Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le retour du 'je vais très mal'

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 19:09

J'ai crée ce post là mais je suis pas sûre qu'il soit au bon endroit, alors mes supers modératrices si vous jugez utile de le changer de place, faites le

Ce matin j'avais dit que je n'écrirai plus sur le forum pour le moment mais je n'ai personne à qui parler et j'en ressents le besoin, je parle à ma psy au téléphone mais c'est pas pareil, elle n'est pas devant moi, les mots ne sortent plus, elle s'inquiète de mon état, elle trouve que je me renferme, que j'narrive plus à prendre le dessus, que je culpabilise pour trop de choses en même temps, elle n'a toujours pas trouvée de place pour mon cas. elle essaiera de passer la semaine prochaine pour me voir.
Lundi c'est la rentrée scolaire, je suis incapable d'emmener ma fille à l'école, c'est une chose qui me fait culpabiliser beaucoup, c'est inadmissible de la part d'une mère, même éduquer ma fille je saits pas le faire. Je suis une mère indigne d'avoir eue une fille, je ne remplis pas mes obligations de mère, je passe mon temps à culpabiliser au lieu de l'aimer et l'aider comme une vraie mère.
je n'arrive toujourspas pas à sortir, dans les pièces de la maison un peu mieux toute seule, mais une fois arrivée à cette foutue porte je bloque, j'ai pas essayée de plusieurs jours, je me dits pourquoi de toute façon, j'irai pas plus loin que 2 mètres dehors, l'idée de voir apparaître ma soeur me terrifie, m'etouffe, j'imagine des trucs débiles dans ma tête.
Je repense toujours et encore à mon autre soeur, et je chiale, chiale mais sans pour autant être soulagée, elle doit me regarder et se dire quelle désastre je suis devenue depuis qu'elle n'est plus.
je m'épuise à nouveau à trouver encore et encore des nouvelles méthodes pour me faire mal, pour essayer d'enlever un peu de mes souffrances, qui me bouffent encore et encore, de cette culpabilité, je me dits que j'aurai ça à vie, ces souffrances omniprésentes en moi et qu'elles ne diminueront jamais, en résumé rien de positif
j'ai essayée d'aller mieux, de me battre, de reprendre goût à la vie, j'ai essayée de toutes mes forces, j'y suis arrivée pendant un moment, j'allais mieux mais là les dégâts sont importants, le fait de retourner en stage m'effraie, me terrifie à nouveau, des angoisses, des crises encore à subir, mais le pire c'est que je me dits qu'à mon retour ma "soeur" reviendra m'e..... pour à nouveau me détruire comme elle l'a très bien fait la 1ère fois, c'est de la cruauté gratuite, je me fatigue beaucoup à essayer de comprendre pourquoi une telle méchanceté, j'ai rien demandée simplement qu'on me foute la paix, mais si elle le fait je crois que là ça sera dramatique, fatal pour moi, je n'en me releverai pas.
j'ai l'impression de revivre mon état avant le 1er stage mais en 10 fois pire, ce mal être qui me prend toute la journée et la nuit, mes potes cauchemars sont revenus plus forts qu'avant
j'ai besoin de m'évader, d'oublier, je vients sur le forum vous lire pour trouver un peu de sécurité, pour oublier rien qu'un petit moment, j'arrive même à sourire en lisant certains messages, l'espoir est encore là mais j'arrive pas à l'attraper, à faire face à tant de souffrances, j'ai l'impression que mon corps va exploser à causes d'elles.
j'arrive encore à lire et à écrire, la psy me dit qu'il faut que je mette à profit l'écriture alors j'écrits en espérant qu'un peu de mon mal être s'en ira enfin, je suis consciente que je suis fatiguante avec mes problèmes mais l'écriture est devenue mon seul point positif dans ma triste existence.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 20:18

Panique, tu n'es pas fatigante.
Les mots me manquent face à ta douleur, mais je vais me répéter, même si tu n'y crois pas (moi aussi je sais être fatigante :p), je reste persuadée qu'un jour, tu iras mieux, parce que, comme le dit si bien ton avatar, il y aura toujours de beaux jours pour ceux qui ont de la beauté dans le coeur. C'est long et difficile, on perd souvent espoir, mais si d'autres y sont arrivés avant toi, alors toi aussi tu y arriveras, tu y as droit comme tout le monde et tu le mérites.

Pour ta fille, ne t'en fais pas, elle ne t'en voudra pas. Pour des raisons très différentes, je voyais très peu ma mère quand j'étais petite, elle ne m'emmenait jamais à l'école, ni ne venait me chercher, je me débrouillais toute seule pour rentrer de l'école, prendre mon goûter et faire mes devoirs, et alors, je savais quand même qu'elle m'aimait et nous avons toujours eu une relation très saine, malgré tous les trucs difficiles qu'il y avait autour. Tu l'aimes ta fille, ça se sent, si nous on peut le sentir alors elle aussi, quoiqu'il arrive tu es sa maman et quand tu iras mieux, vous profiterez encore plus l'une de l'autre. Il suffit d'être patiente.

Écris autant que tu le peux, vide-toi de tout ça, après tout il me semble que ce forum est fait pour! :)
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 20:35

mon père était alcoolique, méchant et sans coeur, jamais rien qui laissait voir ou entendre de l'amour ou tout simplement un début d'affection. quand il est mort, ça ne pas pertubée plus que ça, il étati un père invisible mais qui gueulait tout le temps, toujours sur les mêmes moi et ma soeur disparue, jamais sur l'autre conne. Il pouvait faire preuve d'une méchanceté inouie , te giflais parce que tu avaits 5mn de retard, te donnais un coup de ceinture violent dans le dos parce que tu n'avaits pas rangée ton vélo, j'en passe et des meilleures
ma mère subissait mon père, ma soeur conne a toujours crue qu'elle aurait été la dernière de la famille et v'lan me voilà !!! depuis toute petite elle s'amuse avec moi à me faire souffrir, à m'humilier, me rabaisser, mais tant que ma soeur disparue était là ça allait, elle me protégeait, jouait le rôle de ma mère qui ne m'a jamais aimée, je le saits. une enfance sans amour, une adolescence complétement tordue à cause dela drogue, l'alcool, le suicide, alors je me dits pas étonnant que je ne soits pas nette aujourd'hui, et qu'à cette allure j'irai pas loin, je suis détruite de l'intérieur, fatiguée de tout

Pour ma fille j'ai tellement peur d'en faire une personne comme moi, complétement à côté de ses pompes, suicidaire, bref un duplicata de moi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 20:50

Sa situation est totalement différente de ce que tu as vécu, alors il n'y a aucune raison Wink
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 21:05

sur ce point tu as raison, je donnerai ma vie pour elle, mais je crois que quelque part je lui faits subir des choses pas nettes non plus, mes mutilations par exemple, je ne me suis jamais mutilée devant elle ou mon mari mais quand on est dans la salle de bain et qu'elle me demande c'est quoi ça maman ? et que je ne saits quoi répondre, j'ai tellement honte de ces acts, mais je ne peuts pas m'en passer, quand elle voit sa mère incapable de sortir de la maison, quand elle me voit pendant des heures dans le bureau, quand elle me voit pleurer, quand elle vient dans la nuit me voir parce que je suis en train de faire des cauchemars, quand elle voit dire non pour chaque sortie, quand je me planque quand des gens arrivent chez nous, elle est forte de caractère, mais j'ai le sentimet de lui faire subir les mêmes choses que moi petite mais différemment, je suis incapable d'assumer le rôle d'une mère, je ne suis pas digne d'elle et je vaits peut être choquer en disant ça mais vaut mieux que je ne soits plus là.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 21:17

Elle doit s'inquiéter pour toi, c'est certain, et peut-être qu'elle en souffre un peu, parce que voir ses parents souffrir, c'est jamais agréable pour un enfant, mais ça n'a rien à voir avec ce que tu as subi, ce n'est certainement pas aussi traumatisant. Par contre, effectivement, si elle devait perdre sa mère, si tu "l'abandonnais" en mettant fin à tes jours, imagine un peu comment elle le vivrait...
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 21:27

mal très mal, il y a des filles ici qui ont perdues leurs maman et quand je voits la douleur engendrée même des années plus tard je n'ai pas le droit de partir mais c'est tellement dur que je ne voits que cette solution facile et radicale pour moi uniquement.
mourir pour enfin être en paix, ne plus penser, ne plus voir, ne plus sentir, le vide

:fi):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 22:36

Oui, je comprends que c'est tentant. Mais c'est égoïste aussi, parce que même si tu essaies de te persuader que ça serait mieux pour ta fille, pour tout le monde, ce n'est pas le cas.
Je n'ai pas d'enfant, mais quand j'allais très mal c'est justement d'imaginer ma maman en train d'apprendre ma mort qui m'a empêchée de le faire. Une maman c'est trop important pour que tu fasses ça, Panique. Si tu ne décides pas de vivre pour toi, décide de vivre pour ta fille. Un jour tu regretteras d'y avoir seulement pensé...

:(v)..:
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 23:10

La vie est tristesse, à moi de la surmonter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 23:14

Elle peut avoir de bons côtés aussi, à toi de les trouver bienv009
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Ven 2 Sep 2011 - 23:25

:dead*: :dead*: :dead*: :dead*: :dead*:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Sam 3 Sep 2011 - 0:02

:(v)..: calin
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Sam 3 Sep 2011 - 13:27

Coucou ma poupée,

Tu ne reproduis pas du tout ce que tu as vécu. Tu ne frappes pas ta fille, ton mari ne boit pas etc...ce n'est donc pas la même chose. Bien sûr qu'elle voit que tu es mal et elle réagit comme un sacrée petit bout de femme. Elle t'aime et tu l'aimes. déjà les bases sont solides. Ta soeur, ben elle doit être bien seule et sans confiance pour s'en prendre comme ça à toi.....et puis elle est jalouse de toi depuis toujours, c'est ce qu'elle te fait payer.
Tu es de nouveau très mal, essaie de tenir pour aller à l'hôpital. Tu es sortie peut-être trop tôt la dernière fois. pour l'instant tu souffres trop pour entendre qu'un jour ça ira mieux. nous on a vu quelle fille géniale tu es, alors accroche toi,

Nous sommes là mon coeur :clak11:
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Sam 3 Sep 2011 - 22:00

calin calin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Sam 3 Sep 2011 - 22:52

Eh ben! Je connais pas la situation, je suis très mal placée pour donner des conseils qui seront certaines idiots mais c'est pas grave.
- s'éloigner physiquement de sa famille (déménager), en l’occurrence, ta sœur, çà peut aider, çà éloigne un petit peu, quelques problème. Je sais facile à dire mais dans la réalité pas toujours facilement faisable.
-parler à ta fille de tes problèmes, lui expliquer, quelques soi sont âge, de manière adaptée, elle pourra comprendre, elle se posera moins de questions (parce que quand on sait pas, on imagine et c'est pire), et donc elle ne t'en voudra pas.

COURAGE
Revenir en haut Aller en bas
marion
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4812
Age : 34
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 1:08

PANIQUE, tu ne nous embete pas, tu vas mal, tres mal, c'est "tout". Tu fais la une enorme depression, plus le fait de ta soeur.
Tu a pas eu une enfance facile, alors forcement, le reste suit un peu, mais tu peut t'en sortir, il te faut une bonne therapie et deja tu a trouver une bonne psy, c'est le principale, tu va devoir affronter des gros souvenir difficile, travailler sur ce passer et te reconstruire sur le present.

Il est pas facile d'avoir grandit sans amour, moi ca a ete ma mere, juste elle m'aimer pas c'est tout, mais rien que ca j'en garde une blessure, alors je n'ose imaginer la grandeur des tiennes.

Il ya peu j'ai compris, j'ai compris que je devais faire le deuil de la mere que j'aurai voulu qu'elle soit. Je commence ce travail, et je vais encore un ptit peu mieux, doucement, je m'aproche de la guerison de ma depression.

Pour les cicatrice, je ne sais que te dire, c'est pas facile, un jour ma fille ma ditr "maman, j'aime pas quand tu a des griffures", mais j'ai rien dit de plus, je sais pas non plus quoi repondre, il comprendront avec le temp, pour le moment ils sont trop petit je crois.

Ta fille a besoin de toi et de ton amour, et toi tu a besoin d'elle et de son amour, car tu doit en priorité te reconstruire, te batir un avenir en "oubliant" le passé, en travaillant dessus avec ta psy, ta therapie devrai beaucoup t'aporter, sera longue, accepte un traitement, continue la therapie, méme si ca doit prendre des année, elles sont utiles.
Au bout de 2ans de therapie, je commence a en ressentir les bienfait, j'ai compris ce qu'il fallait faire pour ma mere, grace a ca , je peut avancer un peu plus. Toi aussi tu trouvera les reponse a tes question en te soignant.

Courage Panique, la route de la guerison est longue, on peut rechuter, mais au bout, tu trouvera un peu d'espoir, puis un soleil qui s'aggrandira un peu plus chaque jour, et tu verra, tu va t'en sortir. Tu peut y arriver, au moins pour ta fille, ne la prive pas de sa maman, elle merite pas ca, elle merite une maman qui l'aime et elle l'a, tu te bats, et tu gagnera, courage, releve la tete et avance. calin
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 11:51

Coucou ma puce,

Comment vas-tu aujourd'hui ?

Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 11:51

calin

Pour ma mère j'ai très vite compris qu'il fallait pas espèrer qu'elle change, je la connais peu en fait, je veuts dire sa vie, ses parents, je n'ai pas connue mes grands parents maternels ou paternels. Elle a eu des enfants, les premiers ont du être désirés encore que je me pose la question, mais moi ça été l'erreur à pas faire, un 6ème mouflet, et on me l'a très vite fait comprendre. je la voits très peu, elle me manque pas, si demain elle venait à mourir ça fera comme pour mon père : pas grand chose, le minimum.
Il n'y a eu cette relation mère-père enfant, de l'amour, du dialogue, rien mais rien du tout, j'ai été livrée à moi même très jeune, ma soeur disparue m'a prise en main elle voyait bien que panique n'y arrivait pas toute seule, c'était elle ma mère, elle n'a pas pue éviter mes co....es, je lui en veut pas mais seulement que j'étais déjà un cas. elle me voyait complétement défoncée à table devant mes parents qui faisaient comme si tout allait bien, elle essayait de m'aider mais autant parler à un mûr, c'est elle qui me prenait à part pour parler quand j'étais à peu près nette d'esprit, c'est elle qui faisait barrière contre l'autre bourrique pour éviter qu'elle me fasse du mal, c'est elle qui a fait de moi ce que je suis devenue aujourd'hui, pas le mauvais côté mais celui quand je suis à peu près normale, elle est irremplacable, elle me manque terriblement, dans la nuit j'espère toujours qu'elle viendra me parler ou me faire un signe pour m'aider, me guider. quelle conne je suis, elle n'est plus là et j'espère encore quelquechose d'elle alors qu'elle m'a tant donnée. Quand elle s'est mariée j'étais "capable" de me débrouiller, mais elle m'appelait très souvent, une vraie mère poule, toujours à s'inquièter pour moi, une fois elle m'a dit que j'étais la plus fragile de la famille, mais que j'arriverai toujours à m'en sortir parce que je savais donner de l'amour, de l'affection. Elle n'a eu le temps de connaître ma fille qui n'avait que 4mois quand elle a disparue. C'est peut être pour sa que je suits très protectrice avec ma fille, je lui parle beaucoup, lui fait des calins en veuts tu en voilà, d'ailleurs elle me dit souvent mais arrête les bisous maman en se frottant les joues. C'est elle qui me tient en vie, sinon il a bien longtemps que je ne serai plus de ce monde, vous ne m'auriez même pas connue peut être, j'en saits rien, je lui explique les choses quand mon état le permet, avec des mots que je trouve difficilement mais comment expliquer à une enfant que sa mère est depressive et suicidaire, pas évident et j'ai pas envie de la traumatiser, je saits bien que je ne lui fait pas subir les mêmes que moi, mais ça reste similaire pour moi, Mad tu pourras me dire "tête de pioche" si tu veuts mais je trouve inhumain de lui faire subir ces choses à son âge, je devrai aller à la piscine, à la mer, aux chevaux, au cinéma, aux manèges... avec elle, c'est insupportable.

J'en suis arrivée à un stade où j'ai l'impression d'e..... tout le monde, même ma nièce avec qui j'ai coupée les relations, elle est jeune et belle, elle doit mener sa vie sans se préoccuper de la mienne, elle est pleine de vie, j'ai pas envie qu'elle me voit comme ça, lamentable, au plus bas et capable d'aller se trancher la gorge à tout moment.
je vaits arrêter là, même là j'ai l'impression d'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 12:02

"tête de pioche" oui c'est pas mal.....NON tu n'embêtes personne ici. et puis si ça embête quelqu'un il n'est pas obligé de lire tes messages ou de répondre.
C'est tellement dur de perdre une personne de cette importance. oui c'était ta petite maman.
Pour ta fille, je suis sûre qu'elle comprend beaucoup de choses et qu'avec tes mots tu peux lui expliquer pas mal de trucs. Je pense aussi qu'il faut que tu continues un thérapie forte et que l'hôpital peut t'aider.
Courage ma poupette
Revenir en haut Aller en bas
marion
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4812
Age : 34
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 12:34

oui c'est comme si tu avait perd ta maman, il faut faire le travail de deuil, ca peut prendre du temp

Pas facil pour les enfants, mais ils comprenne plus que nous le pensons. Ils arrive a gerer, je culpabilise beaucoup, mais mes enfants sont equilibre. Le principal c'est qu'ils soit heureux et ta fille doit l'etre beaucoup, tu prend bien soins d'elle malgre tes fragilité.Et ca c'est le plus important, l'amour d'une maman. Plus tard on peut comprendre le pourquoi maman ne nous sortez pas, mais pas le pourquoi maman ne nous aimez pas.

J'espere que tu aura tres vite une place pour travaillez un peu tout ca
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 12:36

je suis déjà morte de l'intérieur, alors le stage il faut qu'il arrive vite, très vite.
Revenir en haut Aller en bas
vatide
Agora'fidèl(e)
Agora'fidèl(e)


Féminin
Nombre de messages : 51
Age : 54
Localisation : auvergne
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: le retour de je vais tres mal   Dim 4 Sep 2011 - 19:06

Courage panique ne culpabilise pas pour la rentrèe tu est malade c'est pas que tu veut pas c'est que tu peut pas .
Je pense fort à toi et surtout n'hèsite pas à ècrire sur le forum ça aide.

Gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Panique62
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3524
Age : 45
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 20:37

jétais tellement mal cet après midi que j'ai appelé ma psy pour trouver une solution, elle m'a envoyée dans un hosto, rien que de franchir la porte et d'aller à la voiture je me suits vue mourir, j'étais pas bien du tout, un mal étouffant, je tremblais de partout, mon mari a du me soutenir pour monter en voiture, et une fois là bas ils m'ont refusés, je suis pas adaptée à leurs ets, j'saits pas je doits arriver comment, morte peut être on est revenus à la maison et depuis c'est pire, j'arrive pas à me calmer, j'suis encore plus mal que cet après midi

si quelqu'un passe par ici, parlez moi de n'importe quoi, j'ai besoin de parler pour oublier ce cauchemar
:fi): :fi):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 20:51

Souffle un bon coup Panique, tu es rentrée chez toi entière, tout va bien maintenant calin

Parler de n'importe quoi... ben j'ai fait de la soupe à la tomate aujourd'hui ^^
Revenir en haut Aller en bas
marion
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4812
Age : 34
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   Dim 4 Sep 2011 - 20:55

mais quel gros con !!!! Aider une personne en detresse c'est pas leur metier? Ca me revolte carrement!!!!
Ya pas des urgences psy qui pourrait t'acceuillir et te dirigr ensuite vers un etablissement?

Ici c'est assez simple pour se faire hospitaliser, on passe par les urgence psy, ilzs dirige soit vers l'hopital service depression, soit HP

On a aussi un bon hopital qui soigne pas mal de pathologie dans le departement, la bas il faut un certain temp pour y rentrer mais il parait que c'est super bien, ma BM vient d'y passer " mois elle semble en meilleur forme , et en plus dans leur suivi est prevu le sevrage des medocs

Enfin, je sais pas quoi te dire pour te soulager, tu a besoins d'une veritable aide, heureusement que tu a une bonne psy que tu peut apeler méme le dimanche.
J'sais quil existe peu de mots pour apaiser les souffrance morale, je serai pres de toi je te prendrai dans mes bras car dans cses cas la ya que ca qui peut apaiser un peu. calin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le retour du 'je vais très mal'   

Revenir en haut Aller en bas
 
le retour du 'je vais très mal'
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» le retour du 'je vais très mal'
» Je vais très mal !!!!
» Je vais venir très bientôt, Je vais Me manifester, Je vais abaisser les riches et relever le pauvre.
» Courte, très courte prière de Jim à Jésus...La prière de midi...
» Chez nounou, siestes écourtées et bébé fatigué au retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Agoraphobie-
Sauter vers: