Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La phobie sociale au Japon

Aller en bas 
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
mariamélie

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 29
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: La phobie sociale au Japon   Jeu 6 Déc 2007 - 20:59

Un nouveau phénomène qui touche le Japon, la Corée et arrive de plus en plus dans les pays industrialisés: le phénomène "nolive" ou hikikomori (en japonais = se retranche, se confiner), désigne un trouble apparu à la fin des années 1990.
Il touche le plus souvent des jeunes de 20 à 30 ans, touchés par le chomage, plus particulièrement des hommes.
Il s'agit d'une peur de la société. Bien qu'elle reste différentes de l'agoraphobie ou de la phobie sociale, ce trouble s'en rapproche en certains points.
17% des personnes atteintes de ce trouble ne quittent plus leur maison, et 10% leur chambres.
Ces individus se créent un monde virtuel, et deviennent accro à internet, les jeux en ligne, où ils ont l'impression de reprendre un rôle dans la société qu'ils se sont créer, leur monde virtuel. Ils refusent la prise de responsabilité (école, travail...) et veulent rester le plus longtemps possible dans leur cocoon de l'enfance, en se nourrissant de mangas, jeux vidéos...
Ces personnes refusent même le contact avec les membres de leur famille, vivent en décalage (dorment le jour, vivent la nuit, prennent leur repas n'importe quand...). 20% sont mêmes violents avec les membres de leur famille.
Certains peuvent rester des mois, voir des années dans cette situation ( le plus long cas de nolive est actuellement de 12 ans sans quitter la chambre). La plupart du temps, ils souffrent de dépression et de malnutrition. Certains, qui refusent l'accès de leur chambre à leur famille, vivent dans une véritable porcherie.
Ils vivent dans la déréalisation, c'est ce qui les différencient d'autres types de phobie.
Certains arrivent à sortir, mais seulement la nuit, où ils sont sûr de ne rencontrer personne.
Ils sont généralement cultivés, intelligent, avec parfois de longues études. Mais ils n'ont aucune confiance en eux, ce qui expliquent se besoin de se créer un monde à eux, où ils ont de l'importance et un certain pouvoir.
Ce syndrome évoque un rejet de la société telle qu'elle est, de ses codes et de ses traditions.
Le seul moyen actuel de les aider: des psys se déplacent à domicile, des assistantes familiales aident l'entourage, souvent perdu.

Bien qu'ils existe des différences, l'isolement provoqué par l'agoraphobie ou la phobie sociale est une porte ouverte à ce trouble.


Voici quelques conseils trouvés sur un site:

Rappelez-vous de votre enfance, ces moments passés à jouer seul, dans "votre univers", peut être même enfermé dans votre chambre.
Que faites-vous quand vous partez en vacances ? Si ce n'est fuir la réalité de tous les jours ?
Tout le monde a besoin de s'isoler, d'être seul, c'est nécessaire pour trouver un certain équilibre, mais pas trop longtemps (je pense à un week-end, une semaine tout au plus). Beaucoup d'artistes ont besoin de cela... Pour un couple aussi il est très recommandé d'avoir des moments "à soi".
Restez trop longtemps dans cet état, continuez à vous protéger, être insouciant, et vous deviendrez un Hikikomori.
Comme tout, il faut s'efforcer d'être équilibré, de ne pas tomber dans les extrêmes, regarder la télé pendant 10h d'affilé n'a jamais été bon et ne le sera jamais, tout comme lire pendant 10h, tout comme rester enfermé des semaines chez soi, ou encore boire 50 cafés par jour. N'accusez-pas Internet, les jeux vidéo, les mangas, la télévision, le café, ils n'y sont pour rien.

Comme quoi, il y a toujours pire que soit!!






Sources:
Images tirés du manga illustrant l'histoire d'un nolive: NHK
Résumé de l'article paru il y a quelques temps sur: Antithesis, mais le lien n'est plus valide...


***

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)



Dernière édition par marimilie le Mer 20 Fév 2008 - 23:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
mariamélie

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 29
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: La phobie sociale au Japon   Dim 9 Déc 2007 - 17:55

Une forme culturelle : le taijin-kyofu-sho

Il existe au Japon une forme bien particulière d’anxiété sociale rattachable au concept de phobie sociale : le taijin-kyofu-sho.

Il s’agit de la crainte d’un individu d’offenser ou d’importuner son entourage par son odeur corporelle, son comportement, son regard trop insistant ou son rougissement.
Certains sujets en arrivent même à fermer les yeux dans les transports en commun pour ne pas incommoder autrui. D’autres se nettoient obsessionnellement le corps et les cheveux.

La soumission aux critiques supposés de l’autre est totale et aboutit à un mode de pensées rigide très dévalorisant et annihilant.



source: Université Angers

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Ven 24 Juil 2009 - 0:12

j'ai été no life (c'est comme ça que l'on dis dans le milieu :gh--: ) pendant un peu plus d'un an. je jouais la nuit, dormais le jour, mangeais a n'importe quelle heure et n'importe quoi :j)(: . Je ne sortais quasiment jamais. Ensuite j'ai continué mes avec des heures de sommeil un peu plus normal et j'ai totalement décroché les jeux quand ma fille est née, cependant de par ma phobie je suis toujours dans la catégorie no life 🆙
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Ven 24 Juil 2009 - 0:22

Salut

tu jouais a quel jeu?

Moi pareil a l'époque maintenant plus rien tant mieux heu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Ven 24 Juil 2009 - 0:59

Everquest 1 pendant 5 ans :bizzou1: ensuite j'ai essayé des tas de jeux mais aucun n'a relancé l'addiction comme Everquest tant mieux ^_^ dernier en date Warhammer online qui m'a quand même permis de faire connaissance avec Dweliv qui m'a orienter ce soir sur ce charmant forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Sam 25 Juil 2009 - 19:48

Les nolife c'est proche effectivement de la phobie sociale.
Moi, sans être totalement nolife, je suis dépendant à internet que j'ai eu en 1992. Je ne peux partir en vacances sans avoir internet.

Il m'est arrivé de partir en vacances à l'étranger avec mes parents et, heureusement j'ai toujours trouver un cybercafé ou un endroit dans les otels où accéder à internet.

j'essaye de m'en passer un peu car je travaille et j'ai l'occasion de sortir un peu avec des collègues mais ma dépendance reste grande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Lun 27 Juil 2009 - 13:28

en effet c'est pareil je ne joue plus mais je reste devant le pc autant qu'avant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Mar 28 Juil 2009 - 6:18

etre no life c'est faire passer internet ou un jeu avant sa vie réele et pas de combler un vide de sa vie réele avec une vie virtuelle , je fais la distinction car je passe beaucoup de temps sur mon ordi mais si j'avais mieux a faire ou si je pouvais faire autre chose, je le ferais .

Sinon ouais j'ai connu annax sur war on a mm passer des nuit a papoter sur TS donc elle est bien au courant de mon caractere de M... Mouse1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Mar 28 Juil 2009 - 18:39

et de ta voix ultra sexy tu oubli :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   Mer 4 Jan 2012 - 1:25

Tiens, je me reconnais assez dans le taijin-kyofu-sho : toujours peur de déranger par mon physique, mon odeur corporelle ou mon regard. Je ferme les yeux dans le métro, ou en tout cas je fais tout pour éviter de poser mes yeux sur les gens, ou pire : leur regard...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La phobie sociale au Japon   

Revenir en haut Aller en bas
 
La phobie sociale au Japon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La phobie sociale au Japon
» Qu'est ce que la phobie sociale?
» phobie sociale
» Bibliographie - Phobie sociale
» Taille et phobie sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Phobie Sociale / Sociophobie-
Sauter vers: