Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La catharsis

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La catharsis   Mer 28 Avr 2010 - 13:56

LA CATHARSIS

Du grec "κάθαρσις", la catharsis est "l'épuration des passions" par le moyen de la représentation dramatique. En assistant à un spectacle théâtral, l'individu se libère de ses pulsions, ses angoisses ou ses fantasmes en les vivant à travers le héros ou les situations représentées sous ses yeux. La catharsis désigne donc, la transformation de l'émotion en pensée.

Il s'agit plus concrètement d'une objectivation, d'une mise à distance, de soi et de ses émotions. Dans le discours psychanalytique on utilise parfois le terme de "perlaboration". La catharsis psychanalytique est un concept (utilisé par Sigmund Freud) pour désigner le rappel à la conscience d'une idée refoulée. C'est également une méthode psychothérapeutique de traitement des états de tension dues à un refoulement, qui consiste à faire tomber les barrières psychologiques du patient par hypnose, pour réveiller les souvenirs enfouis à l'origine de troubles, générant ainsi une décharge émotionnelle à valeur libératrice.

Utilisée par le cinéma, le théâtre et la littérature, la catharsis a pour but de montrer le destin tragique de ceux qui ont cédé à leurs pulsions. En vivant ces destins par procuration, les spectateurs (ou lecteurs) sont censés prendre en aversion les passions qui les ont provoquées. "Nous prenons plaisir à contempler les images les plus exactes de choses dont la vue nous est pénible dans la réalité, comme les formes d'animaux les plus méprisés et des cadavres" (Aristote). Ainsi, par exemple, le spectateur serait horrifié en voyant une mère massacrer ses enfants, mais il peut assister, sans bouger de son siège, à une tragédie analogue (Médée). En ce cas, le dispositif théâtral suffit à le purger des émotions qu'il éprouverait hors de ce dispositif. Une prise de conscience se crée.

Cependant il peut se produire qu'une scène, une représentation, puisse entraîner au passage à l'acte au lieu de l'empêcher; la représentation devient alors criminogène. Elle peut se concrétiser par le désir de lynchage, d'executions sommaires (sous couvert de la légalité), et d'assasinats (bouc émissaire). Ce débat sur la dualité cathartique/criminogène touche aujourd'hui désormais quasiment tous les médias, également les jeux vidéo, les fictions diffusées en télévision ainsi que les jeux de rôle.

En définitif, la catharsis permet de s'épurer d'une émotion, d'une passion, voire d'une douleur, par l'acte visuel. Le fait de voir et de comprendre une tragédie permet de la vivre, de la comprendre, et de s'en détacher (peut-être) à jamais.

Revenir en haut Aller en bas
 
La catharsis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La catharsis
» La Catharsis comme nécessité idéologique?
» Racine et la catharsis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Espace discussions :: Rubriques diverses :: Art, Musique, Films et Créations-
Sauter vers: