Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Sam 24 Juil 2010 - 12:17

Questions en rapport à ce post sur ce lien:http://agoraforum.positifforum.com/forum-agoraphobie-f2/definition-metaphysique-de-l-agoraphobie-t2815.htm#29884


Tout d'abord merci, c'est très intéressant.

Je me permet par message de répondre, même si cela veut dire que je raconte un peu des choses personnelles.
Car ce qui m'intéresse c'est comment aller contre cela...
Si tu as le temps. Par contre si tu considères que mon message n'a pas à être là (puisque je transforme ton post informatif en "discussion" tu me le dis je l'enlèverai.


Blocage émotionnel : tout à fait d'accord avec "...dépendant de leur mère étant jeune et se sont sentis responsables de son bonheur, ou soit de l'aider dans son rôle de mère"
Je rentre un peu dans ma vie perso, mais je dirai que j'ai joué le rôle de mère avec ma mère...
Donc je note bien cette phrase : L'agoraphobe peut s'aider émotionnelle ment en réglant sa situation avec sa mère.
Mais comment faire ?

Blocage mental
oui c'est totalement vrai !
c'est quoi la vraie notion de responsabilité ?

1- BLOCAGE PHYSIQUE.
Anxiété, anticipation, extrapolation, catastrophisme, tendance à la surprotection...Et avec ce problème je me sens...toujours responsable des autres, envahissante pour les autres, un peu une "mère poule puissance 1000" Paradoxalement j'ai peur des gens que je ne connais pas...

2- BLOCAGE EMOTIONNEL.
- de vivre et de penser à moi, en vivant par procuration par rapport à la vie des autres
- déforme ma réalité de la vie (tout le monde est en danger ou est danger)

Les réponses à cette question représentent un ou des désirs bloqués.
- d'être moi, un peu plus tournée vers mon bien être que celui des autres et me dire que tout le monde n'est pas en détresse ni dangereux.


3- BLOCAGE MENTAL.
Si je me permettais de m'occuper de moi, d'être moi, je serai égoïste. Ce qui serait désagréable c'est que l'on me juge "rigide" "non ouverte" "non compréhensive" et cela est totalement inacceptable.
Et si de façon contradictoire je n'ai plus peur des autres, je serai en danger.


4- BLOCAGE SPIRITUEL.
- d'être moi, un peu plus tournée vers mon bien être que celui des
autres et me dire que tout le monde n'est pas en détresse et ni dangereux.


Si j'ai bien compris : mon besoin légitime d'être moi, de penser à moi n'est pas négatif ? Cela ne m'empêchera pas d'être forcément une "égoïste nombriliste" jugée par les autres ? Mais en quoi cela m'empêcherai de ne pas avoir peur des gens que je ne connais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Sam 24 Juil 2010 - 13:21

Coucou! Evidemment que ce post est un sujet de débat d'échange et de discussions.

Je vais essayer de répondre à tes questions, en sachant que ça va être de l'interprétation.

En premier, s'aider émotionnellement avec sa mère, c'est arriver à couper le cordon moral. Il ne suffit pas de s'éloigner géographiquement ou même de couper les ponts... malheureusement! Je vais dire qu'à mon avis c'est plutôt au niveau de la tête et au niveau du coeur que ça se passe, d'autant que les relations sont tissées depuis des années, qu'il y a des habitudes, voire un confort parfois à ne pas couper-même s'il existe des rancunes, des souffrances. On peut aimer à la folie une mère qui nous a fait souffrir, s'en vouloir de nos rancunes d'enfant car en grandissant on peut lui voir des circonstances atténuantes, voir qu'elle a fait comme elle a pu... Sauf que dans ce cas-là, on s'oublie.

Parce qu'il faut apprendre à pardonner sans oublier les émotions qu'on a pu ressentir et sans culpabiliser de les avoir ressenties. Un exemple, si tu éprouvais de la colère, mais en l'aimant parvenait à la comprendre, à l'excuser, tu pourrais sans t'en apercevoir pardonner mais sans prendre en compte ta colère légitime... et la recevoir dans quelques mois ou années comme un boomerang amplifié.

S'aider, c'est atteindre une sérénité, dépassionner la relation, ne plus la prendre en amour ultime ou haine intégrale. Ce n'est pas non plus devenir indifférente, mais parfois plus lucide. Prendre en compte nos émotions, nos rancoeurs, nos sentiments, son histoire etc... objectiver les choses pour les vivre de manière naturelle. C'est très théorique, mais il existe des moyens pour y parvenir (avec aussi l'aide du temps...).

La vraie notion de responsabilité, rejoint ton blocage physique et mental. On est responsable que de soi. Hormis un enfant, un parent malade dont on serait le tuteur légal.
C'est très dur car il est plus facile de ne pas se prendre en compte, en main, et de se sentir responsable (à tort!) des autres, parfois sans qu'il n'aient rien demandé.
Sauf qu'accepter ta responsabilité personnelle enclenche tes peurs qu'on voit ensuite: paraître égoïste etc...

Concernant le blocage physique, t'es-tu bien centré sur une crise de panique ou as-tu fait un melting-pot de ton anxiété en général? Mais par exemple, si je ne prends que l'aspect "catastrophisme", cela peut représenter symboliquement ce que tu ressens face au déclencheur moral de ton ago-pas forcément une personne, ça peut aussi être ta vision du monde, des autres etc...

Cela m'empêche d'être et de penser à moi, et d'évoluer en confiance dans le monde et vis-à-vis des gens.

Est-ce que cela te parle?

Ton blocage mental est très clair et soulève deux peurs en toi, l'autre comme un danger et l'image que tu donnes à cet autre, ton individualité qui passerait pour de la rigidité, de l'égoïsme... Sauf que l'autre ne t'a pas dit ça. Quelle partie de toi croit que de penser à soi est égoïste? On tire nos croyances de nos ressentis, de notre vécu, de nos réactions propres face au monde et aux gens.
T'a-ton inculqué cette idée malgré toi?
As-tu pu souffrir d'une attitude que tu ressentais égoïste enfant et te promettre inconsciemment de ne jAMAIS faire pareil?
Ou bien, t'a-t-on déjà reproché à tort de penser à toi? Fait culpabiliser de te faire plaisir ou de faire un choix personnel?

Il y a beaucoup de notions dans tes réponses.

Pour ta dernière question, je vais répondre en théorie.
Imaginons que demain, baguette magique, tu acceptes de penser à toi naturellement (sans culpabilité, gêne, honte, arrière-pensée). Tu penses à toi, et peu à peu tu parviendrais à régler tes problèmes de panique, en profondeur, puisque tu te consacrerais enfin le temps (physique et moral!) de le faire. Ce qui pourrait-être, sortir sans pression, sans crainte de l'échec ou de devoir protéger les gens qui t'accompagnes (t'alléger d'un poids aussi), refuser des choses aux gens que tu ne peux pas faire sur le moment car justement tu penses à ton mieux-être etc... Et si tu avances, si tu paniques de moins en moins en extérieur, si tu n'acceptes que ce qui est acceptable pour toi ( je pense à ne pas t'épuiser à aider et surprotéger l'autre...), forcément peu à peu tu t'ouvriras. Croire que tu dois surprotéger l'autre n'aide pas plus à aller vers lui que de le croire un danger. Mais si tu te donnes le droit légitime de penser à toi et de travailler pour toi, tu débloqueras bien d'autres croyances te faisant penser à autrui comme nocif. Comme un cercle vertueux, que je te souhaite en tous cas.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Mar 27 Juil 2010 - 15:37

(Ces reponses sont valables pour toutes les maladies...) oki, alors je vais répondre \o/

1- BLOCAGE PHYSIQUE.
flemme, anxiété, imagination, état dépressif... je me sens nulle, sans intérêt, incapable....


2- BLOCAGE EMOTIONNEL.

de travailler, d'entreprendre un objectif jusqu'au bout (loisir)


3- BLOCAGE MENTAL.
au contraire, si j'étais ce que je désire (travailleuse et entreprenante) je me sentirais mieux et les autres (surtout mes parents) me verraient de façon plus positive.


[b]4- BLOCAGE SPIRITUEL
.
C'est grave docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Mar 27 Juil 2010 - 15:55

Maka!!!

Pour répondre à ce questionnaire, il faut se concentrer sur ses peurs.

Tu as zappé tes peurs de la question sur le blocage mental ...

Je te donne des idées, histoire de voir si tu n'as pas caché un petit lapin qui a un peu de crainte sous ta perruque rose fluo:

Si je me permettais d'être entreprenante...

* je pourrais ne pas me sentir à la hauteur
* je pourrais échouer dans mes projets
* je pourrais me tromper de voie
* je pourrais m'affirmer mais avec peur du jugement, du regard des autres sur un moi en confiance
* je pourrais être déçue par mes choix
* je pourrais être déçue de moi
* je pourrais ne pas aimer mon travail
* je pourrais culpabiliser par rapport à la vie de X ou Y qui n'auraient pas le même épanouissement que moi
* je pourrais sentir la pression des autres, s'ils en attendent trop de moi
* je pourrais devenir responsable de moi entièrement, de mes actes, de mes choix, ce qui pourrait m'insécuriser, me faire me sentir seule
* je pourrais être libre, et tout simplement avoir peur de cette liberté qui pourrait m'interroger (où je vais? qu'est-ce que je fais là? qu'est-ce que je choisis de faire? comment me cadrer seule? ...)
* je pourrais aller au bout d'un projet et sentir su vide après

etc... etc...

Ces questions n'ont pas de valeur scientifique, tant mieux si tu ne ressens aucun blocage .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Mar 27 Juil 2010 - 16:00

P.S: on est bien sur pas obligé de donner nos réponses sur le forum, par contre, j'aimerais beaucoup savoir si certains d'entre-vous souffrant de sociophobie ont pu tirer quelque chose du questionnaire, aborder différemment leurs craintes etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Mer 28 Juil 2010 - 14:05

Concernant le cordon mère/fille, je suis d'accord, l'éloignement physique ou moral n'est pas une bonne solution. Par contre se considérer "adulte" face à un "adulte" doit être la meilleure façon de quitter l'emprise "parent/enfant".

Pour le blocage physique, je ne me suis pas centrée sur une crise de panique mais plutôt comme tu le dis un "melting-pot" de mon anxiété.

Oui cela me fut inculqué et on m'a souvent traité d'égoïste et même si c'était injustifié, cela reste marqué au fer rouge.

Croire que tu dois surprotéger l'autre n'aide pas plus à aller vers lui que de le croire un danger. Mais si tu te donnes le droit légitime de penser à toi et de travailler pour toi, tu débloqueras bien d'autres croyances te faisant penser à autrui comme nocif. Comme un cercle vertueux, que je te souhaite en tous cas.

Oui, tu as raison. Pour cela il va falloir que je fasse un travail un peu plus creusé, car dire "non, je ne peux t'aider pour le moment car je ne le peux pas" me fait tellement culpabiliser et donc être égoïste me renvoie indubitablement vers les ressentis passés lorsqu'on me traitait "d'égoïste".

Et pour cela : couper le cordon avec le passé aussi.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Mer 28 Juil 2010 - 18:58

A moi de répondre:

1- BLOCAGE PHYSIQUE.
réaction contre l'objet de ma phobie, les camions, les autoroutes: mes réactions sont des palpitations, des tremblements, perte de la réalité, sueur, chaleur, envie de planter ma voiture dans le décors (ce que j'ai déja fait je vous rassure y a pas eu de morts, ni de casse, j'ai fait deux sorties de route, je m'en suis tirée comme une fleur),
Phobie sociale lorsque je suis enfermée dans un local avec des gens et que je dois parler en public, rougissement, mains moites, palpitations, envie de fuite, de disparaitre.
Ensuite il y a la cause réelle de mes phobies, celle qui a déclenché mon conflit inconscient, et la c'est du refoulement, de l'oubli, presque aucune peur alors que la il y a vraiment une raison d'avoir peur. Sur le moment biensur, il y a eu peur mais maintenant en pensée il n'y a rien, meme pas de colère.


2- BLOCAGE EMOTIONNEL.

Mes phobies m'empechent de me déplacer ou je veux, de m'exprimer, de suivre des cours, de changer de travail si j'en ai envie, d'assumer mes émotions et mes opinions


3- BLOCAGE MENTAL.

Si j'étais moi même, cela ne plairait sans doute pas aux personnes qui ont passé leur temps à m'empêcher d'être libre, d'etre un ADULTE qui n'a pas besoin d'approbation et de dépendance aux autres.
Quelqu'un qui confiance en ses capacités et qui sait puiser dans ses ressources.


4- BLOCAGE SPIRITUEL.
mon blocage c'est tout simplement que dans mon cerveau je crie "je veux grandir, être libre, indépendante, aide moi à grandir" et aussi "non, tu n'es pas capable, tu es trop petite, trop faible, tu ne peux pas, c'est trop dangereux, tu es condamnée a ne pas grandir et tu as interet a obéir , sinon danger "

C'est la guerre dans ma tête entre ces deux idées, et ca me provoque des angoisses sur n'importe quoi sauf la véritable cause que mon cerveau camouffle soigneusement. Maaaalin le cerveau

Bon je ne sais pas si j'ai tout bon mais c'est comme ca que je le vois.
A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Jeu 29 Juil 2010 - 0:44

Y a pas de bonnes réponses Steph je pense, l'essentiel étant d'interpréter ce qu'on ressent...

J'ai une petite question à laquelle tu n'es pas obligée de répondre, mais est-ce que:
Citation :

"non, tu n'es pas capable, tu es trop petite, trop faible, tu ne peux pas, c'est trop dangereux, tu es condamnée a ne pas grandir et tu as interet a obéir , sinon danger "

c'est une partie de ton cerveau qui te le dit, ou une partie de ton cerveau qui a appris (par l'extérieur ou les gens) à le penser ou même plutôt à le croire, à t'en persuader???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   Jeu 29 Juil 2010 - 22:28

Pour répondre à ta question, je dirai que mon apprentissage de la vie à été fait sur base de ces pensées. On me les a inculquées et cela m'a donné une vision déformée de la réalité.
C'est devenu comme un réflexe appris, contre lequel je lutte.
Enfin j'essaie.

A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies   

Revenir en haut Aller en bas
 
questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» questionnaire sur la métaphysique de mes symptômes/phobies
» Questionnaires sur Le Bal et La métaphysique des tubes
» Questionnaire que j'ai soumis à mon entourage et à des étrangers
» Le questionnaire sur les consignes ?
» Questionnaire!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: