Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'effet pavlov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'effet pavlov   Sam 20 Sep 2008 - 11:48



Ivan Petrovitch Pavlov (Riazan, 14 septembre 1849 - Saint-Pétersbourg, 27 février 1936) est un médecin et un physiologiste russe, prix Nobel de physiologie 1904 et lauréat de la médaille Copley en 1915.

Trés jeune il se passionne déjà pour les sciences naturelles et s'attarde sur la lecture d'un petit livre du professeur Setchenov, "Réflexes de l'encéphale". Pavlov s'inscivit à la Faculté de Physique et de Mathématiques de Saint-Pétersbourg où il se spécialisa en physiologie animale qu'il étudia à l'Académie de chirurgie et de médecine. Il devint professeur de physiologie puis directeur de l'Institut de médecine expérimentale de Saint-Pétersbourg en 1895 jusqu'à sa mort en 1936.

C'est dans son laboratoire qu'ils réalisera les premières expériences concernants ce qui deviendra d'abord le béhaviorisme et plus tard la thérapie comportementale. Pavlov s'intéresse aux mécanismes réflexes de l'animal. C'est ainsi qu'il découvrira ce qu'il nommera: "le reflexe conditionné".


Ivan Petrovitch Pavlov


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'effet pavlov   Mer 24 Sep 2008 - 14:55



Dans son laboratoire, la station biologique de Koltouchi, Ivan Pavlov s'intéresse aux mécanismes réflexes de l'animal: il fait sonner une clochette ou d'autres objets en même temps qu'il présente de la nourriture à un chien. Puis peu à peu il habitue son chien au son de la clochette juste avant le repas, pour arriver à le faire saliver au simple son de cette clochette, sans que plus aucune nourriture ne soit présentée.

Pavlov donnera l'explication suivante: la réponse conditionné (saliver au son de la cloche) est acquise lorsqu'un stimulus naturel (la nourriture) est fréquemment associé à un stimulus conditionné( la cloche).

Ce fût un pied de nez aux premiers psychologues partagés entre l'inné et l'acquis. Ses recherches le conduiront par la suite à créer de véritables névroses expérimentales chez les animaux.

Il étendit ensuite ses découvertes à l'Homme. Ainsi, pour lui, toutes les activités psychiques, si complexes soient-elles, ne sont que la résultante de processus physiologiques de type réflexes.

L'usage du russe, langue peu connue à l'époque de son prix Nobel provoqua un fameux contresens; c'est ainsi qu'on parle de "réflexes conditionnés" alors que Pavlov parlait de "réflexes conditionnels".




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'effet pavlov   Mar 30 Sep 2008 - 12:59

Voyons comment l'expérience se déroule. Je tiens à préciser que je suis contre les expérimentations animales, mais comme celles-ci ont déjà eu lieu, autant en expliquer les fonctionnements.


a. Le réflexe inné de salivation
Chaque fois que l'on dépose quelques gouttes de solution acidulée sur la langue d'un chien, il salive: c'est la réponse automatique et innée à un stimulus (la solution acidulée). Elle se produit chez tous les chiens, même privés de leurs hémisphères cérébraux. Ce réflexe, comme tout réflexe inné, fait intervenir :

- un récepteur sensoriel (les papilles gustatives de la langue),

- un centre nerveux (le bulbe rachidien),

- un effecteur (les glandes salivaires),

- des voies nerveuses (des fibres d'un ou plusieurs nerfs).

b. Le réflexe conditionnel correspondant

Les battements d'un métronome sont déclenchés quelques secondes avant qu'une goutte de solution acidulée soit déposée sur la langue du chien. Il y a immédiatement sécrétion salivaire: c'est la réponse réflexe au stimulus que constitue la solution acidulée.

Répétons plusieurs fois l'association entre le signal sonore (stimulus neutre), habituellement sans action sur la sécrétion salivaire, et la solution acidulée (excitant absolu). Après plusieurs essais (il en suffit de 5 à 10!), l'émission du signal sonore suffit pour déclencher la sécrétion salivaire.

Le bruit du métronome, initialement neutre vis-à-vis de la sécrétion salivaire, a constitué une condition de la réalisation de la réponse sécrétoire. Au cours du conditionnement, le bruit du métronome est devenu capable de déclencher à lui seul, la sécrétion salivaire.

Le signal sonore est alors appelé "stimulus conditionnel" et la réponse comportementale obtenue (salivation) est un réflexe conditionnel.


Ca ne vous dit rien?





:serpent:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'effet pavlov   Sam 11 Oct 2008 - 11:37

Bonjour tout le monde.


Ca n'a pas été facile de réfléchir sur cette affaire. Alors voilà. Si nous ramenons cette recherche sur l'humain, voici ce que ça donne (vous pouvez me corriger):

- Le morceau de viande ou les gouttes de solution acidulée sont remplacés par notre (nos) première(s) expérience(s) traumatisante(s).

- La salive (réponse automatique et innée) c'est la peur.

- Le son de clochette (stimulus conditionnel) représente les gens et toutes les choses auxquelles nous répondons par la phobie qui, rappelons le, est une peur excessive irraisonnée.


Notre travail doit donc consister à apprendre à différencier la peur originelle aux peurs irraisonnées. Long travail. Faisable. Et surtout, comme je l'ai dit dans un autre post déjà, il va falloir reprendre confiance aux gens et réapprendre à les aimer.




:clign:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'effet pavlov   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'effet pavlov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'effet pavlov
» Le reflexe de Pavlov
» saignement de l'oreille ,cause ou effet !!
» Le chapelet d'Ampère a eut plus d'effet sur moi que tous les sermons.
» L'effet igloo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: