Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agoraciné : Notre petit cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
cedupropre
Agora' fan
Agora' fan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Cinéma : Joyeux Noël   Lun 5 Jan 2009 - 20:08

J'ai pensé plusieurs fois mettre une note quelque part sur ce film magnifique que j'ai vu il y a quelques temps sur TF1 sans l'avoir fait, il est temps que je le fasse (c'est le topic sur les guerres de Caglayansu qui m'y a fait penser).

"Joyeux Noël" raconte une histoire vrai qui s'est passée le 24 décembre 1914 pendant la première guerre mondiale. Quelque part en France, trois factions, une allemande, une française et une anglaise, étaient plaquées dans des tranchées l'une près de l'autre. Le soir, chaque faction fêtaient Noël, d'abord discrètement, puis les Anglais ce sont mis à jouer de la cornemuse à fond de telle sorte que les autres pouvaient les entendre. Du côté allemand, un ténor était venu pour Noël. Entendant les cornemuses anglaises, il s'est lui aussi mis à chanter fort et s'est fait entendre des autres. Le musicien anglais et le ténor allemand ce sont alors accompagnés l'un l'autre et ce sont montrés progressivement. Moment magique où les soldats des trois camps sont alors sorti tout doucement de leur cachette, prudemment mais sans leurs armes. Ils finirent par fêter Noël ensemble, après quoi, ils ne voulaient plus s'entretuer. Cela à provoquer la colère de leur supérieurs qui les ont remplacés pour pouvoir continuer la guerre. La suite, vous la connaissez...

Ce film m'a énormément touché, au point que c'est le seul à avoir failli me faire couler une larme (je n'était pas seul alors je me suis retenu), c'est franchement dommage que cette histoire ne s'est pas répétée et n'a pas mis fin directement à cette guerre dans laquelle ces soldats n'auraient jamais du être impliquée.

Paix à vous tous et @+

Ced ^_^
Revenir en haut Aller en bas
http://nrgbooster.coreced.be
Invité
Invité



MessageSujet: Runaway train   Ven 24 Avr 2009 - 15:10

Bonjour.

Je voudrai vous présenter un excellent film d'action. Il s'agit de "Runaway train", un film américain réalisé en 1985 par le réalisateur Andrei Konchalovsky. Tourné en Alaska, c'est un road-movie assez particulier puisque l'action se déroule dans un train, mais pas dans n'importe quel train: dans LE train!

Avec comme acteurs principaux Jon Voigt (Manny), Eric Roberts et Rebecca de Mornay, ce film retrace l'histoire de deux prisonniers en cavale. A priori un scénario quoi de plus banal. Pourtant l'acteur principal, Jon Voigt, tient un rôle à vous couper le souffle! Ce film qui est plein d'action et de suspens, rapide et parfois violent, tient sur son personnage de Manny..... Je vous laisse découvrire.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Notre télévision...   Mer 14 Oct 2009 - 8:03

Aller, je lance le post et je commence par...des vieux trucs de mon enfance : quelques génériques de dessins animés









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Ven 16 Oct 2009 - 11:43

Salut pseudo. :first:

C'était des sacrés dessins animés. J'ai un faible pour Albator et Goldorak. Ce dessin animé a d'ailleurs préfiguré les supers héros robots dans la lignée des "Transformers" aujourd'hui. L'homme ne croyait plus en l'homme mais en la machine!

A propos de Goldorak, son véritable nom japonais était Grendizer. Il a été mystérieusement traduit en France par goldorak! Certainement "Gold" pour "gold (l'or) et "Orak" pour...."Orak"! :ujhi): :ko)): Un suffixe pêchu au son de rayon laser!

Tu as certainement remarqué que dans le générique que tu as mis, on y parle uniquement du prince Actarus (prince d'Euphore), le mot Goldorak y est fait mention qu'une seule fois. C'est que cette version est le tout premier générique de la série (il y en a eu 3 ou 4). Ce n'est que quand il y a eu un véritable engouement pour le robot (ce qui a dû surprendre les créateurs!) que Actarus s'est effacé progressivement des génériques pour faire place à Goldorak. La Goldorakomania s'est donc alors emparée de tous les enfants (année 79/82 ?) et Actarus s'est transformé en simple bras du robot.

Voici la version "goldorak go!" où c'est goldorak qui devient peu à peu, au fil de la chanson, le véritable "prince de l'espace"! Ca a été une technique trés habile de la part des commerciaux qui ont su faire accepter la transition auprés du public, sans perdre leurs pars de marché!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Lun 19 Oct 2009 - 7:28

Dans la série "Séries qui vous font kiffer", voici ZE série que j'adore le plus au monde. LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE, réalisée par Michael LANDON ("Sur la route du paradis" également).

Cette série qui au départ n'avait que l'ambition de divertir, a en fait durée 10 ans! C'est pour ça que beaucoup de générations l'ont conservé en mémoire. Ce sont des archives collectives, tous les parents la connaissent trés bien donc. La particularité de cette série c'est qu'à chaque épisode il y avait des événements qui amenaient à une prise de conscience sur le respect, la tolérance, ainsi que l'amour fraternel des humains. Et c'est pour ça que ça m'a branché dés le début, et que j'aime encore aujourd'hui à la regarder avec beaucoup de plaisir.

Cette série également pour moi c'est l'hiver, le sapin et les mille guirlandes qui l'illuminent. C'est le réconfort du foyer chaud. On redevient enfant quand on regarde cette série et on laisse couler les larmes, c'est fait pour ça, ça fait du bien.

Allez, je vous laisse. J'avais promis à Mr Ingalls de passer pour le bois.....






Dernière édition par Ecureuil le Lun 19 Oct 2009 - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Lun 19 Oct 2009 - 7:38

Ah...la petite maison dans la prairie...a bercé notre enfance, notre adolescence et notre vie d'adulte !

Et rappelez vous...






Cette série, j'en ai pas râté un épisode :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: u   Dim 8 Nov 2009 - 8:03

Les publicités d'aujourd'hui n'ont qu'à bien se tenir, elles se font largement dépasser par toutes celles des années 80 qui sont vraiment...gratinées !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Dim 8 Nov 2009 - 17:40

Bon,bon,bon,bonjour.......... elle mettait de la bonne humeur cette pub
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Dim 8 Nov 2009 - 17:50

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Dim 8 Nov 2009 - 19:14

Salut ET. Salut pseudo.

Ces pubs des années 80 étaient assez créatives malgrés que quelque fois effectivement le public, le consommateur plus judicieusement, était traité au niveau du neneu moyen, commepar exemple la première pub. Leur réalisation n'était pas exclusivement mise dans les mains de technocrates 3 ans d'es marketing! Par exemple pour Banga c'est Richard Gotainer qui en a fait vraiment beaucoup à l'époque (infinitif par exemple). Pour Carlos on l'a vu, il y avait Gainsbourg également qui a posé sa patte dans quelques pubs.

Par exemple on a tous en tête celle de l'ami Ricorée, a tel point que ça serait le pote qui vient dimanche matin! Mais qui se souvient d'une pub de maintenant? Aujourd'hui c'est essentiellement une démarche marketing et commerciale. Cette subvertion est tellement sournoise et étendue quy'on fait appel aux enfants pour vendre des voiture. La pub de Renau, ainsi que les autres comme Kandia, m'ont toujours fait gerber. Les fautes d'orthographes sont volontaires.

Quand des entrepreneurs n'ont plus que le choix vicieux de marteler de l'intox commerciale à des gamins pour écouler leur stock de produit, c'est qu'ils sont arrivés bien bas. Ils n'ont même plus la capacité de s'adresser face à face aux adultes et les traiter en tant que tels. Si il était autrefois traité comme un "neneu moyen", aujourd'hui le client adulte n'existe plus; ce n'est plus qu'un carnet de chèque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Agoraciné : Notre petit cinéma   Sam 27 Fév 2010 - 18:25

Alors comme le post "agoramusique" a l'air de plaire, je vous propose dans ce post de parler de nos films qui nous ont marqué, nos films "cultes" !

Et je commencerai par "Into the wild", j'en ai parlé quelque part sur ce forum et je le met en avant !



Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.
Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant
par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.
Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Sam 27 Fév 2010 - 18:54

Film magnifique, Pseudo :emook:


Dernière édition par Athanor le Sam 27 Fév 2010 - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Sam 27 Fév 2010 - 18:59

Je pense que tout le monde a vu ce film de Roberto benigni : "La vie est belle".

Film avec un coeur énorme comme le bonhomme.

Pour ceux qui ne l'aurait pas vu, un film à voir absolument...


 
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Sam 27 Fév 2010 - 19:20

Il veut tous nous faire pleurer Athanor... alors pour donner un peu de contraste je vous propose une comédie avec l'un des nombreux film de Fernandel. On notera d'ailleurs ses talents de chanteur à la 6e minute.
Ignace

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Sam 27 Fév 2010 - 19:33

:h)): :h)): :h)):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 11 Mar 2010 - 7:45



Synopsis

Un producteur de télé-réalité sans scrupules s'apprête à mettre en ligne son projet le plus ambitieux: dix condamnés à mort, en provenance de diverses prisons à travers le monde, sont relâchés sur une île du Pacifique avec pour instruction de s'entretuer. Au bout de trente heures, le dernier survivant recouvrera sa liberté. D'ici là, des milliers de caméras auront enregistré chaque moment de leurs confrontations sanglantes, pour le bénéfice de millions d'internautes payants. Mais la machine de mort s'enraye lorsque l'Américain Jack Conrad, qui refuse de se prêter au jeu, décide de s'attaquer au producteur et à son équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 11 Mar 2010 - 14:21

Ça m'a l'air bien. Tu l'as vu Pseudo?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 11 Mar 2010 - 17:32

J'aime les thrillers et films policiers,le scénario à l'air bien ficelé?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 11 Mar 2010 - 19:51

Oui ce film est bien, jusqu'où peut aller la télé-réalité ?
J'ai bien aimé la mise en place, le millionnaire qui se "paye" des condamnés à mort sur tous les continents, pour faire exploser l'audience sur internet...sans s'occuper des lois, monde où l'argent est roi.

Par contre, vous l'aurez compris, c'est un condamné à mort américain le héros, comme toujours...^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Piano Forest   Lun 5 Avr 2010 - 14:03

Anime magnifique, à voir pour les adeptes de musique classique, de manga, de poésie...j'ai adoré




Date de sortie : 17 Juin 2009

Réalisé par : Masayuki KOJIMA

Durée : 1h41min

Pays de production : Japan

Titre original : Piano no mori

Distributeur : EuroZoom

Synopsis : L'un est un fils de bonne famille élevé dans l'ombre de son père. L'autre est un enfant des rues indomptable qui n'obéit qu'à ses instincts. Ces deux adolescents ont une passion commune: le piano. Mais l'un et l'autre cultivent un rapport différent à la musique. Pour le premier, c'est un challenge qui se gagne par l'effort. Pour le second, c'est l'expression secrète et ludique de sa nature profonde.Mais lorsque les deux garçons s'essaient au piano magique caché dans la forêt, seul le second parvient à lui faire émettre des sons... D'après l'oeuvre de Makoto Isshiki


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Lun 5 Avr 2010 - 17:49

Très jolie musique <3
Revenir en haut Aller en bas
sat74
Super Administrateur
Super Administrateur
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 36
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Mar 6 Avr 2010 - 4:36

Salut

Je les en stock sur mon PC depuis 2 semaines mes je les pas encore vue.

Mes je connaissé déjà puisque il a eu une récompense au festivals d'animation qui va etre au mois de juin cette année et qui féte c'est 50 ans .
Donc pour les fans d'animations c'est un rendez-vous incontournable.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: The Machinist   Jeu 8 Avr 2010 - 0:56

The Machinist

Date de sortie cinéma : 19 janvier 2005

Réalisé par Brad Anderson
Avec Christian Bale, Jennifer Jason Leigh, Aitana Sanchez-Gijon, plus
Long-métrage espagnol . Genre : Thriller
Durée : 01h42min Année de production : 2003
Distributeur : Paramount Classics

Synopsis : Trevor Reznik est ouvrier dans une usine. Un métier répétitif, fatiguant, usant, au milieu d'un bruit assourdissant, où la moindre inattention peut avoir des conséquences dramatiques. Une attention que Trevor a du mal à maintenir, car il est très fatigué. En fait, Trevor n'a pas dormi depuis un an.
Il partage ses nuits entre la cafétéria de l'aéroport, où il retrouve Marie, la serveuse, et l'appartement de la prostituée Stevie.
Depuis quelque temps, la vie de Trevor devient de plus en plus étrange. Qui laisse des messages codés dans son appartement ? Pourquoi Marie ressemble-t-elle tant à sa mère ? Quant à Stevie, elle semble bien connaître le nouvel employé de l'usine, Ivan. Pourquoi ne lui a-t-elle rien dit ? Un homme d'ailleurs très étrange, cet Ivan. Inquiétant, dérangeant, il semble surveiller sans cesse Trevor...




Dernière édition par pseudoornotpseudo le Jeu 8 Avr 2010 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sat74
Super Administrateur
Super Administrateur
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 36
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 8 Avr 2010 - 15:37

je crois que tu as oublié de mettre le titre du film pseudo.



Chocolate

Réalisé par Prachya Pinkaew

Avec Hiroshi Abe, Pongpat Wachirabunjong, plus

Long-métrage thaïlandais
.
Genre : Action

Durée : 01h50min
Année de production : 2008

Distributeur : La Fabrique de
Films

Synopsis :
Jen, jeune fille autiste, possède un don naturel pour les arts martiaux. Elle
va ainsi aider sa mère atteinte d'un cancer à récupérer l'argent qu'on
lui doit à l'aide d'un carnet où sont consignés les noms des
débiteurs...

Revenir en haut Aller en bas
sat74
Super Administrateur
Super Administrateur
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 36
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   Jeu 8 Avr 2010 - 15:57

Histoire de fantômes chinois


Réalisé par Tsui Hark, Andrew Chan
Avec Wo Ma, Siu Ming Lau, Leslie Cheung, plus

Titre original : Chinese Ghost Story

Long-métrage chinois
.
Genre : Animation

Durée : 01h30min

Année de production : 1987


Synopsis : Ning, jeune collecteur de créances,
parcourt pendant deux ans la Chine moyenâgeuse avec son chien Lingot
d'or. Il aime Lan, mais celle-ci, lassée de ne pas le voir aussi souvent
qu'elle le souhaite, s'est fiancée avec un autre. Ning est désemparé.
C'est au cours d'un voyage qu'il rencontre enfin l'amour en la personne
de Qian, une femme fantôme qui lui sauve la vie à plusieurs reprises.
Perdu dans le monde des morts, Ning apprend à surmonter sa peur pour
braver les dangers qui le guettent.



Un de mes film culte depuis très longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agoraciné : Notre petit cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agoraciné : Notre petit cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour notre petit-fils...
» Sevrer bebe de notre petit doigt
» Notre petit Léandre et sa famille...
» Notre petit jardin....
» Notre petit tour en bateau bulle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Espace discussions :: Rubriques diverses :: Art, Musique, Films et Créations-
Sauter vers: