Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 calvitie... mais pas seulement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nate
Invité



MessageSujet: calvitie... mais pas seulement   Dim 27 Juil 2008 - 13:27

je dois reprendre des études mais ne peut m'y résoudre. Motif, la peur des autres étudiants. Mon plus grand complexe, la calvitie car je pense que l'on va se moquer de moi... J'avais déjà arrêté mes études pour ce motif. Depuis je m'enferme mais je n'en peux plus de mon air...
Je sais que je devrais être au dessus de çà mais dès que j'ai dit oui pour ces études, j'ai fait une crise d'angoisse voir de phobie, tremblements, envie de me jeter contre les murs, sensation d'avoir dix cordes au cou, mains moites, j'aurais tout préféré plutôt que d'y aller. A l'analyse je sais que c'est irrationnel, que le monde ne va pas s'arrêter de tourner sur moi ni sur mon crâne.
J'ai donc décliné l'offre. Soulagé dans un premier temps, j'ai ensuite désespéré d'avoir dit non et de ne pas changer ma vie. Je peux encore avec un peu de chance faire ces études, mais ce sera un oui définitif ou ce ne sera pas. Or j'ai peur de la crise, de ce camouflet fait à mon côté "grand ermite" et presque de m'éliminer au lieu d'y aller. Je ne le ferai pas mais pourrait perdre le contrôle.
J'évite d'avoir des amis, j'évite toute sortie depuis des années... ça va tant bien que mal mais à ce régime??? J'essaie de me combattre cette peur d'un ridicule inouï.
Ma question: y a t'il d'autres étudiants chauves qui ne soient pas la cible des quolibets? Mes proches ne sondent même pas l'origine de ma crainte. Il faut dire que je n'ose pas leur dire, pas étendre mon problème sans réponse.
Merci de m'avoir lu, j'attends des réactions!
A plus.
Revenir en haut Aller en bas
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Dim 27 Juil 2008 - 17:31

Bonjour Nate,

Je ne suis plus dans les études mais j'ai eu un camarade de classe au lycée qui commencait à perdre ses cheveux, ses amis le taquinaient un peu parfois, mais bon rien de bien méchant, et il avait du répondant.
C'est vrai qu'après c pas toujours facile à vivre si on tombe sur un groupe de Mouse1 et si déjà à la base, on est renfermé sur soi et complexé...

Si "affronter" les regards te fait tant peur, tu pourrais essayer de te couvrir la tête, un béret ou autre... Après je ne sais pas si on a le droit de le garder à l'intérieur des établissements.
Sans indiscrétion tu seras avec des gens de quel âge? Des lycéens, des étudiants?? Je te pose cette question car il est peu probable que l'on se moque de ta calvitie si tu es avec des gens adultes.

Le mieux serait que tu arrives à reprendre confiance en toi, à te voir autrement. Malheureusement ça ne se fait pas en un jour, et généralement il faut se faire aider, surtout quand ensuite un état dépressif, une detresse s'installe.

Les Thérapies Comportementales et Cognitives marchent bien en général pour guérir ces types de complexes qui créent des handicaps sociaux.

En tout cas je t'encourage à en parler à un professionnel de santé, si ce n'est déjà fait, car tu as vraiment l'air d'être en souffrance face au regard que tu portes sur toi, et aussi au regard des autres.

Voici aussi un article avec des conseils pratiques pour arriver à surmonter ses peurs: Cliques ici

Je te souhaite bon courage, et n'hésites pas à nous en dire plus si tu en ressens le besoin

Voilà j'espère que ma réponse pourra t'apporter des pistes.

A bientôt ^^

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
nate
Invité



MessageSujet: merci pour votre réponse   Dim 27 Juil 2008 - 23:02

je dois entrer en première année, le public me fait particulièrement peur, contrairement à ma vie pro ou je suis bien dans mes baskets.
J'ai fait un tour sur le site, la déréalisation me parle incroyablement. Le regard qui prend possession de soi, qui se loge en nous. Je ne le ressens plus puisque je ne me confronte plus. En échange, désespoir vertigineux que je combats par l'écriture par exemple.

Je n'envisage pas de cache, ce serait pour moi tout accentuer. je dois m'accepter, je le sais, en suis-je si loin?? Ces années m'ont regonflé, enfin vis à vis de certaines personnes, d'un certain public...
Car je reste sujet aux moqueries, c'est ce que je me dis.
J'ai peur d'une confiance aveugle et dire oui pour avoir le sentiment de l'abattoir ensuite au point que je préférerais une mort rapide.
Mais je combats çà, je sais que j'exagère!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Lun 28 Juil 2008 - 14:26

Coucou Nate!

Ne penses pas que tu exagères, chaque souffrance est unique et il n'y a pas de degrès... chaque souffrance mérite une attention.

Je pense que plusieurs choix s'offre à toi :
-soit tu mets un cache (bonnet, perruque ...)
-soit tu combats en sachant que malheureusement on ne peut empêcher les gens de parler et critiquer malheureusement (je dis souvent que l'une des plus importantes maladies qui est un véritable fléau est la bétise et méchanceté humaine). Ca ne serait pas sur ta calvitie, ça serait sur autre chose sauf que là en plus je pense que même pour toi c'est une chose qui te complexe peut-être et donc te touche plus.... Il faut aussi que tu travailles ta confinace en toi (cela mets parfois du temps). Si cela te bloques au point de t'empêcher de faire des choses dans ta vie quotidienne et de vivre pleinnement, comme te le propose Mariemilie, voir un spécialiste serait une bonne chose. Apparement, tu n'en parles pas avec tes proches et extérioriser son mal fait du bien.

Ca serait vraiment dommage qu'un complexe ou les autres fassent que tu gaches et perdes du temps à faire ce dont tu as envie.

Courage! Prends soin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
nate
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Lun 28 Juil 2008 - 20:55

Chère Karen
D'abord merci de te pencher sur mon pb. Comme je remercie Mariemilie, si elle lit çà...
Le problème du cache est la peur d'être découvert! Mieux vaut à terme être à découvert. Sans quoi on ne pourra plus se découvrir.Il faut que j'assume...
Le problème n'est pas la calvitie mais que çà me touche! Tu as raison.
Mais je dois faire ma vie d'homme, savoir pourquoi j'y vais, ne pas penser à ce sentiment d'être incongru jusqu'au malaise.
Heureusement j'ai un frère et une soeur sur lesquels je peux compter, je leur ai confié ma phobie, pas la raison. Ma phobie ne s'arrête pas à la calvitie d'ailleurs. J'évite tout approfondissement des relations humaines. Et pourtant, tout un chacun a à offrir!
Merci énormément de me lire...
A bientôt. :hiu):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Mer 30 Juil 2008 - 18:22

Zinedine Zidane est une victime de la calvitie...lol

Pour autant, s'attarde t on à celle ci ou à l'être qu'il est, ce qu'il a accompli; au grand sportif, à l'homme de coeur..?
Revenir en haut Aller en bas
nate
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Mer 30 Juil 2008 - 21:33

helas j'ai dit oui à mon patron après l'avoir fait mariner, après avoir changé d'avis plusieurs fois.
Il s'agit d'un congé individuel de formation (cif), il a engagé un apprenti...
Maintenant que la porte d'un retour sur ma décision, je deviens fou, pleure, crise ni ne dors plus.
Je n'envisage plus qu'une solution, dédommager mon patron en lui versant une partie de mes économies. Tellement inconcevable il m'est d'y aller, d'y ramper.
Si encore il y avait des tranchées...
Quel est le nom du spécialiste vers leque je devrais me tourner?
Revenir en haut Aller en bas
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Mer 30 Juil 2008 - 21:50

Tu as dit oui à ton patron pour faire la formation c'est ça? (désolé si j'ai pas très bien compris, je suis un peu à l'ouest en ce moment ^^)

Pour l'instant il te semble vraiment impossible de la faire? Tu en es sûr ou ça dépend de ton état d'esprit du moment?

Tu sais, se seront, si tu fais cette formation, les premiers jours les plus durs, ensuite tu trouveras tes marques.

Un spécialiste pour t'aider? Tu pourrais en discuter avec des gens du CMP de ta ville, si tu veux juste une écoute, un infirmier spécialisé en psychiatrie, si tu veux du médical, voire des médicaments pour t'aider à moins angoisser, un psychiatre. Si tu veux une TCC, un thérapeute.

Essayes de te détendre, te de reposer un peu, quand on est fatigué, l'angoisse est plus forte.

Et ne prend pas ta décision sous le coup de l'angoisse, reflechis y bien, ne la laisse pas de détruire tes projets, facile à dire je le sais... mais indispensable.

Il est vrai qu'il n'est pas facile de prendre une decision..., de prendre des risques.

As tu quelqu'un dans ton entourage qui pourrait t'aider à te fixer?

En attendant prends soin de toi Nate, on est plus efficace et plus d'attaque quand on est bien reposé.

J'espère que tu arriveras à calmer cette angoisse... Tu peux essayer des exercices de relaxation
tu en as aussi ICI
Sinon des plantes, tu as des remèdes naturels qui peuvent t'aider à retrouver le sommeil. Ou sinon, tu n'as pas un anxiolitique sous la main, c'est plus radical!

A bientot, bon courage
Bizz

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Mer 30 Juil 2008 - 23:33

Salut nate.

Si j'ai bien compris, ce n'est pas le problème de la calvitie en elle même qui te fait angoisser, mais la peur, la phobie, que ça a déclenché en toi.

Est-ce que cette phobie est récente? Si c'est le cas, il te faut au plus tôt l'aide d'un thérapeute, un psy en général, qui va t'aider à mieux comprendre la situation avant que cette phobie ne se développe beaucoup plus et ne dégénère sur d'autres troubles. Ce qui arrive pratiquement toujours.

Maintenant, je pense que cette calvitie a mis du temps à s'installer. La perte des cheveux ne se fait pas en quelques jours. Je ne sais pas si tu es quelqu'un de jeune mais si c'est le cas, il est facilement aisé de comprendre ce que tu ressens.

Comme tu le dis toi même, une prothèse capillaire ne sera pas la panacée si on te découvre un jour. Alors, et je sais que c'est toujours plus facile à dire qu'à faire, accepte une bonne fois pour toute ta calvie, ce n'est pas réversible, et surtout accompagne toi du soutien d'un (bon) psychothérapeute qui va t'aider à t'accepter.

Et je voudrais terminer sur ceci. Au jour d'aujourd'hui, plus personne ne regarde les personnes sans cheveux. Certains en ont même fait une mode ou une carte de visite qui a accru leur popularité. Le monde a changé et les regards d'autrefois aussi.

Sois confiant.


:hiu):
Revenir en haut Aller en bas
nate
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Jeu 31 Juil 2008 - 14:02

Si vous voulez, je me suis rendu libre des autres mais cette liberté était dure aussi.
çà fait longtemps que je n'ai plus de cheveux, le moment de les perdre est dur, cette évolution a même guidé ma vie, la fin des études justement pour fuir "des gens" et des lieux.
Depuis, je me suis accepté dans ma vie pro mais ce retour aux études ravive tout.
Comme je vous le disais je me suis engagé moralement auprès de mon patron qui s'est engagé financièrement par rapport à quelqu'un d'autre.
L'affaire étant entendue, je me sens incroyablement oppressé, depuis que je ne peux plus me rétracter.
Si j'avais refusé, je serai peut-être tout autant anéanti de l'avoir fait et d'en être au même point.
Je n'ai plus de sortie.
Comme je vous le disait, je sais que si je m'accepte moi, il en ira de même des autres vis à vis de moi.
Mais il y aussi ma phobie du style: être enfermé dans une pièce avec d'autres personnes, jeunes et bien sur elles et dans leur peau, enclines aux moquerie ou je ne sais quoi. Le fait de ne pas pouvoir partir ou me cacher.
L' inhumanité de ces individus. Je vous dis mon for intérieur, bien sûr la réalité est autre, ils sont humains!
Des mois d'attente pour le cmp!
Je réfléchis à un psychiatre...
Merci, à bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
nate
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Jeu 31 Juil 2008 - 14:10

cette phobie n'est pas récente, mais je ne la ressentais plus, consciemment et inconsciemment j'ai organisé ma vie en ce sens.
J'écrivais d'ailleurs que "ma vie s'organise en suicide". C'est pour le côté dramatique.
Entrer dans un magasin "qui a la classe" est impossible. Une soirée entre "amis", impossible. J'ai ma famille, mes collègues et pas mal de connaissances. L'amitié avec quelqu'un a chaque fois me dévorerait.
Maintenant le masque de la solitude me dévore aussi le visage, c'est pourquoi j'ai voulu faire quelque chose de ma vie.
Je me dis que j'ai été complètement inconscient, d'aller au dernier endroit au monde ou je voudrais être!
Enfin j'ai le sentiment de me plaindre un p'tit peu quand même!
J'étudie tous les moyens de ne pas reprendre ces études...
J'ai demandé à mon médecin s'il ne pouvait le cas échéant me délivrer un certificat d'inaptitude psychique afin de me couvrir.
Bon je m'arrête là, à la prochaine!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Jeu 31 Juil 2008 - 15:09

..."""" afin de me couvrir. """.......de quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
nate
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Jeu 31 Juil 2008 - 16:15

me couvrir de ne finalement pas y aller, à la fac.
Je vais me mettre à dos mon entreprise i je n'y vais plus.
Je suis condamné à y aller, en mode compte à rebours.. :serpent:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   Lun 6 Oct 2008 - 21:10

La dernière fois, j'ai vu une émission sur la calvitie et la mode maintenant que ce soit homme ou femme c'est la perruque, tu peux essayer rien que pour avoir une idée.

C'est vrai, y'a des moments ou on a tellement peur des regards des autres qu'on evite de faire tel ou tel truc.

Moi, par exemple, j'ai une maladie qui s'appelle le lichen plan, c'est des petits boutons, mais chez moi j'en ai sur tout le corps et mon visage commence a en voir.
J'ai pris du temps à les accepter, à mettre mes bras dehors etc mais avec je le temps. Je suis dis, c'est pas ma faute, j'ai pas choisis mon état, qu'il faut que je fasse avec et puis on n'est pas parfaits. J'evite de les regarder mais y'a quand des personnes qui n'ont poses des questions, elles m'ont meme aides. C'etait reconfortant.

Alors n'est pas peur, saute le pas, au moins tu auras essayé et tu passeras à autre chose mais fais le sinon tu le regretteras toute ta vie. Essaye au moins une journée.

Aller courage.

:hiu):
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: calvitie... mais pas seulement   

Revenir en haut Aller en bas
 
calvitie... mais pas seulement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» calvitie... mais pas seulement
» Prof célibataire (mais pas seulement?)... vous ruminez chez vous quand vous avez une classe pénible?
» [profs doc mais pas seulement] Qui a commandé les kits du site "internet sans crainte" ?
» L'homme ne vivra pas seulement de la Parole de Dieu mais aussi de pain!
» Comment appelle-t-on quelqu'un qui croit en Dieu, mais pas en l'Eglise?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Session des Invités :: Salon des visiteurs-
Sauter vers: