Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Mar 17 Aoû 2010 - 13:43



Phobie de l'engagement : courage, fuyons !


Fini les happy-end où ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Aujourd’hui, beaucoup de célibataires ne subissent plus leur célibat, mais en ont fait un choix de vie : par soif de liberté et de découvertes, mais aussi souvent par phobie de l’engagement. Qui sont-ils et qu’attendent-ils vraiment ? Petite analyse avec nos témoins, et le docteur Chassan, psychiatre.


10 millions, 15 millions, 18 millions… Le nombre de célibataires en France selon l’INSEE, a augmenté de 30% en dix ans. Un adulte sur trois serait célibataire. Et pourtant, les sites de rencontres et autres réseaux sociaux pour rencontrer l’âme sœur, se multiplient chaque jour. Alors la faute à "pas de chance" si l’on reste seul ? Pour certains, oui (et il ne faut pas désespérer car ne dit-on pas : chaque pot a son couvercle !) Pour les autres, c’est un choix, l’envie de rester libre, sans attaches et d’enchainer les conquêtes amoureuses ou sexuelles sans jamais se fixer. Conviction personnelle ou phobie de l’engagement ? Pour le docteur Chassan, les deux sont liés. Et si auparavant, cette phobie de l’engagement touchait principalement les hommes, désormais les femmes (dans un souci d’égalité ?!) commencent à se rattraper.

Adam, Eve et les autres…

Difficile de parler de phobie de l’engagement, sans remonter aux origines de l’engagement même. Difficile aussi de vous épargner la sempiternelle analyse de notre "société actuelle", devenue une société de consommation, qui… consomme sans modération dans tous les domaines, y compris celui de l’amour. Et pourtant, nous allons vous épargner ! Tout cela, vous le savez. Pourquoi l’homme cherche à se reproduire au maximum, et pourquoi la femme, elle, cherche le meilleur reproducteur… Pourquoi l’homme a besoin d’une femme chez lui pour lui préparer son repas et repasser son linge, pourquoi une femme a besoin d’un homme chez elle, pour planter un clou et monter un meuble. Vous savez aussi qu’aujourd’hui, les hommes cuisinent très bien et savent parfaitement repasser, et qu’une femme, si elle ne sait toujours pas monter un meuble, a juste besoin d’un… déménageur, ou d’un voisin sympa.

En partant de ces considérations, on peut effectivement s’interroger sur l’intérêt d’être en couple. Mis à part pour enfanter, nous n’avons plus forcément un besoin vital des uns et des autres. L’union d’un homme et d’une femme ne pourrait être alors que basée sur le plaisir et rien d‘autre. Et se faire plaisir n’implique pas forcément l’obligation d’une relation stable, basée sur des projets communs.
Voilà comment démontrer qu’au final, être un phobique de l’engagement, n’est pas si anormal en soi. Mais c’était sans compter avec notre sensibilité d’humain, notre vécu, nos expériences et nos souffrances. Eh oui, tout cela aurait été trop simple !


Toi+moi = encore moi

Selon le docteur Chassan, psychiatre, il faut déjà faire une distinction entre les hommes et les femmes, pour qui la phobie de l’engagement ne se manifeste pas de la même façon.

Pour les hommes, on distingue trois typologies à cette peur de l’engagement :

- ceux qui d’une manière générale n’arrivent pas à prendre de décision dans leur vie. Que ce soit pour une machine à laver ou une relation amoureuse, ils doutent constamment de leurs choix, et préfèrent donc ne pas s’engager. Ce qui trahit un manque de confiance en soi presque pathologique.

- ceux qui mettent une énergie incroyable à séduire les femmes, mais qui une fois l’objet de convoitise acquis, se lassent très vite et rompent. Ils disent ne pas avoir "trouvé" la bonne personne. Ils ont souvent peur d’être abandonnés, et préfèrent donc stopper avant que cela ne se produise.

- ceux qui pensent réellement être incapables d’aimer. Mais qui ne cherchent pas les causes profondes de cet état. Ils peuvent tomber amoureux, mais mettent fin très rapidement à la relation. Préférant soutenir qu’ils sont beaucoup plus heureux en célibataires endurcis.

Pour les femmes, il n’y aurait que deux typologies !

- celles qui ont véritablement souffert d’une relation précédente et qui restent très méfiantes à l’idée de s’engager à nouveau. Le fait d’avoir appris à construire leur vie seule les fait beaucoup hésiter à laisser rentrer à nouveau quelqu’un dans leur vie.

- celles qui ne désirent pas d’enfants, et qui par là-même, n’ont pas de désir de construction à long terme. Implicitement, l’engagement avec un homme induit pour elles la notion d’enfant, et si ce désir n’est pas là, le désir d’engagement ne l’est pas non plus.


Quant au pourquoi, même si on aurait aimé dire "parce que !", il y a bel et bien une raison de fond à cette phobie de l’engagement. Toujours selon le docteur Chassan, et sans vouloir "tomber dans le pathos et les théories freudiennes, l’image de la mère et du père sont tout de même liées à cette peur de l’engagement dans huit cas sur dix".
Pour l’homme : il est souvent enfant unique, "fils préféré" ou uniquement entouré de filles. Bien souvent, il entretenait une relation plus étroite avec sa mère qu’avec son père. Ce sont aussi les hommes qui manquent de confiance en eux, qui n’ont pas eu la reconnaissance qu’ils cherchaient chez eux, ou ceux qui pensent ne jamais "tomber sur la bonne". Ils ont idéalisé leur mère et cherchent une femme qui n’existe pas pour éviter de la remplacer. Cette femme fantasmée et parfaite, ils peuvent passer toute une vie à la chercher sans la trouver évidemment. Parfois aussi, une infidélité passée peut accentuer le manque de confiance en soi, et le manque de confiance en l’autre et donc aggraver cette phobie de l’engagement.

Pour la femme : si la phobie de l’engagement tient souvent d’une relation désastreuse vécue auparavant, l’image du père est également liée. La femme idéalise aussi le père et cherche à le retrouver mais elle idéalise aussi la relation de couple entre son père et sa mère. Après une grosse déception, c’est l’image de l’homme qui est mise à mal, mais celle de la femme également. Et donc, la sienne directement. Elle n’a pas été à la hauteur auparavant, elle ne le sera donc pas dans le futur.

http://www.journalducouple.com/relation-vivre-ensemble/article/phobie-de-lengagement-courage-fuyons.html

http://pe-da.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 3:32

la corde o cou, je comprent pas? sai pas trop riské de mettre ca sur ce genre de forom?
Revenir en haut Aller en bas
Bugsbunny
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Nombre de messages : 2227
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 14:58

C'est une expression.
Quand on dit tu passe la corde au cou c'est que tu t'engage dans un mariage et que tu perds ta liberté. Un truc dans le genre
Revenir en haut Aller en bas
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 18:04

oui c'est une expression bugs a raison, lit le post et tu comprendras le sens de cette phrase.

ps: langage sms.. pas très lisible, merci , bienv009

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 19:24

Sabrina69 (Jeu 16 Déc - 1:32) a écrit:
la corde o cou, je comprent pas? sai pas trop riské de mettre ca sur ce genre de forom?

Pas de sms s'il te plait !
C'est dur à lire après et c'est moche !
Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 19:44

@Maka Corvax

tu as du courage de prendre ton temps (et en plus gentiment) pour signaler à chaque message de Sabrina que le langage sms c'est moche et fatiguant.

je crois qu'elle nous a tous tapé sur le systeme avec le ton et le langage texto
Revenir en haut Aller en bas
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 19:47

Elle est énervante !
Sabrina tu sors :grr*:



musique1
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 21:07

tout-doucement- a écrit:
@Maka Corvax

tu as du courage de prendre ton temps (et en plus gentiment) pour signaler à chaque message de Sabrina que le langage sms c'est moche et fatiguant.

je crois qu'elle nous a tous tapé sur le systeme avec le ton et le langage texto

:ko)):

Allez Sabrina un petit effort :yep:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 21:21

j'ai dù arrêtez mes études au colège a cause de l'agorafobie et de ma phobie scolaire. Vous êtes pas tres sympa, je me sens vraiment exclu maintenant de me dire que vous me trouvé enervante. Moi je pensai que vous étié ouvert et tous ici et je trouvé le forum vraiment sympa avant ca. Je suis mauvaise en francais mais ca m'empèche pas de souffrir aussi. D'abord vous dites rien maintenant vous me lynché je trouve ca vraiment méchent. Je vous pensé tolérant c'est le contraire aparamment.
Maintenant je pleure, et je sais pas si je vais arriver de me confier à nouveau. Je me sentai moins seule d'avoir découverte ce forome, maintenant je c'est plus...

:'(: 🆙 :yu):
Revenir en haut Aller en bas
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 21:25

Sabrina69 a écrit:
j'ai dù arrêtez mes études au colège a cause de l'agorafobie et de ma phobie scolaire. Vous êtes pas tres sympa, je me sens vraiment exclu maintenant de me dire que vous me trouvé enervante. Moi je pensai que vous étié ouvert et tous ici et je trouvé le forum vraiment sympa avant ca. Je suis mauvaise en francais mais ca m'empèche pas de souffrir aussi. D'abord vous dites rien maintenant vous me lynché je trouve ca vraiment méchent. Je vous pensé tolérant c'est le contraire aparamment.
Maintenant je pleure, et je sais pas si je vais arriver de me confier à nouveau. Je me sentai moins seule d'avoir découverte ce forome, maintenant je c'est plus...

:'(: 🆙 :yu):

sabrina, on oublie tout et on repars du bon pied :)

le but n'était pas de te vexer... mais c'est vrai que c'est important aussi que l'on puisse te lire convenablement.
y'a pas de soucis, on veut bien faire ta connaissance, t'écouter et te soutenir au besoin.

marimilie

ps: pour commencer, fais nous une petite présentation sur ton post ^^

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)



Dernière édition par marimilie le Jeu 16 Déc 2010 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Azia
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5211
Localisation : Dans mon pull
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Jeu 16 Déc 2010 - 21:36

Si tu fais en sorte qu'on puisse te lire y aura pas de problèmes !
Comprend nous : le langage sms c'est pas notre truc.

Voila, maintenant on est tous comme toi, alors si tu as besoin de parler on est là.

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   Ven 17 Déc 2010 - 0:17

Sabrina, en aucun cas nous te lynchons, mais comprends nous.

Passer du temps pour déchiffrer une phrase c'est éprouvant.

Sachant qu'à la base on ne se raconte pas systématiquement des choses drôles, le fait de rajouter une difficulté n'épice la chose ici.

Tu nous as prouvé que bien que tu ais abandonné tes études du fait de tes problèmes tu es tout à fait capable d'écrire correctement et c'est tout à ton honneur, tu peux en être satisfaite.

Maintenant si tu veux continuer ou recommencer sur ce forum sache que nous sommes tous à ton écoute.

Petite suggestion présente toi dans la rubrique présentation afin que nous puissions plus te comprendre et t'aider.

J'espère vraiment te lire bientôt

sans rancune :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phobie de l'engagement ou syndrôme de la corde au cou
» Article "la phobie démystifiée"
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» Phobie sociale et peur de l'abandon
» Phobie & Relations amoureuses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: