Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AGORA-DOSSIERS: Témoignages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Jeu 27 Aoû 2009 - 12:29



Chrystèle, 31 ans, éleveuse de chats persans: “J’étais incapable de sortir pour m’acheter du pain”.

"A 27 ans, sur les conseils d’un psy qui me trouvait trop dépendante de ma famille, j’ai pris un appartement. En tête-à-tête avec moi-même, je suis devenue agoraphobe à l’extrême. Impossible de sortir pour m’acheter une baguette de pain ou aller chez mes parents. L’angoisse m’a poussée à m’enfermer, à ne plus voir personne. Conséquences: interruption des études, rupture avec mon ami, avec le psy. Dans la foulée, une phobie du vomissement est apparue. Quand je recevais une visite, je m’abstenais de toute nourriture pour être sûre de ne pas rendre. En sept mois, j’ai perdu dix kilos.

Dans un réflexe de survie, j’ai réintégré le domicile parental. Au bout de quelque temps, j’ai trouvé le courage de marcher jusqu’au cabinet d’un psy, au bout de la rue. Avec quatre ans de travail sur moi, je suis en voie de guérison. J’ai compris que mes phobies sont en relation avec un traumatisme sexuel de l’enfance: des attouchements de mon grand-père paternel, dont mes parents n’ont pas su me protéger. Mon agoraphobie est un mécanisme de défense contre l’extérieur. Le jour où je saurais m’affirmer, elle n’aura plus lieu d’être.

L’activité qui me sauve, c’est ma “zoothérapie”: j’élève des chats persans et je les vends sur mon site Internet. Ces petites bêtes me motivent: je suis obligée de sortir pour aller chez le vétérinaire, les présenter à des expositions, etc. Aujourd’hui, grâce à eux, j’ai des envies spontanées de me promener."





:£:-°:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Ven 28 Aoû 2009 - 12:24



Magali, 27 ans, fleuriste: “J’ai horreur des piqûres et des femmes enceintes”.

"Depuis toute petite, j’ai la phobie des examens médicaux, des hôpitaux, du sang. Pour me faire une piqûre, plusieurs personnes doivent me tenir, tellement je me débats. Dans un cabinet médical, je ruisselle de sueur, je ne suis plus moi-même. Je ne sais plus ni ce que je fais ni ce que je dis.

Je ne supporte pas qu’un médecin m’ausculte et, surtout, qu’un gynécologue me touche! Pour moi, le docteur est un dangereux tortionnaire. Le même cauchemar me hante depuis l’enfance: je suis allongée sur une table d’examen, dans une salle carrelée, et l’on pratique des expériences scientifiques sur moi, comme dans les camps de concentration.

Je souffre également d’une autre phobie: l’angoisse de la grossesse et de l’accouchement. Depuis l’âge de 4 ans, je refuse l’idée d’être enceinte. C’est sans appel. Qu’une femme porte un enfant n’a rien de naturel pour moi. D’ailleurs, ma naissance a été très difficile! Il a fallu recourir aux forceps!"






:£:-°:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Jeu 3 Sep 2009 - 10:08



Martine, 50 ans, secrétaire de direction: “Même les caducées des pharmacies me font peur”.

"Dès que je vois une revue ou un livre représentant un serpent, je hurle et je jette l’objet. C’est incontrôlable. Dans le bus, si une personne a des vêtements ou un sac en cuir imitant une peau de reptile, je change de place.

Cette phobie a démarré quand j’étais petite. Un jour, je suis tombée sur la une d’un journal à sensations: une femme entourée par un énorme boa. Je me suis mise à crier sans pouvoir me raisonner.

Aujourd’hui, quand je vais à la pharmacie – les portes sont souvent ornées du caducée, un serpent – j’attends, pour y pénétrer, que quelqu’un entre. Sinon, je marche jusqu’à en trouver une moins effrayante.

En revanche, dans un zoo, je ne peux pas m’empêcher de me rendre au vivarium, mue par une sombre fascination. Mes cheveux se dressent, je suis terrifiée, mais moins quand même que si je rencontrais un serpent par surprise. Pour me délivrer, je devrais peut-être me confronter au “mal”, comme je l’ai vu dans une émission télévisée où des phobiques apprenaient à toucher des serpents… Mais pour l’instant, je ne peux l’envisager!"





:£:-°:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Lun 14 Sep 2009 - 8:26



Sylvie, 46 ans, tarologue: "Mon angoisse: un métro bloqué entre deux stations"

"Après une fugue, j’ai été placée en maison de correction. J’avais 17 ans. La porte de ma chambre ne s’ouvrait qu’aux heures des repas. Un soir, j’ai commencé à suffoquer: il fallait absolument que je sorte.

Depuis, dès que j’ai la sensation d’être enfermée, je panique. Surtout dans le métro. Je ne l’utilise que faute d’une autre solution. S’il y a trop de monde, je ne monte pas. Ma terreur: qu’il s’arrête entre deux stations! Je m’installe toujours dans le premier wagon. Mieux, je demande au conducteur si je peux monter à côté de lui: là, je vois ce qui se passe.

Au cinéma, je m’assieds toujours près de la sortie. Je crains aussi d’être étouffée par la foule. La sensation de ne pouvoir maîtriser la situation m’angoisse. Trois ans d’analyse, puis un travail psychocorporel n’ont pu me débarrasser de ma phobie. Heureusement, j’exerce mon métier chez moi!".





:£:-°:
Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 28
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Lun 14 Sep 2009 - 9:17

Pas mal tous ces témoignages ! Je trouve ça très intéressant et je me reconnais vraiment dans l'histoire de Chrystelle !
C'est moi tout crachée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Mar 15 Sep 2009 - 9:23

Salut Ptite-nénette.

Tu as vu, c'est toujours les mêmes drames et les mêmes chagrins. Cette maladie a ses tactiques. Egalement, j'ai beaucoup aimé sa reflexion: "Mon agoraphobie est un mécanisme de défense contre l’extérieur". Mécanisme de défense. C'est bien celà. Ca me rappelle des images du film "Les fragments d''Antonin". Il a des gestes et des tics dont personne ne sait rien, mais nous, ayant connu sa tragédie, comprenons les gestes de ses réactions. Le souvenir est bien en nous.


Dernière édition par Ecureuil le Mar 15 Sep 2009 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 28
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Mar 15 Sep 2009 - 11:32

Coucou Ecureuil

Eh oui c'est toujours les mêmes chagrins... Mais je suis contente car au moins je me reconnais dans une histoire, je pensais que j'étais la seule à vivre ça. Seulement je me demande qu'est ce qu'elle a fait pour s'en sortir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Ven 25 Sep 2009 - 7:28



Chris, 48 ans, créatrice d’un site sur les phobies: “J’étais terrorisée par le téléphone et le jugement d’autrui”

"Aurais-je créé un site sans ma phobie? En tout cas, c’est l’aboutissement d’une longue histoire qui commence par mon licenciement du cabinet d’audit dans lequel je travaillais depuis dix-huit ans. Un soulagement. Secrétaire, j’étais terrorisée par le téléphone, inhibée par le jugement d’autrui. Toute demande me semblait exorbitante, piégeante.

La phobie sociale vous rend incapable de vous accorder une valeur, d’avoir confiance en vous, de vous imposer et même de savoir qui vous êtes et ce que vous voulez. Ce qui est paradoxal, c’est que je ne suis pas introvertie, j’aime communiquer. Seulement ma voix tremble, surtout quand je suis émue.

Licenciée, j’ai décidé de commencer une nouvelle vie: je me suis documentée sur les techniques pour traiter la phobie. J’ai suivi une thérapie comportementale. Ensuite, j’ai choisi une formation avec l’ANPE pour apprendre à créer des sites Internet. Peu à peu, l’idée de lancer mon site sur les phobies a germé! Une façon de m’ancrer socialement en étant utile aux autres. Il me faudrait maintenant arriver à en vivre!"


Revenir en haut Aller en bas
Tania
Super-Administratrice
Super-Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2364
Age : 28
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   Ven 25 Sep 2009 - 9:47

Moi aussi, j'ai du mal à prendre le téléphone et à téléphoner par exemple chez un médecin prendre un rendez-vous ou n'importe. Si je téléphone dans ma famille, là il n'y a aucun problème. Il y a un an, en stage dans un hôpital en secrétariat, j'avais du mal à prendre le téléphone et je faisais tout pour l'éviter, je m'occupais exprès mais quand je n'avais pas le choix ben tant pis je le prenais quand même. Mais j'avoue encore maintenant j'ai du mal avec le téléphone.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AGORA-DOSSIERS: Témoignages   

Revenir en haut Aller en bas
 
AGORA-DOSSIERS: Témoignages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AGORA-DOSSIERS: CV et handicap
» AGORA-DOSSIERS: Relativiser
» Agora-dossiers informations médicales santé
» Agora-dossiers: Le coup de foudre
» Témoignage EFT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Se Sortir de l'Agoraphobie et de la Phobie Sociale :: Conseils pratiques-
Sauter vers: