la tete!
Je suis parfois tellement dans ce fonctionnement, que j'ai de la peine ou de la honte pour les personnes que l'on réprimande et a la télévision j'ai honte pour les personnes qui échouent devant un jury!
Il y a des endroits ou je ne peux pas aller seule (ou faut vraiment que me booste) car je stresse!
Je n'aime pas ma voix, je m'ecoute souvent parler et me juge(si je regarde bien)
Je grossis mes echecs et les rumine et minimise mes victoires et reussites
J'ai les larmes qui viennent vite lorsque l'on me critique! Mais je me demande si ce n'est pas beaucoup lorsque je suis en colère ( de ne pas avoir osé retorquer par exemple, que je me laisse marcher sur les pieds!)
Je n'ose pas dire non ou très très rarement, a part dans ma famille
Deteste au plus haut point le téléphone et lorsque je suis obligée de telephoner à quelqu'un que je ne connais pas le stress monte ++++++
Avec les amis que je n'ai pas vu depuis longtemps je suis plus sur la reserve, et je n'ose pas les appeller

Voila ce qui me vient pour l'instant mais j'en ai plein d'autres!


Alors voila faudrait que je me lance pour une thérapie!
Car faire un enfant (qui est entre autre un de mes grands désirs) est souvent facile (je me le souhaite en tout cas lol) mais pour moi il n'est pas concevable d'avoir la boule au ventre pour la moindre démarche administrative, stresser, lui passer mon stress et risquer que des choses ressurgissent des lors de ma grossesse!

Voilà si personne me répond au moins ca fait du bien de m'etre livré!

Je vous souhaite tous du courage!

A bientot j'espère! :ok):

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mer 23 Nov 2011 - 0:33

Bonsoir Lu , j'ai lu avec attention ton message et je pense que tu aurais besoin d'un soutient médical, mais pour cela tu dois franchir le pas :) dis toi que cela te permettra d'adoucir ton quotidien, car les phobies telles quelles soient font quand même souffrir et fatiguent beaucoup. De plus elles nous handicapent au quotidien et cela risque de s'installer en depression . Je te souhaite bonne chance dans tes démarches, et n'hésite pas à parler de ce qui te préoccupe , bonne fin de soirée :ok):
Revenir en haut Aller en bas
souricette
Agora' accroc
Agora' accroc
souricette

Féminin
Nombre de messages : 1478
Age : 40
Localisation : à l'ouest !
Date d'inscription : 07/07/2010

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mer 23 Nov 2011 - 10:17

Bonjour Lu :ok):

Consulter un psy c'est toujours difficile, j'ai beau en avoir consulté un grand nombre j'ai toujours une appréhension avant de prendre le premier rendez-vous, je repousse toujours, et même après une fois la thérapie commencée c'est pas toujours évident...
Pour celui que tu as trouvé, normalement même s'il est croyant mais que c'est un bon psy il ne t'en parlera pas. Mais si par contre il affiche ses croyances par exemple sur un site internet... là comme toi j'aurais plutôt envie de le fuir.

Je te souhaite bon courage et n'hésite pas à venir t'exprimer dans la partie Au jour le jour :tchao:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mer 23 Nov 2011 - 21:34

Bonjour Lu,

Que je te comprends!!!

Ces tocs et cette phobie sociale font tous deux parties des névroses d'angoisses et c'est éprouvant tous les jours tant au niveau physique et psychique.

Comme toi, j'ai eu des tocs qui se sont énormément calmés même s'ils ressurgissent de temps à autre le soir mais le stade sociophobe est bel et bien présent.
Depuis peu, j'ai développer cette peur de trembler du visage. Même si cela n'est jamais arrivé, cela me mets dans une grande détresse. Les autres remarquent-t'ils ces tremblements du visage? Cela est-il important? Les yeux? La bouche?

En ce moment, je suis une thérapie analytique et cela m'aide à comprendre pas mal de choses mais une TCC en vue car sur le terrain, je ne parviens pas à gérer cette peur des autres.

Pour t'informer, sache que cette thérapie analytique m'apporte beaucoup, je peux remarquer un changement d'état.

Je pense qu'associer les deux thérapies est pas mal sauf pour le portefeuille.
Les TCC sont remboursées il me semble, justement j'attends la réponse de mon assurance qui elle n'est pas pressée.

Il existe une panoplie de méthode mais je pense que les TCC s'avèrent être les plus efficaces tout en traitant le problème à sa base car nous ne vivons pas cela sans antècédents.

Quelles sont les situations dans lesquelles tu angoisses le plus?

Que tu aies envie de cet enfant est génial car cela prouve que tu as des projets qui te tiennent à coeur mais comme tu le dis si bien il faut avant tout s'occuper de soi afin d'accueillir ce petit être dans les meilleures conditions.
J'en suis au même stade que toi et ça fait vraiment peur car le temps passe si vite et se rendre compte que les autres avancent sans se poser la moindre question me rappelle à quel point je fais du sur place.

Les premiers pas dans ces thérapies ne sont pas simples car ce sont eux qui nous mènent vers de nouveaux efforts à accomplir pour nous en sortir. Fonce et garde espoir!!!!

Bon courage.

A très bientôt.
Bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Jeu 24 Nov 2011 - 0:37

Merci à vous tous de vos réponses! Ca fait du bien de ne pas être jugé :uj)): (parce qu'on en vient presqu à appréhender de lire les réponses sur les forums! Et oué phobie sociale quand tu nous tiens!)


En fait le psy j'ai trouvé des informations sur lui car ils participent à des forums mais en dehors de la psychologie! Et là j'ai cru comprendre que la religion avait pas mal de place dans sa vie! Mais bon si je dois prendre rendez vous je prendrai quand meme surement chez lui car j'ai quand même envie de juger par moi meme et si je ne le sens pas j'arreterai (même si j'espère que le courant passera)! Apparement il est psychiatre hypnotherapeute, et je pense qu'il est bien formé pour la thérapie contre les tocs et comportementale.

Ce qui me fait le plus peur ??? je ne sais pas, c'est un ensemble de choses, que les gens me trouvent stupide, qu'ils se moquent de moi, me critiquent, qu'ils voient que je suis stressée, rougir, trembler du visage (je l'ai fait devant tout un amphi c'etait horrible, je deteste y repenser)!

C'est sur que j'ai envie de cet enfant et le fais de ne pas oser aller voir un psy, me donne l'impression que cette probabilité s'eloigne. Plus j'attendrai pour engager une thérapie plus la probabilité d'avoir un enfant tard sera grande! Après il faut bien sur que la thérapie fonctionne rien qu'un peu.

J'ai des hypothèses sur des facteurs qui ont pu favoriser la "naissance" de tout ca (mais je préfère en parler en mp).

Si j'arrive à entamer une thérapie je viendrai surement vous rejoindre dans la partie "au jour le jour"! :héhé:

Ah oui j'ai oublié de dire que j'essaie "la méthode Coué" depuis un an avec des suggestions enregistrées sur un mp4, mais je le fais pas serieusement et du coup pour moi ca n'a fait aucun resultat ou alors très infime.

C'est sur que ça use la santé, j'ai assez souvent des extrasystoles et a mon avis c'est du a mon stress de plus j'ai un très mauvais sommeil et ça c'est surement du à ca aussi! Les tocs étaient aussi très épuisants au niveau physique, j'ai fait plusieurs crises de larmes tellement je n'en pouvais plus! J'ai des tocs depuis mon enfance (ils ont commencé tellement tot que je n'arrive pas à dire exactement quand. Je dirai 6 ou 7 ans)

Merci beaucoup en tout cas!

A bientot! Biz!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Lun 28 Nov 2011 - 14:14

Bonjour Lu,

Alors tu en es où? As-tu appelé ce thérapeute que tu craignais?

Excuse-moi d'avoir évoqué certaines situations qui t'ont marquées comme celle de l'amphi. C'était juste pour savoir si cestremblements du visage sont vraiment visibles car depuis que cette peur est née je voulais savoir si cela est vraiment visible selon toi.

Si tu veux dialoguer en mp pour évoquer certaines choses dont tu as besoin de parlé, fais moi signe je suis là pour t'écouter.

Bisous
A très vite

Courage
Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Lun 28 Nov 2011 - 16:13

:ok):

Alors non je n'ai toujours pas appelé :( ! J'ai communiqué avec quelqu'un qui par une amie connait le nom d'une psy qui apparement est bien. Enfin je sais plus comment faire. De toute façon le plus dur c'est de téléphoner et pas de choisir un psy.

Ne t'inquiètes pas pour le souvenir, ce n'est pas grave, bin les tremblements je pense qu'ils sont visibles oui, mais en même temps je ne veux pas te faire plus peur.

Si tu veux on peut communiquer par mp oui :)

A bientot!
Bisous

Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mer 30 Nov 2011 - 17:28

Merci pour ton message! C'est marrant si tu te retrouves un peu en moi mais au moins ça permet de ne pas se sentir juger sur ce forum.

Les mécanismes dont tu parles je les ai déjà testé, je me suis beaucoup renseignée sur les tocs etc. Ca m'a aidé seule, a aller mieux mais des fois y a des petits "ratés" encore lol.

Après la phobie sociale genre un jour tout peut aller bien alors que je pensais que ça se passerait pas top et des fois genre comme hier a un rendez vous chez le médecin (même pas pour moi), je me suis mise à stresser. Le peu de choses que je voulais lui expliquer je me sentais incapable de le faire comme je sentais que j'étais en hyperventilation. Je sentais meme que j'avais surement un erythème pudique (j'en fais souvent lorsque je stresse, et c'est un cercle vicieux d y penser) mais j'avais un col roulé. J'ai essayé de me calmer et je suis arrivée à dire ce que je voulais. Mais j'ai senti que si ca avait été à moi qu'elle demandait "pourquoi etes vous venue?" j'aurai stréssé +++ alors qu'il y avait rien de grave. Enfin voilà un exemple.

Peut être à bientot par mp!

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Lun 30 Jan 2012 - 19:04

Bonjour à tous! :ok):


Je reviens vers vous pour vous donner de mes nouvelles. J'attendais aujourd'hui par superstition lol!

Bon déjà par ou commencer, je ne travaille plus depuis 1 mois et demi et je suis au chômage, je sors moins, j'ai aussi arreté la méthode Coué que j'essayais de faire tous les jours depuis au moins 1 an (mais sans entrain). Depuis j'ai l'impression que j'ai tendance à commencer plus facilement des crises d'angoisse. Je prend beaucoup plus facilement un anxiolytique alors qu'avant même en cas de stress j'attendais le dernier moment. Enfin j'ai l'impression de m'enliser.

Aujourd'hui j'avais mon premier rendez vous chez le psychiatre, celui dont je vous avais parlé. Et oui finalement une personne proche de moi qui à aussi commencé à le voir a pris rendez vous pour moi.

Depuis un moment j'étais beaucoup plus modérée sur mes propos. Il y a un mois, un mois et demi j'étais presque euphorique de m'imaginer (surement à tord) que l'hypnose pourrait peut être m'aider, ou au moins dégrossir le problème en quelques séances. Une méthode en plus ou finalement c'était mon subconscient qui travaillait.
Pour la personne proche de moi il n'a pas parlé d'hypnose.

J'avais donc rendez vous aujourd'hui, gros stress, j'ai anticipé, j'ai stréssé...j'ai fini par prendre un anxiolytique :hihi*: :emodents: .
J'ai attendu à peu près 10 minutes, 15 minutes dans la salle d'attente, et lorsqu'il a ouvert la porte j'ai bondit pour poser mon magasine que je m'étais quand même décidée à lire pour patienter.
Il me serre la main, je l'imaginais plus souriant, il me fait entrer, me dit de m'asseoir et direct me demande ce qu'il peut faire pour moi.
J'avais préparé un résumé sur un carnet mais finalement la voix un peu tremblotante malgrè mon anxio, je me lance.
Il note sur un papier ce que je lui dis, on parle de la phobie sociale et des tocs.
Il me demande ce qui me dérange le plus en ce moment au niveau de la phobie sociale, je sens que je suis parfois à fleur de peau, envie de pleurer et à la fois stréssée de me dévoiler.

Il me demande comment je me suis sentie avant de venir car ça n'a pas du être facile de venir se confier, je lui dis bin que j'ai stréssé, j'ai anticipé, et il me dit que finalement ça va, j'ai pas rougit. Je lui dis du coup que j'ai pris de l'anxio, il me dit en rigolant "ah vous avez triché!"
Il me dit qu'il me trouve bien pale pour quelqu'un qui rougit, me demande si je rougis vraiment, je lui dis que oui j'ai pu le constater et me demande si des gens m'ont déjà fait des reflexions dessus. Alors là il touche un point sensible, j'ose sortir deux exemples et m'arrete car je sens que mon émotivité augmente.
Des fois je ne dis pas tout car je sens ma voix tremblante et mon envie de pleurer qui monte.

Il me dit que les tocs en effet j'ai mis en place un mécanisme qui m'a bien permis de les diminuer, à la fin j'y demande s il pense qu'ils pourront passer défenitivement il me dit que oui même si j'insiste bien sur le fait que lorsque je suis stréssée ils ont tendance à réaugmenter.
La phobie sociale il me demande ce qui me fait peur et à un moment je lui dis que je me sens toujours inférieure (je lui dis pas que j'aime pas ma voix, j'oublie de lui dire que je ne m'aime pas) et là il me demande comment j'ai trouvé mon intervention jusque là. Je ne sais trop quoi lui répondre à part "je sais pas je suis mitigée" il me répond un truc comme "moi je trouve que vous vous êtes bien exprimé", je lui réponds juste que oui en effet je pense bien me cerner. C'est suite à ça que je lui dis que j'ai pris un anxio.
Je lui ai pas dit que pour moi lorsque j'avais pas l'anxio je trouvais que je m'exprimais mal et que mes idées s'emmelaient.
Il me dit qu'il veut bien croire que je suis inférieure mais en quoi? qu'est ce qui me fait dire que je suis inférieure? Et là toute stréssée et intimidée je lui dis qu'en effet je m'apperçois que c'est irrationnel mais que je peux pas m'empecher de penser comme ça. Après avoir insisté un peu il me dit qu il veut bien me croire mais vu mes arguments c'est un peu mince pour conclure que je suis inférieure.

Alors après ce qu'il me propose, c'est les médicaments, je lui dis que je suis plutot frileuse, que j'ai toujours été frileuse vis à vis d'une médication que je préférais travailler sur moi. Il me dit que j ai qu'à y réfléchir alors. Avant ça je lui dis que je prend un anxiolytique, il me dit que pour lui ce n'est pas vraiment approprié à part faire baisser l'angoisse. Qu'il y a des choses adaptées aux tocs et phobie sociale et que l'anxiolytique en fait agit un peu comme l'aspirine qui qu'on ait mal au pied ou au dos agit. Je vois ce qu'il veut dire mais je n'arrive pas à m'en faire prescrire. En plus j'ai lu X effets secondaires, prise de poids, libido dans les chaussettes, déprime etc. Et un article sur Paris M.tch (bon c vrai que c peut être pas la meilleure référence mais bon) qui parle de plusieurs personnes qui après avoir pris des benzodiazepines ont fait des choses horribles ou ont pensé à des choses horribles. Ca ne fait en plus que nourrir mon toc actuel. Et en plus j'ai peur d'avoir une dépendance psychologique (je lui ai pas dit tout ca) que je me dise que sans ça je ne ferais pas face. Je commence déjà a le faire avec l'anxio ...Donc je suis très refroidie pour prendre des médicaments même si d'un autre coté c'est séduisant de se dire et s'entendre dire que ça pourrait aider pour la thérapie comportementale qu'il veut que je fasse.

Parce que oui, voilà sa "solution" c'est une thérapie comportementale, finalement je suis assez déçue puisque pour moi ça correspond à te forcer à faire des choses et la seule différence à aller voir un psy c'est que là c'est le psy qui t'encourage et te pose des objectifs. C'est tout et pour moi je doute vraiment d y arriver. Alors c'est vrai que là cette idée de prendre des médicaments ressurgit. J y ai parlé de l'hypnose qui était mon objectif premier, et j'ai été très déçue, il m'a répondu que pour ce que j'avais il n'en voyait pas vraiment l'utilité. Il m'a demandé ce que je savais de l'hypnose, après lui avoir dit que je pensais que ça pourrait au moins m'aider à désamorcer, il m'a dit que oui à la limite mais n'avait pas l'air du tout chaud.


On a parlé de mon toc principal et d une anecdote dans un livre de toc qui avait contribué à le faire apparaitre. C'est un mot particulier que je n'avais pas compris je lui ai cité, et à part me dire sur un ton un peu agacé (je pense vis à vis de ce livre) : "mais non ça c'est pas un toc c'est autre chose" et me conseiller un livre sur les tocs finalement j'ai pas su ce que voulait dire ce mot et en quoi le comportement décrit dans le livre comme "limite" était différent du mien.


Enfin voilà je suis plutot mitigée, je suis sortie pas aussi détendue et soulagée que lorsque j'avais fait ma thérapie analytique (période malgrè tout plus difficile qu'actuellement), je n'ai pour l'instant pas ressenti de transfert, cette admiration que tu as pour ton psy.
J'ai eu je pense 3/4 d'heure de consultation, après c'est souvent 30 minutes. J y ai également demandé s il pensait qu'entreprendre une thérapie analytique pourrait être bien, il m'a dit non qu'il ne pensait pas.
Il ne s'est pas du tout interessé aux évenements de ma vie qui auraient pu favoriser tout ça, j'avoue que ça m'a un peu perturbé même si je m y attendais. Je ne sais plus moi même, si il faut une psychanalyse ou non. Si on peut guérir sans soigner la source, en dehors de vouloir trouver des coupables partout. Mon copain me dit qu'il comprend pas trop pourquoi on ne soigne pas la source. Et en y reflechissant c'est vrai qu'une mauvaise plante vivace qui pousse on a beau couper les feuilles, si la graine n'est pas arrachée les feuilles repousseront.


J'ai rendez vous dans 15 jours et d'ici là je dois essayer de m'exposer à une des mes craintes qui n'est pas non plus très forte : oser sortir lorsque j'entend un voisin dans le hall par exemple, parce que j'ai tendance à me dire que je vais attendre.

Voili voilou désolée pour la longueur mais comme vous aviez été sympas avec moi je venais vous donner des news, désolée si c'est un peu confus.

A bientot.

Et Bon courage à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 31 Jan 2012 - 0:34

Bonsoir Lu, et bravo pour ta démarche! Pour avoir rencontré plusieurs psy ('chologues et 'chiatres), le tien parait quand même impliqué de par ses questions et ses remarques que je trouve plutôt judicieuses. Après personne ne peut décider pour toi, c'est beaucoup une question de feeling.
La plupart des gens ont de grosses attentes et fondent de grands espoirs sur la thérapie quelle qu'elle soit. Et ce qui pousse certains patients à arrêter les séances, ce n'est pas tant l'absence de bénéfice que l'écart entre leurs attentes et la réalité (le constat que ce n'est pas une solution miracle, que l'on a peutêtre des idées reçues sur la thérapie et que la guérison est un long processus qui demande du travail). Ce que tu peux faire c'est parler de tes attentes à ton psy, mais normalement il a déjà dû te poser la question, justement pour cerner ta conception du rôle de vos échanges.
Au niveau du transfert, il ne se fait pas à la première séance mais plus tard. Il peut aussi apparaitre inconsciemment ou alors pas du tout.
Et puis pour ce qui est de ne pas s"'attaquer" à la source, je suis mitigée. Les psychologues ont au contraire tendance à tout centrer là- dessus et moi ça me gêne dans ma thérapie, je l'ai même dit à ma psy d'ailleurs. Que pour moi, prendre conscience des origines de nos troubles dans l'enfance n'est pas suffisant pour avancer. J'aurais justement besoin que quelqu'un m'encourage en me fixant des défis, des objectifs.

Tiens nous au courant en tout cas et bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 31 Jan 2012 - 15:08

Merci de ta réponse.
Oui je te tiendrai au courant.

Le transfert il me semble que je l'avais fait direct avec mon autre psy, c'est pour ça que je disais ça, mais comme je disais j étais dans une très mauvaise période aussi.

En fait depuis hier j oscille un peu entre " oh il doit pas être si mal que ça" à " boh je sais pas trop" , " allez faut que je me booste" à " j'y arriverai jamais".

Ce matin j'ouvre mon portable et là je vois qu'un numéro que je ne connais pas m'a téléphoné et m'a laissé un message. Je supposais que c'était un endroit ou j'ai postulé et qui m'a renvoyé un sms que je ne suis pas arrivée à recevoir. Donc je ne sais pas ce qu'il voulait me dire.

En fait ce n'était pas eux mais un nouveau lieu d'embauche éventuelle qui m'appelait. Donc déjà le stress d écouter le message, puis m'appercevoir que c'est un employeur et qu'en plus il me demande de le rappeler avant 13h30 si c'est possible!
Je sens tous les symptomes du stress apparaitre, les mauvaises pensées. Mon copain m'encourage, même si souvent ça n'a pas d effets. Et je me dis que si je veux changer faut que j'appelle dessuite.
Du coup je m'asseois, demande à être seule, je deteste que l'on m'entende téléphoner. Je stresse, craque et prends un petit morceau d'anxiolitique (qui là je pense était plus placebo) et je me lance, le coeur battant, je sens que ma voix risque d'être chevrotante.
Je tombe sur la mauvaise personne, et je me dis qu'elle a pas l'air très sympa. Je me présente et elle me passe la personne qui m'a appelé, la voix me parait plus agréable (mais faut pas toujours se fier aux apparences) et elle m'explique le type du contrat qu'elle recherche, j'oublie de lui demander le salaire et le nombre d'heures par semaine.
Je raccroche en sachant qu'il faut que je contacte mon conseiller anpe, je pense l'appeler et puis finalement je pense que c'est trop pour moi, même s il à l'air sympa, je cherche ses coordonnées et comme il y a une adresse mail lui écrit un mail en me disant que si au pire il ne répond pas je l'appelerai demain (enfin j'espère y arriver si tel est le cas ce que je n'espère pas lol).
Je réalise après coup que si il devait y avoir un entretien d'embauche ça se ferait dans la semaine là je balise un peu. Je revais de bien avancer le travail avec mon psy et ensuite retrouver un emploi plus sereinement. Mais comme je le dis c'est un rêve. Après à voir si j'accepte les anti dépresseurs mais vu tous les effets secondaires surtout les premières semaines j'ai un peu, beaucoup peur.

Maintenant faut que je me dise que j'ai fait des efforts et pas les minimiser comme d'habitude.
Je vais peut être les lister sur un cahier et les dater.


Ce qui est de la psychanalyse je vois ce que tu veux dire. J'en ai faites une pendant un an et j'ai parfois l'impression (peut être je me trompe, peut être avons nous le droit de nous percevoir ainsi) que l'on fini par s'engouffrer dans un rôle de victime. On ne veut pas accabler nos proches mais en même temps on sent parfois une certaine rancoeur envers eux parce qu'on nous dit que le soucis vient de lui ou elle. Mon psy d'avant à toujours et particulièrement à la fin, accusé avec ferveur une personne proche de moi. C'était lui le responsable, il fallait s'en éloigner.
A coté de ça c'est marrant j'arrive pas bien à le decrire mais j'ai l'impression que quelque chose est bloqué en moi, comme si m'attaquer aux symptomes laissait bouillir des choses en moi. Mais peut être parce que je n'ai pas encore intégré et completement accepté de m'attaquer aux symptomes à la place d essayer de trouver la cause.

A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 31 Jan 2012 - 21:04

Je comprends le stress par rapport aux recherches d'emploi. Je suis allée m'inscrire aujourd'hui à pôle emploi (jusqu'à maintenant j'entreprenais les démarches par moi-même autant dire pas beaucoup), et ça a généré énormément d'angoisse en imaginant les entretiens que j'aurais à passer,le fait d' avoir à me "vendre" alors que j'en suis incapable, et gérer une vie professionnelle, le travail d'équipe etc. Tout à l'heure j'en ai pleuré en me disant que je serais incapable de "plaire" à un employeur ou d'assumer des responsabilités et des relations pro. A la base j'ai une formation dans le social mais évidemment je ne me sens plus capable de travailler dans ce domaine, j'ai donc choisi de changer de voie et de m'orienter vers le manuel mais je n'ai pas d'idée précise.
Puis-je te demander dans quel domaine tu recherches du travail, et comment tu envisages le travail d'équipe? Comment ça se passait pour toi dans tes anciens jobs?
Lors de mon entretien à pôle emploi je me suis sentie très mal à l'aise, toujours cette impression qu'on ne me prend pas au sérieux, qu'on se moque de moi, de ne pas être à la hauteur.
Bon j'ai un peu dévié du sujet de ton topic j'espère que tu ne m'en veux pas.
Pour la thérapie psy, quand tu parles d'être enfermée dans un rôle de victime, c'est un peu ce que je ressens. Et te concernant, si toi tu ressens vraiment le besoin de parler de la source de tes troubles tu peux peut-être le dire à ton psychiatre?
Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 31 Jan 2012 - 21:51

C'est "marrant" ce que tu dis je recherche également dans le social, et je peux te dire que l'inscription à pole emploi m'a aussi fait peur. Une réunion que j'ai eu m'a fait anticiper la situation pendant une semaine. Le conseiller veut que lors du rendez vous on contacte une entreprise qui ne m'a pas répondu, mais j'appréhende qu il me demande de téléphoner, enfin j'essaie de pas trop réfléchir.
Alors finalement j'ai eu une réponse et je ne suis pas éligible a ce contrat. Demain il faut que je rappelle "l'entreprise".

C'est "marrant" aussi parce que le fait de vouloir partir dans un truc de "manuel" je me lui suis aussi dit X fois et des fois j'en rêve, je sais que ça serait aussi pour fuir ce qui me fait peur mais est ce vraiment un désir?
J'ai toujours été attiré par le "manuel" mais est ce que ce n'est pas ma phobie qui m'y fait souvent penser et l'idéaliser.
Si tu veux qu'on s'en dise un peu plus on peut parler en mp.
T'inquiètes pour la déviation, c'est bien de pouvoir échanger!

:ok):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 7 Fév 2012 - 19:57

Oui on pourrait en parler en mp, mais pour l'instant les administrateurs m'ont bloqué l'accès aux mp, je pense que c'est un bug...
J'attends du nouveau les admin c'est quoi le souci avec les mp??
En attendant Lu bon courage pour tes démarches!

Revenir en haut Aller en bas
Lu
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 7 Fév 2012 - 20:27

C'est bizarre cette histoire d'mp, si tu n'as pas été contre les règles du forum ça doit en effet être un bug. Essaie de contacter directement un modérateur!

A bientot et merci, bon courage à toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Mar 7 Fév 2012 - 21:29

Merci! Non non je n'ai pas enfreint les règles c'est pas mon genre lol. J'ai contacté une admin on verra bien, à bientot!
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
Azia

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Jeu 9 Fév 2012 - 15:28

Mielle a écrit:
Oui on pourrait en parler en mp, mais pour l'instant les administrateurs m'ont bloqué l'accès aux mp, je pense que c'est un bug...
J'attends du nouveau les admin c'est quoi le souci avec les mp??
En attendant Lu bon courage pour tes démarches!


Salut, je ne dis pas ça pour créer une tension mais une des règles du forum est d'être poli !
Je ne pense pas qu'un "s'il vous plait" ou un "merci" te fasse grand mal.
On te respecte, tu nous respectes aussi.
Maintenant, pour ce qui est des mp, le problème est résolu. C'était une erreur.

Je voulais te demander, pourquoi est ce que tu ne parles qu'aux anciens membres, jamais aux membres vraiment actifs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 3:20

Désolée mais je ne vois pas en quoi j'ai été impolie ou encore où j'aurais manqué de respect à qui que ce soit, je n'ai pas dit merci sur ce post mais ça a été fait par mail à l'admin que j'ai contacté suite à sa réponse. En général on dit merci une fois que les choses sont faites non? Donc là, merci d'avoir réglé l'"erreur" en question.... Ma question avait peut-être été formulée de manière abrupte ce qui tenait juste à ma surprise d'avoir été ainsi bloquée par un admin sans raison, je m'en excuse même s'il n'y avait là aucun manque de respect.
Sinon je ne comprends pas ta question: pourquoi crois-tu que je choisisse mes interlocuteurs en fonction de leur date d'inscription ou leur activisme sur le forum? Je n'ai pas posté beaucoup de messages et j'ai réagi là où j'ai été interpellée tout simplement, sans me poser la question de savoir si un forumeur était ancien ou nouveau est-ce un mal? Y-a-t-il un règlement qui établisse un protocole particulier au niveau des personnes à qui parler? Et si je ne m'abuse Lu est une utilisatrice active en ce moment non? Alors afin qu'il n'y ait pas d'interprétation possible, je précise que le ton de mon message est totalement neutre et sans agressivité... on ne sait jamais! Bonne journée à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
Azia

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 14:59

Je comprends que ça ai pu te surprendre. Mais un "s'il vous plait" aurait été le minimum, on est pas des larbins.
Maintenant contente de savoir qu'il n'y avait là aucun manque de respect, on oublie cet épisode alors si ça te va.

Pour ce que est de tes messages sur le forum, je constatais juste qu'aucune des personnes les plus actives n'avaient pu te parler depuis ton arrivée.
Ce qui est quand même bizarre....
Enfin sache qu'il n'y avait dans ma question aucune méchanceté, fallait juste que je comprenne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 15:11

Pareil, je me suis inscrite, j'ai postée diverses choses mais aucuns dialogues ou presque. Je me suis aussi présentée, je ne sais pas. Faut il "s'intégrer"? auquel cas, me le faire savoir...

Dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 15:29

Merci Azia pour ta réponse. Oui je n'ai pas eu dé réponse à certains sujets c'est dommage certaines parties ne sont pas très actives mais en même temps je peux comprendre, on n'est pas sur doctissimo.
Je viens de poster un message sur une autre partie du forum et je pense qu'après ça je ne pourrai pas me faire intégrer ici et c'est bien dommage car je trouvais le forum assez bien fait et ça me faisait du bien de pouvoir un peu échanger avec des personnes qui vivent des difficultés similaires aux miennes. Et mine de rien, moi qui suis très sensible, le fait qu'on ne m'apprécie pas ici ne vient pas revaloriser mon estime de moi, même si j'ai pas l'impression d'avoir été responsable de ça. Désolée mais je ne suis pas habituée à ce qu'on interprète chacune de mes phrases par du manque de respect, d'habitude je n'ai aucun souci par rapport à ça donc oui je suis très surprise.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 15:31

Et au passage, je ne peux pas non plus envoyer d'mp,
donc, S'IL VOUS PLAIT, est ce qu'un administrateurs pourrait me dire pourquoi? enfin les raisons?
MERCI d'avance !

Et aucunes marques d'agressivités dans mon message je voulais le dire Wink

:ok):
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
elvire

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 15:36

Oui Sweetlove, c'est normal, il faut un nombre minimum de posts avant de pouvoir envoyer des mp. Cela permet de faire un tri car nous avons parfois des gens qui s'inscrivent avec des intentions bizarres et pas du tout en rapport avec le forum. Ne t'inquiète pas. :ok):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 15:43

Mielle je comprend tout à fait ton ressenti et ce que tu dis !

et Merci Elvire de ta réponse, je comprend mieux alors, et je trouve ça compréhensible. Wink

Par ailleurs, je voudrais dire que je trouve ça également dommage de devoir s'intégrer, se faire "aimer"/"accepter" sur un forum qui traite des souffrances qu'on est censé avoir en communs, se prendre le bec comme ça pour des bribes de phrases alors qu'on a déjà tous beaucoup d'autres soucis que ça.
Et, ah, je tiens à préciser que je ne connais aucunement Mielle, et je n'ai jamais dialoguer avec elle, je souhaitais juste faire part de ceci. Je me suis inscrite, certes il y a peu de temps, j'ai tentée d'être ce qu'on appelle un "membre actif", après il faudra aussi me poser les conditions d'un membre actif peut être, et je n'ai eu aucuns dialogues, rien... à part un "bienvenu" et des échanges avec Lu. Je trouve ça juste attristant, dommage, si ce n'est que les anciens et les VIP et ceux qui ont pu se faire accepter comme ça qui ont le droit de profiter un max de ce forum, ben ouais mais désolée, moi j'adhère pas à ce genre de méthode, j'espère que je me trompe, et que c'est juste le début, sinon je trouverais abusif de devoir me justifier ou prouver certaines choses pour me faire accepter des "membres" puisque c'est ce que j'ai cru comprendre.

Je m'excuse par avance si certain(e)s prendront se message comme irrespectueux ou mal intentionné, mais il n'en est pas :)

:bizzou1:
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
Panique62

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   Ven 10 Fév 2012 - 16:08

Bonjour sweetlove,

bon alors j'ai pas tout suivie du début mais une chose est sure c'est qu'ici on ne juge pas, croits moi tu es la bienvenue ainsi que Mielle, on se respecte c'est tout, un simple s'il te plait ou merci suffit à ce que les choses se passent bien.
j'ai l'impression que là ça prends des proportions importantes pour des broutilles, alors stop ok ?
on est ici sur le forum pour s'entraider pas pour se taper dans les jambes, tu as le droit di dire ce que tu penses.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie de consulter un psy mais ose pas me lancer!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Envie d'un bébé mais trop la trouille...
» Envie d'un deuxième enfant mais...
» envie d'un 3° enfant, mais j'ai beaucoup de craintes!
» Envie de vomir mais aucune nausée !
» envie de grossesse mais peur....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Phobie Sociale / Sociophobie-
Sauter vers: