Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La musicothérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: La musicothérapie   Ven 16 Nov 2007 - 19:51




Citation :
La musique adoucit les mœurs dit-on.

Elle soigne aussi. Si son utilisation à des fins thérapeutiques est très ancienne (Platon pensait qu'elle pouvait calmer les angoisses phobiques), en France, les études scientifiques sérieuses n'ont débuté qu'en 1970. Elles ont démontré que l'écoute musicale avait des répercussions physiologiques sur l'organisme, à différents niveaux : cardio-vasculaire, respiratoire, musculaire et végétatif. Par exemple, les tempos rapides ou dissonants accélèrent le rythme cardiaque et la respiration tout en faisant grimper la pression artérielle alors que les tempos lents ralentissent le rythme cardiaque et abaissent la pression artérielle. Ces études, menées en partenariat avec le Centre international de musicothérapie, ont permis d'intégrer cette thérapie dans 400 centres de soins français, répondant ainsi aux demandes de psychologues et psychomotriciens.
Cette technique qui consiste à écouter, sous l'oeil attentif du musicothérapeute, un ou plusieurs types de musique, s'adresse à l'ensemble de l'être, dans sa dimension physique, affective et psychique. Tous les paramètres de la musique sont pris en compte (rythmes, fréquences et mélodies), tous les genres sont exploités (classique, moderne, jazz...) pour réguler les émotions, procurer une sensation de bien-être et "déverrouiller" certains troubles. Utilisée comme thérapie de soutien pour des pathologies graves, elle fait aussi preuve d'efficacité dans des cas de stress, d'anxiété, d'insomnie.
Efficace sur certaines pathologies
Dans la mesure où cette thérapie s'est tout d'abord développée en milieu hospitalier, elle intervenait dans le traitement des pathologies graves (autisme, profonde dépression...). "Aujourd'hui, la musicothérapie s'ouvre à des problèmes plus légers", explique François-Xavier Vrait, président de l'Association Française de musicothérapie. Voici donc quelques troubles quotidiens pour lesquels cette technique peut être bénéfique.

* Les sorties de dépression
Elle agit alors comme une thérapie de soutien auprès de personnes qui sortent de dépression, toujours en complément d'une prise en charge médicale.
* Le stress, l'anxiété, les grosses fatigues
Elle permet de se relaxer, de libérer ses tensions. Un travail en famille peut se faire après l'annonce d'une mauvaise nouvelle afin de rétablir la communication, d'évacuer le stress induit.
* L'insomnie, les troubles digestifs, la spasmophilie, les troubles phobiques
Comme ces quelques "pathologies" sont le plus souvent d'origine anxieuse, la musicothérapie est alors employée dans un but de relaxation pure.


Les meilleurs musiques pour la musicothérapie:

La meilleure musique est bien sûr celle que nous aimons, avec un tempo équivalent à celui du coeur au repos.

Quelques exemples de musique de relaxation:
musique classique (Mozard...)
Chants harmoniques
musiques du monde (musique hindous, tibétaines ...)

Quelques auteurs:
Le plus connu est Deuter, pionnier de l'art de la musicothérapie.
d'autres auteurs, entre autres: Manose, Vanessa Gerkens, Willi Grimm, Arnica Montana, Steven Halpern

****************

Une radio, uniquement sur le net, qui diffuse en continu des musiques relaxantes et de bien-être:
clik


Voir aussi : relaxation et sophrologie
Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: la musictherapie   Mer 6 Jan 2010 - 0:28

:9):
Pour moi j'ai deux artistes ou deux Groupes qui m' influence et qui me repose :

Radio head musique extra temporelles et fuyante si on peut dire sa comme ça.
the Cranberries voix exeptionnelle et des paroles authentiques sans superflus.

Mais ma musique peut aller du RAP dur J'usqu'au hard rock mais je choisis les titres,les mélodies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La musicothérapie   Mar 20 Avr 2010 - 8:26

La Musicothérapie

La musicothérapie est une des composantes de l'art-thérapie qui consiste à utiliser la musique comme outil thérapeutique, pour rétablir, maintenir ou améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle d'une personne.

Une autre conception de la musicothérapie est proposée par Benenzon, qui considère que la musicothérapie est une psychothérapie non-verbale. Elle s'adresse donc à des sujets qui n'ont pas accès au langage. Benenzon considère le sujet dans un espace relationnel, s'inspire de l'école de Palo-Alto et s'appuie sur les conceptions psychanalytiques de Rosolato .


Musique et psychothérapie

Musicothérapie active

La musicothérapie active est axée sur des productions sonores au moyen de la voix, les percussions ou autres. Le sujet devient créateur et s'exprime à travers la musique et les sons. Cette pratique découle généralement de pédagogies actives (inspirées de celles de Carl Orff, Edgar Willems ou Émile Jaques-Dalcroze). La technique de Tomatis, de ses élèves et des dissidents qui s'en sont séparés, comporte elle aussi une phase active pendant laquelle le sujet chante, répète certains phonèmes ou lit à haute voix dans le système d'amplification et de filtrage dynamique connu sous le nom d'oreille électronique.

Concrètement, il s'agit essentiellement d'un travail sur la communication non verbale. Le principe est l'ouverture de canaux de communication avec des personnes en rupture de communication (voir travail de Rosolato G, qui s'inspire du travail de Palo Alto et travail de Benenzon R). En France ces travaux ont été repris et traduit par Gerard Ducourneau.

Autres techniques : la thérapie vocale (Méthode La Voix qui guérit) et le chant harmonique thérapeutique (Méthode Harmonicothérapie) conçues par Philippe Barraqué, ethnomusicologue (Université de Paris8), musicothérapeute. L'Euphonie Vocale, musicothérapie vocale, créée par Mireille Marie, artiste et pédagogue qui intègre des mouvements corporels du Yoga des derviches, des chants sacrés et du chant improvisé.


Musicothérapie réceptive

La musicothérapie réceptive est fondée sur l'écoute d'extraits musicaux ou de sons (sonothérapie). Le programme sonore est établi après un entretien et un test de réceptivité musicale comme celui du docteur Jacqueline Verdeau-Pailles. Selon la technique établie par Jacques Jost et Edith Lecourt, une séance de musicothérapie réceptive associe trois fragments d'œuvres musicales dont l'audition successive constitue trois étapes thérapeutiques : apaisement, détente, relaxation. La méthode développée par Jean-Marie Guiraud-Caladou ('bande en U') nommée détente psychomusicale propose elle aussi trois phases ; successivement l'apaisement, la détente puis la redynamisation.La pratique tomatisienne table plutôt sur l'audition de sons filtrés de manière variable selon leurs propres caractéristiques grâce à divers appareils qui reprennent tous l'idée de filtrages (ou d'adjonction sonores) dépendant de l'amplitude (oreille électronique, sémiophone, lexiphone, appareil de Bérard, variophone, akousmatix, etc.).


Biomusicothérapie

La biomusicothérapie, méthode élaborée par le docteur Léon Bence et le compositeur Max Méreaux, est née de la rencontre de la musicologie traditionnelle et de la neurophysiologie; elle est fondée essentiellement sur l'action du son au niveau organique. C'est une musicothérapie réceptive extrêmement personnalisée : les extraits d'œuvres sont déterminés en fonction de deux critères fondamentaux :

1. le choix de la tonalité et du mode qui permettront d'entendre plus fréquemment les sons recommandés dans le cas considéré ;
2. le choix du compositeur correspondant le mieux à la typologie de l'auditeur.


Musicothérapie et psychodynamique

La question surgit par période : la musicothérapie aide-t-elle la personne ? Et si oui en quoi ?

* en raison des caractéristiques de l'œuvre utilisée ou des caractéristiques sonores de cette œuvre (au niveau rythme, mélodie, harmonie)
* ou bien, la musique se limite-t-elle à être le vecteur et/ou le prétexte de la communication verbale ou non entre thérapeute et sujet ?

De là, deux courants principaux théoriques, l'un plus proche de la psychosonique, l'autre mieux compris dans l'esprit de l'art-thérapie


nous pouvons rajouter un troisième courant (en réponse à la première question ) qui donne une définition autre de la musicothérapie : elle permet l'ouverture de "canaux de communication " à travers des moyens corporo-sonoro-musicaux . Cette conception ne laisse que peu de place à l'utilisation de la musique à des fins thérapeutiques liées à un prétendu pouvoir intrinsèque de la musique. Elle est basée sur la conception d'un sujet en relation avec son environnement, le but étant d'améliorer la qualité du contact avec cet environnement.

Accès au site de la Fédération Française de Musicothérapie (FFM) : http://www.musicotherapie-federationfrancaise.com/

Il existe plusieurs lieux de formation à la musicothérapie. Une liste exhaustive est proposée par la cité de la musique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Musicoth%C3%A9rapie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Mer 18 Aoû 2010 - 15:17

Salut pseudo.

Au sujet de la musicothérapie (2 types en France), ou de ce que l'on nomme comme telle, le débat sur sa réelle efficacité divise toujours les médecins entre eux et les thérapeutes entre eux. En effet, son action médicale sur une quelconque partie du corps n'a toujours pas été ni prouvée, ni démontrée. C'est pour celà que cette forme de "thérapie" reste sur la touche ou souvent encore à l'étude "d'initiés".

Plusieurs raisons à celà. Tout d'abord pour qu'il y ait "thérapie" et donc guérison, il faut que le même phénomène soit répétable à l'infini et surtout applicable sur l'ensemble de tout le genre humain de toute la planète. Tout comme le sont les vaccins (variole, grippe, bcg, etc) et d'autres médicaments de la pharmacopée (pénicilline, aspirine, etc). Et en la matière la musicothérapie est trés loin d'atteindre ne serait-ce que partiellement ces simples objectifs. Pourquoi? Tout simplement c'est parce que cette forme de "thérapie" est basée sur une forme réductrice des Cultures humaines.

En effet, la "musicothérapie occidentale" n'est applicable nulle part parce qu'elle se base sur un concept égocentrique de ses propres cultures: musicales et médicales. Les musiques proposées ne prennent en compte que des instruments - le synthétiseur en tête - qui, sociologiquement et émotionnellement, ne toucheront pas 99% des peuples humains. Les sonorités que l'on retrouve dans le Reiki ou le New Age n'ont pas pour vocation d'être obligatoirement universelles. La vision est donc éronée dés le départ.

C'est ici que le bas blesse. Il existe des tas d'instruments divers (flutes, percussions, digeridoo, citare, et j'en passe) qui ont tout autant d'impact sur la psyché qu'un son de synthé. C'est ainsi que les percussions peuvent emmener des gens à la transe (de partout dans le monde, mais ici en occident la transe est considérée comme de l'épilepsie) menant parfois à des guérisons. C'est de la musicothérapie sans qu'on en donne le nom parce qu'elle n'est pas occidentale et qu'elle ne se pratique pas dans un cabinet "médical" avec encens et statue de bouddha sur la table (ça c'est pour rire bien entendu!). Les chamans la pratiquent.

Ecouter 30 minutes de musique classique, ou de la musique moderne, ne veut pas dire forcément que ce soit une thérapie vraie. Soit l'on écoute de la musique "pour se détendre" l'esprit, mais ça on peut le faire chez soi, soit on écoute de la musique pour se retrouver dans un état second, mais là c'est de l'hypnose. Dans ce cas dernier ce n'est donc plus de la musicothérapie; c'est de l'hypnose sur support auditif.

Pour tenter de rendre cette musicothérapie accessible universellement bien souvent des sonorités naturelles, donc universelles, sont intégrées dans les musiques. On retrouve à foison des sons d'eau: pluie, fond des océans, vagues, cascades, rivières, etc. Ce sont des sons instinctivements calmants parce qu'ils ramènent à la matrice; le foetus dans son bio-monde ventral bien protégé. Donc rien de là de "musicothérapeutique" en particulier. D'autres sonorités sont également intégrées à ces musiques comme des dauphins, des oiseaux, des baleines, des criquets, le vent, etc. Ce sont des sons tout simplement naturels. Donc pas de quoi prétendre en inventer "une musique-médecine nouvelle". Ce sont des sons appliqués à une forme de repos.

Tu vois, il faut bien comprendre ce que veut vraiment dire ce mot "musicothérapie", à quoi on veut l'associer. Il n'en existe pas de définition qui permette avec certitude de la démontrer comme thérapie qui soigne. Comme je te l'ai dit, soit c'est une forme de relaxation que tout le monde peut alors faire chez soi, soit c'est de l'hypnose avec musique. Mais en la matière, la "musicothérapie" n'a pas vocation à la pratique de l'hypnose, ou alors elle se doit de s'appeler "musicohypnothérapie" et de l'annoncer. Et là c'est un autre domaine.

Il y a de trés bons livres qui parlent de celà et de la bouche de praticiens eux-mêmes. voici simplement 2 livres:
"L'art en thérapie" de Jean-Pierre Klein, je crois que tu connais, et "L'art-thérapie; pratiques, techniques et concepts" du Dr Jean Rodriguez et Geoffry Troll.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Mer 18 Aoû 2010 - 22:36

Ecureuil a écrit:


Ecouter 30 minutes de musique classique, ou de la musique moderne, ne veut pas dire forcément que ce soit une thérapie vraie. Soit l'on écoute de la musique "pour se détendre" l'esprit, mais ça on peut le faire chez soi, soit on écoute de la musique pour se retrouver dans un état second, mais là c'est de l'hypnose. Dans ce cas dernier ce n'est donc plus de la musicothérapie; c'est de l'hypnose sur support auditif.


Les principes de la musicothérapie



En musicothérapie,
l'écoute et la production musicale sont utilisées comme outil thérapeutique pour aider à exprimer ses émotions, faciliter la communication et améliorer des symptômes physiques.

En effet, l'art musical offre la possibilité d'
exprimer ses émotions et son affectivité en se passant des mots. Mais la musique stimule aussi l'état émotionnel et améliore la confiance en soi, ce qui apaise certaines souffrances et permet de mieux communiquer. La musique active également le cerveau, notamment les centres des émotions, avec de possibles répercussions sur les systèmes cardiovasculaire, respiratoire, musculaire.


La musicothérapie, en pratique



On distingue classiquement deux méthodes :

* La musicothérapie passive ou réceptive, qui consiste à
écouter un programme sonore adapté à l'âge, à la culture musicale et aux problèmes psychologiques. Elle est souvent associée à des techniques de relaxation.


* La musicothérapie active est fondée sur des productions sonores (voix, percussions, autres instruments). Le travail vocal et respiratoire libère les tensions et aide à prendre conscience de son corps. Le chant améliore les troubles du langage et stimule la mémoire. Les jeux rythmiques aident à exprimer ses émotions. Jouer d'un instrument améliore la coordination motrice et l'image de soi, etc.
http://www.e-sante.fr/developpement-personnel-musicotherapie-NN_15283-124-7-2.htm

Et je ne comprends pas le rapport avec la transe et les chamans pour la musicothérapie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Mer 18 Aoû 2010 - 22:40

Je me permets de pointer mon nez dans le débat même si je n'ai jamais fait de thérapies de ce genre... mais par une anecdote personnelle.

Je n'osais jamais chanter etc... depuis novembre j'ai commencé la guitare et le chant, et j'ai vite ressenti les répercussions:

* du plaisir
* meilleur moral
* détente
* mieux dans mon corps
* expressions de mes émotions (que je refoulais sans cesse sinon)
* échange, partage, retour
* plus de confiance en moi
* ouverture à la vie, se sentir exister par son corps
* joie immense


Revenir en haut Aller en bas
tout-doucement-
Agora' fan
Agora' fan


Féminin
Nombre de messages : 713
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Re: La musicothérapie   Lun 24 Jan 2011 - 1:03

C'est vrai que la musique est encore un moyen d'exprimer notre état intérieur.

J'ai remarqué que depuis que je suis ago sévère j'écoute moins de musique, je chante quasiment plus et je ne danse plus...

Je vais tenter de m'y remettre :)

Si la musique adoucit les moeurs, ça ne peut que m'aider!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Musique   Jeu 27 Oct 2011 - 17:10

Pour moi, la musique est une autre façon d'entrer dans un rêve, dans une nouvelle dimension. Pas forcément Mozart ou Beethoven, c'est vrai qu'ils nous relaxent. Mais il y a une autre façon d'écouter la musique, c'est d'intégrer dans la musique!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Jeu 3 Nov 2011 - 10:43

Selon ce blog, "Plusieurs approches thérapeutiques constituent la musicothérapie. Alors que la musicothérapie active invite le patient à chanter pour se soulager, la musicothérapie réceptive repose elle sur l’écoute."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Lun 13 Fév 2012 - 10:13

Tiens je ne savais pas .. "La musicothérapie est particulièrement indiquée dans les traitements contre la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson".. (d'après le lien de "invité")
Revenir en haut Aller en bas
elvire
Super Modératrice
Super Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4362
Date d'inscription : 24/11/2010

MessageSujet: Re: La musicothérapie   Lun 13 Fév 2012 - 12:58

Parkinson, je ne sais pas, mais l'alzheimer oui. il avait des séances là où ma grand-mère était et ces jours là, il y avait une bien meilleure ambiance. les gens chantaient, dansaient et se rappelaient des souvenirs. Bien sûr, cela n'a aucun effet thérapeutique à long terme puisque le cerveau continue à se dégrader inexorablement, mais je me souviens d'elle beaucoup plus calme après.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musicothérapie   Lun 13 Fév 2012 - 13:53

:) "[...] Se connecter (ou se reconnecter) à sa vie intérieure, à sa personnalité et à son corps [...] Un dialogue et une réflexion s'engagent, menant à la projection et l'expression de son imagination et de ses goûts. Méthode passionnante pour reprendre confiance en soi et réamorcer son équilibre relationnel, la musicothérapie est aussi artistique que thérapeutique et humanitaire."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musicothérapie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musicothérapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musicothérapie
» Dépression et musicothérapie
» La Musicothérapie
» La musicothérapie, pour quoi faire ?
» La musicothérapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: