Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'importance de se confier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Arrivez-vous à vous confier?
 Très facilement
 Facilement
 Moyennement
 Difficilement
 Très difficilement
Voir les résultats
AuteurMessage
mariamélie
Agora' accroc
Agora' accroc
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2756
Age : 28
Localisation : Perdue...
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: L'importance de se confier   Mer 30 Avr 2008 - 15:36

Pouvoir parler à quelqu’un en toute confiance, c’est un besoin fondamental de l’être humain.
«Ma fille est ma confidente, affirme Pierrette, la soixantaine heureuse. Je lui dit tout, mes joies comme mes peines. Je la surnomme en riant, ma psychiatre! Je ne sais pas ce que je ferais sans elle. On a tellement besoin de se confier!»
Se confier: faire des confidences, épancher son coeur, se reposer sur quelqu’un en qui l’on a confiance... Voilà un besoin fondamental de l’être humain. Il n’est pas toujours facile, cependant, de trouver la personne en qui l’on pourra, en toute confiance, se raconter. Mais c’est possible si on le souhaite vraiment.
Il pourra s’agir d’un parent ou d’un ami. Ou thérapeute, particulièrement au moment d’épreuves, de crises ou de changements qui bouleversent notre vie: entre autres choses, maladie ou mortalité du conjoint, mise à la retraite, divorce ou vie en institution. Ces problèmes bien spécifiques ne nécessitent généralement que quelques semaines de consultations.
Par ailleurs, on peut également avoir recours à un spécialiste - psychologue, par exemple - lorsqu’on se sent incapable d’affronter le quotidien, que le désordre affecte non seulement notre vie, mais aussi celle de nos proches, que la dépression s’installe ou encore lorsque nos comportements nous semblent anormaux.
Ce confident spécialiste ira en profondeur dans les recoins de l’âme où se cachent les blessures... La thérapie peut s’étendre sur des mois, voire même des années.

S’en remettre au regard de l’autre

«Se confier, dit Odette Morin, psychothérapeute, ce n’est pas seulement
raconter ses problèmes, mais s’en remettre, en toute confiance, au regard de l’autre. C’est mettre nos soucis à l’extérieur de nous, afin de les regarder de façon plus objective, ce qui nous permettra de prendre une nouvelle orientation, si nécessaire.»
On a tous besoin afin de se réalise pleinement, non seulement de se nourrir, de se vêtir et de se loger, mais aussi d’être touché, aimé, apprécié et sécurisé. Se confier à quelqu’un qui a de l’empathie pour nous répond à un besoin de l’âme et contribue à nous sécuriser, tout au long de notre vie. Celui qui n’est supporté par personne se sent déstabilisé. On a toujours besoin du regard de l’autre.
«Mais attention!, prévient Odette Morin, si mon confident me renvoie une image négative de moi, s’il ne fait pas preuve d’empathie, ou s’il raconte à tout le monde ce que je lui ai dit, cela devient néfaste.» Rechercher un confident exige du discernement. Où trouver cette perle rare? Et si elle se cachait tout près de vous? À une porte de votre logis, au club de l’âge d’or que vous fréquentez régulièrement ou dans votre propre famille?
Germaine l’a trouvée, pour sa part, dans la résidence qu’elle partage avec une vingtaine d’autres personnes. «Cela faisait six mois que j’échangeais des banalités avec ma voisine de palier, raconte-t-elle. Un jour, mise en confiance par sa gentillesse et son sourire, je l’ai invitée à prendre un thé dans mon appartement. Nous avons parlé pendant deux heures. Je n’ai pas vu le temps passer! Je me sentais bien en sa compagnie; elle m’écoutait attentivement sans chercher à se faire valoir. Une belle complicité se dessinait. Nous nous sommes revues et, petit à petit, j’en suis venue à me confier à elle. Jeannine, pourtant n’a pas forcé mes confidences. elle était là, extraordinairement présente à ce que j’étais. J’ai ressenti le besoin de lui parler de la distance qui existe entre mes fils et moi. J’étais émue aux larmes. Elle m’a écoutée, consolée, et, ensemble, nous avons cherché des moyens de me rapprocher de mes fils.»
Un confident, en effet, n’est pas qu’un miroir. Il doit être capable d’écouter attentivement la personne qui se confie, afin, le cas échéant, de pouvoir lui donner un avis, une suggestion, un conseil ou de la calmer avec des paroles d’encouragement. Il doit aussi être capable d’être en désaccord avec elle. Jean, professeur à la retraite, avoue s’être longtemps confié à son frère. «Mais il était un confident “éponge”, en quelque sorte; il se montrait incapable de me donner son avis sur quoi que ce soit. Toujours d’accord avec mes décisions, il ne m’aidait pas du tout à évoluer. C’est lorsque j’ai commencé à me confier à un ami que j’ai compris le vrai sens du mot “confident”. Cet homme pourtant de vingt ans mon cadet, n’a pas peur de me donner franchement son avis, même s’il est parfois carrément en opposition avec mon jugement. Je sais que ce confident a beaucoup d’estime pour moi et me respecte profondément.»

Apprendre à s’épancher

Il n’est pas toujours facile cependant de dévoiler son intimité lorsqu’on
est plutôt réservé et que l’on a toujours gardé ses tracas et ses peines pour soi. «Mais il s’agit d’un beau risque, de dire Odette Morin. Pourquoi ne pas commencer par une lettre?» Pour la psychothérapeute, il s’agit, par ce moyen, d’augmenter petit à petit son niveau de sécurité. Écrire est une merveilleuse façon de se confier tranquillement, à son rythme, en prenant une semaine s’il le faut, tout en ayant devant soi le texte de nos états intérieurs... La gêne d’être en face de l’autre et d’avoir à lui dévoiler des choses intimes n’existe plus et l’on commence à s’ouvrir doucement. Quitte, après quelques mois, à faire le saut et à se confier de vive voix.
C’est ce qu’a fait Armande qui portait en elle, avoue-t-elle, de lourds secrets, incapable de se confier à qui que ce soit. Elle a commencé par correspondre avec sa fille. «Ça me faisait du bien de lui raconter mes bobos, dit-elle. Je quittais le masque de la femme toujours de bonne humeur que je portais depuis si longtemps. Lorsque ma fille est venue vivre dans ma ville, nous avons commencé à nous visiter. Après chaque rencontre, je me sentais plus légère, comme délestée d’un fardeau. Son écoute, son regard et ses paroles m’ont aidée à supporter de grandes épreuves - la mort de mon époux par exemple.»

Quand l’ami ne suffit plus

C’est bien le grand défi de toute une vie que de rester parfaitement soi-même, avec ses forces et ses faiblesses! Montrer sa vulnérabilité n’est pas honteux. Au contraire! Ce n’est qu’à cette condition qu’un échange véritable peut s’établir entre soi et l’autre.
Cependant, notre partenaire de golf, notre soeur ou notre voisin ne sont pas tous habilités à démêler l’écheveau de notre vie intérieure et à nous accompagner dans la conquête de notre équilibre mental. Le chemin de l’équilibre, de l’harmonie et de la paix intérieure est plein d’embûches, que parfois seul un thérapeute peut nous aider à surmonter, après avoir étudié nos problèmes au fil des rencontres. Le psychologue ou le psychiatre saura poser les bonnes questions afin de nous aider à exprimer nos émotions, à raconter notre vie, enfance y compris, tout en nous amenant à dévoiler les coins les plus secrets de notre être. Il saura aussi bien interpréter nos réponses, estimant le degré d’anxiété, de dépression, ou de tout autre facteur nous caractérisant.
Il existe une panoplie de méthodes de thérapies et une foule de thérapeutes! Comment choisir celui qui utilisera la méthode idéale pour vous? Vous pouvez toujours, bien sûr, accepter les suggestions d’un ami ou d’un parent, voire de votre médecin de famille. Vous pouvez aussi vous informer auprès du CLSC de votre quartier, lequel vous mettra en contact avec tel ou tel thérapeute.
Une chose demeure primordiale: être à l’aise face à ce confident professionnel. «Souvent tout se décide dès la première rencontre, de dire Odette Morin. Vous ne vous sentez pas en confiance avec votre nouveau psychologue? Allez voir ailleurs!» Vous trouverez bien un spécialiste dont la chimie correspondra à la vôtre. Et n’ayez crainte de lui signifier vos demandes. Vous aimeriez qu’il vous parle un peu plus et vous conseille? Dites-le lui. Rien ne vous empêche, non plus, de tenter l’aventure de la psychothérapie de groupe. Informez-vous pour connaître le nom d’un psychologue qui emploie le psychodrame par exemple. Cette méthode, qualifiée de très intéressante par un bon nombre de psychologues, consiste à obtenir des effets curatifs en mettant en scène un problème
particulier d’un patient, avant de provoquer une discussion entre lui et les membres du groupe utilisé comme «figurants». Cette méthode reproduit un milieu naturel proche de la réalité, ce qui accélère le traitement.
L’être humain, disait l’éminent psychologue C.R. Rogers, est capable de faire face à tous les problèmes de sa vie de façon constructive, s’il peut prendre conscience de ses capacités. Le confident est un agent qui aide l’individu à identifier lui-même ses problèmes et à leur trouver des solutions convenables. Il est donc essentiel.

Source: Simone Piuze, Le bel Âge, février 1996.

_______________________________
Je vis avec mes émotions. Je suis ce que je ressens. Je vis au travers, à travers. Le coeur au bord des lèvres et les nerfs à fleur de peau. Je pleure la misère du monde à 8H et saute de joie à 9H. Enfant intérieur trop présent... dans un monde qui ne laisse pas de place à l'insouciance. Je porte mes chaines, et j'avance quand même... et je découvre que le chemin n'est pas tracé.©


"C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devrait faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." (Marcel Jouhandeau)

Revenir en haut Aller en bas
http://agoraforum.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Jeu 1 Mai 2008 - 0:41

Je peux pas répondre à la question. Dans le sens, effectivement je peux me confier facilement mais je le fais pas forcèment car j'ai besoin d'avoir confiance en l'autre et tout compte fait me confier vraiment et totalement ce n'est pas très souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Jeu 1 Mai 2008 - 11:09

pareil que toi karen... le plus dur ce n'est pas de se confier ms de trouver la personne de confiance...
le plus gros obstacle pour se confier, c'est d'après moi la honte et la peur d'être jugée. je me sens en confiance ac ma psy, et pourtant j'ai énormément de mal à lui parler de certaines choses très intimes et très dures.
il m'arrive aussi de "tout lacher" ds des moments de grosse angoisse parce qu'il "faut que ça sorte", et ensuite de le regretter, d'avoir l'impression d'avoir trop dévoilé mon intimité... c'est le cas ac ma mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mer 3 Déc 2008 - 15:29

Pour ma part j'ai énormément de mal à me confier, j'ai été tellement déçue et trompée que maintenant je n'y arrive plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mer 3 Déc 2008 - 17:44

:ok): J'ai également du mal à me confier, le plus que je fais c'est sur le forum à vrai dire mais je ne sais pas si ça rentre dans le cadre de la question. C'est difficile de trouver une personne pour se confier. Dans la famille ce n'est pas évident et en dehors, j'ai personne. J'avais confié une partie de mes souffrences au début de l'année à une collègue mais je ne suis pas certain que ce soit la bonne personne, du coup je dis plus grand choses, par peur d'être mal jugé ou mal compris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mer 3 Déc 2008 - 18:20

Moi ce qui me fait peur c'est la trahison, vu que j'en ai été victime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Lun 20 Juil 2009 - 15:39

C'est une réalité, on ne peut se confier qu'à une personne de totale confiance. Reste à définir ce que veut dire "personne de confiance".

Pour ce qui est de la famille et des amis proches, il est bien certain qu'avec les aléas de la vie, les disputes, les jalousies et les conflits, n'importe qui d'entre ces gens trés proches que vous aimez aujourd'hui n'hésiteront pas à utiliser tout ce qu'ils savent de vous, jusqu'à vos secrets les plus intimes, pour vous faire tomber et faire courir des tas de rumeurs sur vous à la moindre dispute.

Faut-il être parano alors ou prononcer ses voeux définitifs de silence?

Il faut savoir à qui on parle. La personne la plus enjouée n'est pas forcément la personne la plus sérieuse. Il faut des gens de caractère, des gens qui ont trempé leurs douleurs dans les coups de la vie, des gens qui en ont pris plein la gueule et en ont pressé la philosophie. On se confie à quelqu'un qui a une Conscience avant tout, pas simplement parce qu'on l'aime. L'amour est aussi fragile que le cristal et peut se fissurer trés facilement avec le temps. Et de plus, ne jamais se confier à quelqu'un qui boit car le "je te le dis mais tu n'le répètes à personne".../..."je te le jure!" ça ne marche même pas dans les films! Alors dans la vie!

D'ailleurs ce que je vous dis, vous promettez de ne le dire à personne! :ujhi): :ko)): :rto):
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mar 11 Aoû 2009 - 21:52

bonjour a tous!!!
c'est pa sle tout de se confier a une personne de confiance! que se soit un parent, un ami, un membre de la famille, un professeur, voir un psy ou autre si celui si sait pas vous comprendre ou dechiffrer ce que vous dites! il suffit pas que d'ecouter et d'echanger seulement! mais la personne qui vous ecoute doit pouvoir ressentir ce que vous vivez et pas seulement dire "oui, c'est vrai, c'est dure"!! non je pense que cela , se confier et tout depends ce qu'est le sujet de départ aussi! mais la personne doit etre capable de comprendre , de sentir, de ressentir, et d'apporter des dire qui vous feront refflechir a ce que vous lui avait raconter, pour essayer de trouver des solutions entre vous deux! car une partie du travaille se fait pour celui qui ecoute, et apres de faire et redonner du courage et une reflexion qui fera a la personne qui se confie de trouver aussi de son cote des solutions et de parfaire a son probleme d'elle meme aussi! en gros l'autre personne a qui on se confie doit servir de "guide"! apporter une partie de solution et d'ecoute , pour en laisser une petite partie a l'autre qui parle de son probleme! donc, trouver une personne comme cela est loin d'etre simple!
voila pour moi, au plaisir de vous lire et a bientot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mer 12 Aoû 2009 - 9:19

Salut stimata.

C'est trés juste ce que tu dis. Une personne d'écoute doit aussi être une personne de conseils. Encore est-il que dans cette catégorie les psys (dans une généralité large) ne sont pas les meilleurs conseillés (hum hum, gribouillages, etc...).

Toujours est-il qu'il nous reste aussi à nous le choix d'appliquer les conseils de cette oreille attentive. Et là, ce n'est pas toujours joué. On a notre caractère et nos certitudes. Le "Tu devrais faire ça" reste trés souvent inspiration morte. L'autre n'est pas nous et nous ne sommes pas l'autre. Chacun pense dans sa réalité et ses exigences.

Il y a aussi 2 options: Le simple fait de pouvoir parler pour vider toute l'amertume qui encombre le corps et l'esprit, et le véritable besoin de conseil. Ce sont donc 2 approches différentes. Et dans le premier cas, (presque) toute oreille est bonne à prendre.

Mais tu as bien raison, c'est aussi un travail à faire sur soi même. Chercher l'écoute d'un bon conseiller (ami, parent, etc) implique aussi d'accepter et mettre en pratique ses sages conseils. On est venu pour ça non. Sinon on reste dans le "hum hum", hochements de tête et gribouillages! Le problème sera donc à redénouer un jour. :emook:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'importance de se confier   Mer 12 Aoû 2009 - 10:20

salut a tous! merci de ta reponce ecureuil!
tu vois une personne qui va écouter ce que l'autre à dire, et pas juste pour quelques heurs ou une journée ou deux trois jours! la personne qui va servir et etre celui qui sera designé comme confident sera là a chaque fois pour cette personne! car elle va dans un sens s'engager à aider la personne qui en rencontre les difficulté dans les diverses domaines qui la tracase! je parle pas de donner des conseils en générale! moi je parle d'écouter , déjà de comprendre la personne et de ressentir ce qu'elle vie, ca non ne pourra pas se mettre a la place de l'autre totalement! mais ne ressentir les effets de ce qu'elle vit, là oui! quand j'écoute des gens sur mes autres forums, ou que'on me parle de rêve, ou de certains problèmes que des personnes ont dans leur vie, j'apporte pas des solutions, ou des attitudes a faire pour changer la donne! non , pour moi, c'est d échanger, parfois oui donne un aperçu de point de vue, mais en règle général, je parle en fonction que l'autre personne réfléchisse a ce qu'on a échanger, tout pour retrouver un chemin qui est lui ai mieux a sa vie! je sais que ma philosophie est assez spécial au autres! mais je pense que ce que vit les gens peut être résolue ou améliorer cela! car des que la personne aperçoit quelques éléments qu'on a pu échanger , je pense qu'elle peut améliorer sa vie! c'es tout d'y croire et de le vouloir! ce que je dis est pas simple a faire! attention! rien est facile dans la vie! et j'en suis conscient! mais bon l'échange et se confier peut être une bonne idée pour répondre à des soucis ou pour bien de parfaire a des problemes !
voila pour moi pour l'instant ! merci de m'avoir repondu et au plaisir de vous lire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'importance de se confier   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'importance de se confier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai peur de confier ma puce à une nounou
» J'aimerais confier mon couple à vos prières
» L'imitation de Jésus-Christ consiste aussi à se confier à la Vierge Marie
» L'essentiel est de se confier en Jésus.
» Confier c'est quelque fois livrer Urgent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Agoraphobie et Phobie Sociale - entraide :: Agoraforum :: Forum Psychologie-
Sauter vers: