Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pessimisme et fonctionnement cérébral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Pessimisme et fonctionnement cérébral   Ven 13 Fév 2009 - 10:46

Des chercheurs situent la zone du cerveau activant l'optimisme pour le futur

WASHINGTON - Le degré d'optimisme d'une personne envers l'avenir semble contrôlé par une petite section avant du mésencéphale, ou cerveau moyen, indique une étude menée à l'aide d'imagerie cérébrale.

Cette zone, située profondément derrière les yeux, se déclenche quand des gens ont des pensées positives au sujet de ce qui pourrait arriver dans l'avenir. Plus une personne est optimiste, plus la zone en question apparaît brillante dans les scintigraphies du cerveau (scan), rapportent les scientifiques dans une petite étude publiée en ligne, jeudi, dans la revue Nature.

Cette même partie du cerveau, le cortex cingulaire antérieur rostral (CCAr), semble ne pas fonctionner correctement chez les gens souffrant de dépression, disent les coauteurs de l'étude, Elizabeth Phelps de la New York University, et Tali Sharot, du University College London.

Les chercheurs ont fait passer des tests d'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle à 15 participants pendant que ceux-ci envisageaient des possibilités futures. Quand les participants pensaient à des événements positifs, le CCAr ainsi que le corps amygdalien, qui est associé aux réactions affectives, étaient activés. Mais la corrélation avec l'optimisme était plus importante avec le CCAr, selon Mme Phelps.

Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2007.

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pessimisme et fonctionnement cérébral   Ven 13 Fév 2009 - 12:35

Bonjour marimilie.

Etre optimiste est donc mesurable dans le cerveau. C'est certainement pour celà que beaucoup ont dévellopé (peut_être qu'il le savaient ou pas) le "positive thinking" la pensée positive, avec souvent de bons résultats en terme d'actions.

Ce qu'il manque à cette étude c'est la réaction du cerveau. Comment réagit-il concrètement quand on pense positif. Est-ce qu'il déclenche des mécanismes spécifiques? Une série de neurotransmetteurs? etc.

De plus, ça ne tient pas compte de notre cadre de vie ni de notre santé. Je ne pense pas qu'ils ont fait cette étude avec des SDF ou des mutilés de Badgad. Tout reste donc relatif quand à leurs sujets.

Toujours est-il que cette étude démontre bien qu'il se passe quelque chose de non-négligeable dans le cerveau, quand on développe des bonnes pensées sur l'avenir. C'est à dire croire en ce que l'on fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pessimisme et fonctionnement cérébral   Ven 13 Fév 2009 - 13:41

Finalement on constate qu'il a beaucoup de maladies ou symptomes qui se passent au niveau du cerveau ou autre organisme dans le corps... Intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pessimisme et fonctionnement cérébral   Sam 14 Fév 2009 - 17:15

:ok):

Je comprends mieux avec cette étude,

Si je suis pas optimiste c'est pas ma faute, c'est mon cerveau qui déconne lol

Parce que pour moi la zone concernée elle doit pas briller souvent au scan.

On voit que beaucoup de choses se jouent dans notre cerveau, si seulement les chercheurs pouvaient trouver un moyens de nous guérir de nos phobies en traitant directement le cerveau, ça serait un sacré progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pessimisme et fonctionnement cérébral   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pessimisme et fonctionnement cérébral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IRM + ARM ( angiographie ) Cérébral [Qts : Omniscan]
» Cérébral Genève
» IRM Cérébral
» Contre le pessimisme.
» Philosophie, Pessimisme et Suicide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: