Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout un monde pour rien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tout un monde pour rien   Jeu 6 Jan 2011 - 21:02

Bonjour à tous, je tiens à dire que je ne suis pas là pour me plaindre mais pour aider les gens qui liront ce message si je le peux.

Je souffre à la fois d'agoraphobie et phobie sociale depuis 5 ans, comme tout le monde évidemment à la base je ne savais pas ce qu'il m'arrivait.
J'ai donc consulté un neuropsychiatre qui à trouvé un nom à mon problème et qui m'a aidé à comprendre mon problème.
Je peux vous dire que j'ai même dû arrêter une année d'étude par rapport à cela, et rester enfermé chez moi pendant plus de 2 mois.

Mais on doit trouver la force même si vous croyez que c'est trop dur, faire des petits trajets à pied d'abord, la rue d'à coté, puis le pathé de maison puis la ville. . .
Mais c'est une lutte continuelle quoi que vous en pensiez, ça restera toujours dans votre esprit, parfois caché, parfois vous aurez l'impression de ne plus rien avoir alors que 10 minutes après cela reviendra.

C'est à la fois très dur, très handicapant, mais vous devez avancer, votre vie continue, j'ai une chérie pour qui je donnerai tout et qui me connait par cœur, elle sait ce qui me fait peur, quand j'ai peur et quand je n'ai pas peur.
Je sors seul aussi quand j'ai des choses à faire, même si la tête n'est pas toujours à penser à la route, même si parfois j'ai l'impression de faire des malaises, c'est dur à admettre mais on doit se relever et non pas se renfermer.

Aujourd'hui encore depuis nouvel an, je rattrape des crises, en voiture surtout, je ne sais pas forcément d'où viens le problème mais après tout on s'en fiche, le résultat est le même; c'est la peur. C'est dur oui, et après, il faut se remuer, ne pas se lamenter, essayer de fixer son attention sur autre chose pour arrêter de trop penser, d'avoir le regard dans le vide...

Je croyais aussi avoir fait un grand pas depuis quelques temps, mais c'est toujours présent, et ça le restera toujours. Ne vous adaptez pas à vos peur, laissez les s'adapter à votre rythme de vie.

Les pires moments d'angoisse ne dure généralement pas plus d'une heure. Je parle bien sur des magasins, des repas au restaurant ou en famille et j'en passe... Ce qui fait peur c'est nos réaction face à l'angoisse, moi principalement je me rend malade de peur et on a pas des WC partout, ça empire donc la situation... Avant j'étais bien dans ma routine à rien faire, maintenant je me bat pour ne pas y retourner, je crois même développer une peur de retourner dans la routine.

Ça fait énormément de bien d'en parler, une bonne thérapie c'est le rire aussi, très décontractant, vous verrez que quand vous sortirez des petites blaguounettes vous verrez les gens qui se tordent de rire autour de vous et vous apprécierez énormément.

On peut vous aider (psy,famille,amis ...), mais pour moi la meilleur aide c'est vous même, vous devez restez maître de votre vie et ne pas en être soumis. Rien ne nous empêche de vivre à part nous même.
Plus vous ferez les choses, et vous savez bien quelles choses, plus vous serez fort mentalement, malgré des rechutes qui font parfois mal, la preuve j'en revis une et ce n'est pas pour autant que j'en meurt. C'est difficile point.

Nous nous faisons tout un monde pour rien. Alors réfléchissez, bougez vous, vous êtes dans la réalité et même malgré tous les désagrément de cette maladie, il arrivera un moment ou vous ne vous direz plus, je suis fier j'ai réussis à le faire, et là, vous aurez déjà gagné une partie du combat.


Courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Jeu 6 Jan 2011 - 21:55

merci pour ton témoignage!

bon courage à toi et continue sur ta lancée alors!
Revenir en haut Aller en bas
Bugsbunny
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Nombre de messages : 2227
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Jeu 6 Jan 2011 - 22:26

:bravo!: J'adhère complètement même si j'applique pas ! Me conforte encore moi.

Courage et bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Jeu 6 Jan 2011 - 22:57

Bugsbunny a écrit:
:bravo!: J'adhère complètement même si j'applique pas ! Me conforte encore moi.

Courage et bonne continuation

Je n'ai pas de conseil à donner mais plus tu attendra, pire ca sera. C'est comme ci tu démarrera par le niveau 100 de ton jeu préféré ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 7 Jan 2011 - 1:40

Salut Jeffrey14,

Je suis bien d accord avec toi pour le fait de ne pas se laisser faire par nos peur et sortir pour "lutter" avec des réserves : se reposer et ne pas tenter quand au départ on est sous l'emprise de la crise.

Je suis aussi fier d'avoir affronter des situations ou j'avais peur et me sentais bizarroïde et je crois que cela m'a renforcer quelque part .Si j'aurai plié à ces moments là j'aurai regretté d'avoir laissé filer ma "liberté" pour ces sentiments de peur.

Ceci dit je pense qu'il y a des peurs quotidiennes même si je suis pas à la hauteur et que j'angoisse .Il faut que j'y aille quand même je sais que la peur diminuera ou que j'arriverai quand même à me débrouiller.

D'autres situations de peur qui dès le départ sont paralysantes ceci se travaillent et j'attends un autre moment ou je serais moins paralysé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 7 Jan 2011 - 11:26

Salut AntilopeDuDesert, il est clair que le plus gros du travail est à faire sur soi. On doit essayer de gérer nos angoisses simplement mais surement sans se prendre la tête.

Mais j'avoue que j'ai beaucoup de mal en ce moment, ça démarre du matin jusqu'au soir avec la même intensité, et on aurait qu'une envie c'est d'aller se recoucher.

Vivement que je retrouve un peu de calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 13:22

Bonjour Jeffrey

moi je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis. 15 ans d'agoraphobie derriere moi, avoir tenté de lutter seule pdt ttes ces années car j'etais trop fiere pour me faire aider par des rpo.
je me suis battue, à sortir seule comme tu dis, de passer d'une rue à une autre. et puis paf, rechutte, que je vis horriblement mal. un sentiment terrible d'injustice, de ne pas le meriter.

Mais non, je pense que tant qu'on ne connait pas la cause de notre ago , l'ago cache autre chose, on ne pourra pas s'en debarasser, elle reviendra tjrs, on rechutera toujours.
La peur est plus forte que nous, on ne peut pas la vaincre seule .

Et je trouve que ton discours est un peu culpabilisateur, parfois nos crises d'ago sont tellement fortes qu'on ne peut pas se forcer à sortir, c'est juste impossible et ca n'a rien à voir avec la volonté. La peur de mourrir ou de devenir fou l'emporte vraiment.
et notre cerveau, notre vecu font qu'on gere ou pas, ces angoisses.
Toi tu as la "force" de lutter, d'autres ne l'auront pas.

voilà, ne prends-pas ca comme une critique hein ! Je fais part de mon experience de l'ago, de mon evolution quant à cette fichue phobie :-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 15:44

Salut Barbarabelle,

D'accord avec toi, ca reste tout le temps avec ou plus ou moins derrière nous. Et alors, j'ai retraversé une sale période, des pleurs, des angoisses encore plus fortes, des sensations de malaise en conduisant, ... , mais même seule, tu dois te forcer à désobéir.

Les rechutes font parties de la maladie, un rhume tu peux te le choper n'importe quand; ben la c'est exactement pareil à fréquence plus élevée.
Même si tu crois que tes sorties ne servent à rien, c'est une maladie ok, mais tu ne dois pas te cacher derrière ce prétexte de peur, tout le monde a peur, parfois c'est plus fort que nous, mais ça n'est que pendant une période.
A te voir parler, je pense que c'est ton agoraphobie qui parle à ta place, car t dois aussi avoir cette impression qu'il y'a deux personnes en toi, une emprisonnée qui cherche à vivre et l'autre libre te donnant justement cette impression que tu meurt petit à petit inconsciemment.


Les période de fatigues sont les pires, surtout bien dormir, bien s'alimenter en fruits et légumes, vitamines indispensables pour éviter d'être un mort-vivant à la proie de nos pires phobies.

La cause de ton ago est probablement due à un choc ou une une surprotection parentale, ... mais quelque chose qui a surement due te ronger sans que tu en ai conscience. Ce n'est pas parce que tu connaitra la cause de ton ago que tu sera guérie.

Personne ne mérite ça, je trouve ça même injuste mais c'est la vie, on y peut rien du tout. On doit vivre avec et surtout nous n'avons pas le choix. J'ai voulu me replonger dans les cachets, le lexomil... et toutes ces vieilles dobes qui ne serve qu'à retarder l'inévitable; mais j'ai dis non. Tu sais pourquoi? Parce que j'avais peur de subir trop longtemps mes phobies passées.

Encore une fois la peur, regarde demain je vais aller voir mozart l'opéra rock pour faire plaisir à ma chérie et me faire plaisir aussi après tout pourquoi pas. Je sais que ça sera dur, je n'y pense pas, à quoi bon anticiper ce que l'on ne peut pas prévoir. Plus tu anticipes, pire est la chose. Si je suis malade et ben tampis, ca arrive à tout lmonde de pas être bien en allant faire des choses de la vie.

Reprend toi, si je peux y arriver, tout le monde le peut j'en suis sûr. J'espère que tu culpabilise en lisant ce que je te marque parce que tu sais que c'est vrai et tu te demande comment tu pourrai faire. On doit culpabiliser pour se poser les bonnes questions et avancer.

Garde ton courage et ta force, n'oublie pas que ton cerveau commande l'activité de ton corps, mais avant tout c'est toi qui commande à ton cerveau d'avoir peur, il ne fait qu'éxécuter le résultat de ce que tu lui commandes.



Dernière édition par jeffrey14 le Ven 28 Jan 2011 - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 15:56

jeffrey14 a écrit:
J'espère que tu culpabilise en lisant ce que je te marque parce que tu sais que c'est vrai et tu te demande comment tu pourrai faire. On doit culpabiliser pour se poser les bonnes questions et avancer.

Tu y vas un peu fort je trouve.
S'il s'agit d'une méthode qui fait son effet sur toi (hum hum) tant mieux mais pour la plupart d'entre nous la culpabilisation, la frustration et tous les sentiments qui gravitent autour... ça ne marche pas.
Et je dirais même plus. ça ne motive pas au contraire.
Soit plus clément envers les autres faute de l'être envers toi même

jeffrey14 a écrit:
Garde ton courage et ta force, n'oublie pas que ton cerveau commande l'activité de ton corps, mais avant tout c'est toi qui commande à ton cerveau d'avoir peur, il ne fait qu'éxécuter le résultat de ce que tu lui commandes.

Il y a plusieurs vidéos sur le forum qui expliquent le fonctionnement des phobies.
Ce qu'il se passe dans notre cerveau et pourquoi certaines phobies peuvent devenir handicapantes au quotidien.

Je t'invite à aller fouiller pour les regarder

Le cerveau commande l'activité de ton corps en effet mais les réactions panique sont le fait de réactions chimiques répétées dans notre cerveau.
A force d'avoir peur, le cerveau a mis "entre parenthèse" l'option "je n'ai plus peur " et l'option "il n'y a pas de danger".
Le fait de réessayer petit à petit d'affronter des situations quotidiennes est une sorte de rééducation pour le cerveau.
Pour les autres situations, c'est pour ça que beaucoup de phobiques sont sous anxiolytiques...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 16:14

Effectivement certains anxiolytiques adoucissent ces sensations. Je n'ai rien contre, au début ca aide même plutôt bien. Mais pendant un temps après stop sinon dépendance.

Pour vous battre, vous devez, analyser la cause de la phobie, vous renseigner sur son mécanisme d'action, vous munir des instruments pour la combattre(des proches,amis,volonté), et perdurer vos efforts dans le temps (comme tu dis faire des trajets petits à petit ce que j'ai expliqué dans mes premiers messages).

Mais ce que je veux dire c'est bouger, le plus possible. Il n'y aura pas de meilleur traitement ou cachets.

Trop de gens se sentent mal, très mal par rapport à ca, on peut toujours chercher, parler, il n'y a aucunes solutions médicamenteuse ou miracle à notre problème.

ça n'apporte rien de se lamenter sur son sort au niveau de cette maladie et ça tout le monde doit le comprendre. Mes propos sont peut êtres forts, mais ils sont vrais, j'en ai rencontré des agoraphobes qui m'ont dis la même chose aussi, dont une personne de 70 ans qui avait ça depuis ses 30 ans, et elle vie, elle pense pareil, mon neuropsy m'a dis pareil à l'époque et je ne le croyais pas.

Bougez vous c'est tout ce que je peux dire. Ne niez pas et ne vous cachez pas derrière ce prétexte de peur en vous croyant plus fort.

Sur ce, mon "expérience" est partagée, votre seule solution vient d'être citée. A vous seul d'en juger sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Bugsbunny
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Nombre de messages : 2227
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:18

Même si je suis d'accord avec toi que ça ne tient qu'à nous de nous en sortir et que ça sert pas à régler le problème que d'aller gratter le passé, je trouve aussi que t'y vas un peu fort.
On a pas tous les même besoin. Et tu ne peux pas dire : voilà, c'est ma vérité et ce sera aussi la votre, c'est comme ça et pas autrement.

Certains cherchent à comprendre certaines choses et ben c'est leur besoin et personne n'est mieux placé qu'eux pour savoir ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:34

Comprendre est une chose, agir en est une autre.

La définition de phobie sociale et agoraphobie est la même pour tout le monde.

La solution est aussi la même. Il faut juste se l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:37

oui en fait tu es buté

On est d'accord avec toi sur l'objectif mais pas sur la manière.
c'est tout
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:39

Contente que tu ais trouvé ta solution Jeffrey. Maintenant c'est pas exactement comme ça pour nous tous ! TA solution n'est pas forcément la solution de tout le monde ! Si je suivais ce que tu essayes de nous mettre dans le crâne vous pourriez me retrouver à la morgue !! J'exagère oui mais juste pour que tu comprennes que ça marche pas comme ça pour tout le monde !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:44

Bah un peu; mais sérieusement ça me déprime de voir tout ces gens des une situation ou l'on a été et ou l'on est toujours, qui cherche, cherche des problèmes là ou il n'y en a pas, alors que voila...

Chacun est atteint d'une façon plus ou moins importante selon les cas mais la finalité est la même c'est ça qui me tue. Le renfermement social, la peur des autres, peur de ne pas paraître assez bien pour les autres...

il faut s'ouvrir au monde, petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:52

Oui il faut s'ouvrir au monde petit à petit, je suis d'accord.
Mais petit à petit, on prend le temps qu'il faut.

Par exemple je sais que (pour moi en tout cas, je sais pas vous) si on brusque je me bloque et au final j'avance encore moins vite. Donc je vais à mon rythme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:56

A la morgue...

C'est un problème inutile qui ne cessera de vous hanter si vous ne vivez pas tout simplement sans vous poser de questions.

L'asile est la seule chose qui pourrait arriver vraiment...

Bref, bonne continuation à tous en espérant que mes messages pourront êtres utiles à certains qui se reconnaitrons voulant essayer de vivre de facon quasi normale malgré ce truc en nous.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 17:59

Je n'ai jamais dis qu'il fallait y aller crescendo .

Avant de prendre le taureau par les cornes, vaut mieux s'en prendre au petit veau. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:06

Oui y aller tout doucement a partir du moment où c'est possible.

Tu ne confonds pas timidité et phobie sociale ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:12

les deux sont souvent liés. Timidité: peur de s'ouvrir, de s'affirmer, de se montrer, manque de confiance, complexes...

c'est plutôt un facteur qui aggrave la phobie sociale.

Revenir en haut Aller en bas
Bugsbunny
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Nombre de messages : 2227
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:14

jeffrey14 a écrit:
Bah un peu; mais sérieusement ça me déprime de voir tout ces gens des une situation ou l'on a été et ou l'on est toujours, qui cherche, cherche des problèmes là ou il n'y en a pas, alors que voila...

Chacun est atteint d'une façon plus ou moins importante selon les cas mais la finalité est la même c'est ça qui me tue. Le renfermement social, la peur des autres, peur de ne pas paraître assez bien pour les autres...

il faut s'ouvrir au monde, petit à petit...

Azia en ce qui me concerne y a 3 ans en arrière, si j'avais foncé dans le tas comme il nous le conseille oui je serais à la morgue et c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:19

Liés oui mais à une échelle bien différente !

Le timide va pouvoir s'assoir au milieu d'une classe d'école sans problème ou presque. Se faire interrogé par le prof en rougissant et bafouillant, aller au tableau en stressant un bon coup, ...

Le phobique sociale ne pourra même pas entrer dans l'école ! Il s'en rendra malade. Crise d'angoisse, pleurs comme si on venait de lui annoncer la mort de l'être le plus cher à ses yeux, ils se sentira impuissant à l'intérieur de lui, une angoisse inimaginable pour un "timide", etc etc.

Alors oui timidité et sociophobie peuvent être liée mais il y a comme même une sacrée différence ...
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:22

Bugs ça va mieux ?
Je suis comme toi. J'ai mis "j'exagère" mais je le pense vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:23

Donc je te redemande, tu es sur que tu ne confonds pas les deux Jeffrey ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   Ven 28 Jan 2011 - 18:28

C'est morbide ici dis donc, rrrr ...

Bugsbunny, à partir du moment ou on se sent capable de refaire surface, il ne faut pas lâcher ce créneau. Tu dois t'en être plus ou moins sortie vu que tu parle d'il y'a 3 ans.
Alors explique ce que tu as fais pour t'en "sortir" ou tout au moins pour mieux vivre.

Azia, c'est dans la tête et ça ne dure qu'un moment. Oui on a tout ces symptômes mais avec le temps ça passe comme la timidité.

Tous les stratagèmes sont bons pour rester là ou vous êtes. Mais pourquoi penser tout le temps à mourir si la seule chose que vous voulez c'est vivre en paix.

Tout est dis, en tout les cas si vous aidez les nouveaux qui arrivent sur le forum je vous félicite, ça doit vous demander du temps et de la patience pour comprendre les origines et les problèmes de chacun.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout un monde pour rien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout un monde pour rien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout un monde pour rien
» bon courage tout le monde pour les révisions!!!!
» l'islam est pour tout le monde
» cherche OI sur "une action juste l'est-elle pour tout le monde?"
» "Tout le monde veut prendre sa place" : Questionnaire sur les ovnis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Session des Invités :: Salon des visiteurs-
Sauter vers: